Flash info

A Salzbourg, une plaque évoque les sympathies nazies de Karl Böhm

 

Le chef d’orchestre autrichien Karl Böhm (1894-1981) a sympathisé avec les thèses du parti national socialiste, en Allemagne, mais il n’est pas devenu membre du parti nazi. Il a toutefois indéniablement profité du régime et son ascension a été favorisée par l’éviction de ses collègues juifs ou opposants au régime. Il doit en particulier sa nomination au Semperoper de Dresde à la démission de . Le Festival de Salzbourg a renoncé à débaptiser la salle du Festspielhaus mais a annoncé la pose d’une plaque pour expliquer le rôle et l’attitude du chef pendant la période nazie.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.