Danse , La Scène, Spectacles Danse

Akram Khan lâche les fauves à La Villette

Plus de détails

Paris. Grande Halle de La Villette. 5-XII-2016. En collaboration avec le Théâtre de la Ville. Akram Khan Company : Until the Lions. Direction artistique, chorégraphie : Akram Khan. Concept narratif, scénario et texte : Karthika Naïr. Conception visuelle : Tim Yip. Conception lumière : Michael Hulls. Musique originale : Vincenzo Lamagna, en collaboration avec Sohini Alam, David Azurza, Yaron Engler, Akram Khan, Christine Joy Ritter. Dramaturgie : Ruth Little. Voix off : Kathryn Hunter. Danseurs : Akram Khan, Ching-Ying Chien, Christine Joy Ritter. Musiciens : Sohini Alam, David Azurza, Yaron Engler, Vincenzo Lamagna.

Un dispositif scénique à 360° pour la dernière création d’, Until the Lions. Ce trio, inspiré d’un des contes du Mahabharata, fait escale pour quelques jours à La Villette.

Disposé en arène, le gradin de la Grande Halle de La Villette abrite un dispositif scénique hors normes : une scène circulaire en forme de souche d’arbre, parcouru de failles comme une croute terrestre. Au centre de ce cercle, deux femmes et un homme sont les personnages quasiment divins d’un conte extrait du Mahabharata. L’auteure et poète , avec laquelle a déjà collaboré dans DESH, a réécrit le conte d’Amba, figure féminine mythique renaissant en Shikhandi, faisant face au guerrier Bheeshma dans une confrontation finale à l’issue tragique.

Akram Khan incarne le rôle du guerrier Bheeshma et confie à deux danseuses, et celui d’Amba et de Shiva. Les trois interprètes sont puissants et habités, chacun dans un langage chorégraphique propre qui symbolise la dimension divine de leurs personnages. Expert du kathak, danse indienne du sud de l’Inde, Akram Khan s’appuie sur le rythme et la fluidité. met sa virtuosité et sa finesse de danseuse au service de son rôle de princesse. Enfin, est aussi fascinante et farouche qu’une chevalière Jedi.

La puissance évocatrice de la scénographie et de la dramaturgie est renforcée par la partition musicale, signée Vincenzo Lamagna et interprétée par quatre musiciens autour de la scène. Voix et percussions épousent et amplifient les pulsations du spectacle, dans une déambulation sonore qui nous fait remonter aux temps les plus primitifs.

Tous ces atouts combinés font de Until the lions un spectacle magnétique et envoûtant, s’appuyant sur l’un des principaux récits mythiques de l’humanité.

Photos : © Jean-Louis Fernandez

Plus de détails

Paris. Grande Halle de La Villette. 5-XII-2016. En collaboration avec le Théâtre de la Ville. Akram Khan Company : Until the Lions. Direction artistique, chorégraphie : Akram Khan. Concept narratif, scénario et texte : Karthika Naïr. Conception visuelle : Tim Yip. Conception lumière : Michael Hulls. Musique originale : Vincenzo Lamagna, en collaboration avec Sohini Alam, David Azurza, Yaron Engler, Akram Khan, Christine Joy Ritter. Dramaturgie : Ruth Little. Voix off : Kathryn Hunter. Danseurs : Akram Khan, Ching-Ying Chien, Christine Joy Ritter. Musiciens : Sohini Alam, David Azurza, Yaron Engler, Vincenzo Lamagna.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.