Danse , La Scène, Spectacles Danse

La fluidité du Quintette de Jann Gallois à Chaillot

Plus de détails

Paris. Théâtre national de la danse de Chaillot. 29-III-2018. Jann Gallois : Quintette. Chorégraphie : Jann Gallois. Musique : Alexandre Bouvier, Grégoire Simon. Lumières : Cyril Mulon. Vidéo : Alexandre Bouvier. Costumes : Marie-Cécile Viault. Avec : Maria Fonseca, Jann Gallois, Erik Lobelius, Amaury Réot, Aure Wachter

Venue de l’univers hip-hop et artiste associé au Théâtre de Chaillot depuis 2017, signe un Quintette musical et chorégraphique original et percutant.

C’est fluide et cela va vite.  fait confiance au mouvement et à l’énergie qui circule entre elle-même et ses quatre interprètes pour impulser à ce Quintette un art consommé du mouvement.
Découpé en séquences équilibrées et harmonieuses, le spectacle dévoile les multiples savoir-faire techniques et gestuels de la compagnie de Jann Gallois, actuellement artiste associée au Théâtre de Chaillot pour une durée de trois ans.

Passée une petite introduction dramaturgique sur l’incommunicabilité, la danse reprend vite ses droits avec un joli jeu de ping-pong chorégraphique et musical. Le mouvement circule de corps en corps, de main en main, sans jamais s’arrêter, ni s’appesantir. La pratique de la danse-contact semble avoir nourri le vocabulaire gestuel de la chorégraphe et de ses danseurs, très à l’aise dans cet échange corporel. Une autre séquence, où les jambes des danseurs, s’agitant dans l’air, semblent des vagues ondulant dans le fond de la mer, s’appuie elle, sur la technique du break qui permet à la tête et surtout aux épaules de supporter tout le poids du corps.

L’ensemble est séduisant, voire sensuel, et les corps sont toujours en interaction les uns avec les autres, dans la recherche d’un mouvement conjoint et coordonné qui les entraîne et les relance, impulsant fluidité et énergie. Portés audacieux, déséquilibres contrôlés, sens du rythme et des détails, tout concourt à l’enchaînement naturel des différentes séquences, sans lassitude ni temps mort. L’ensemble est efficace et percutant, pour le grand plaisir visuel et sensoriel des spectateurs.

Crédit photographique : © Laurent Philippe

Plus de détails

Paris. Théâtre national de la danse de Chaillot. 29-III-2018. Jann Gallois : Quintette. Chorégraphie : Jann Gallois. Musique : Alexandre Bouvier, Grégoire Simon. Lumières : Cyril Mulon. Vidéo : Alexandre Bouvier. Costumes : Marie-Cécile Viault. Avec : Maria Fonseca, Jann Gallois, Erik Lobelius, Amaury Réot, Aure Wachter

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.