tous les dossiers(1)

Impulso : plongée au cœur de la création de Rocio Molina

À emporter, Cinéma et musique, Danse

Impulso, avec Rocio Molina. Un film de Emilio Belmonte. Production : Jour2Fête. France/Espagne. 85 minutes (Espagnol STF). Sortie le 10 octobre 2018

 

impulso2Le film Impulso nous offre une plongée intime et incandescente au cœur de la création de Caida del Cielo, en 2016 pour le Théâtre de Chaillot. Un voyage entre l’Andalousie profonde et les studios de création parisiens.

Premier Prix National de danse en Espagne, alors qu’elle n’avait que 26 ans, la danseuse et chorégraphe flamenca Rocío Molina est aujourd’hui, à 30 ans, mondialement connue. Elle a renouvelé, sans le trahir, l’âme du flamenco contemporain, faisant de sa jeunesse et de sa fougue un atout professionnel.

Le film Impulso, du nom des improvisations qu’elle distille au gré des festivals de flamenco et des rencontres chorégraphiques, nous offre une plongée inédite dans la fabrique de la création d’un spectacle. Des premiers échanges avec les musiciens aux ultimes tests de costumes et de maquillage, tout le cheminement créatif de la chorégraphe et de son équipe est montré sous la forme d’un documentaire à la forme assez brute. Pas d’explications techniques, très peu de commentaires sur les coulisses de la production, mais un zoom en gros plan sur les moments solitaires de mise au point de chaque séquence chorégraphique (zapateado seul, zapateado avec le bâton, chorégraphie contemporaine…) et des échanges joyeux et spontanés avec les musiciens et son entourage.

Car est avant tout une jeune femme, entourée par sa famille, ses proches et la communauté flamenca qui l’accueille et l’encourage comme une fille prodige. Ce sont ces scènes familiales ou amicales, mais aussi le partage avec les anciens, qui forment les moments les plus émouvants et intenses du film. Elles témoignent de sa volonté depuis l’enfance de devenir danseuse et de la manière dont le monde de la danse l’a adoptée, fascinée.

Les scènes de spectacle qui émaillent le film à intervalles réguliers font le reste, montrant la puissance et l’incandescence de sa technique, sa force et son énergie sur scène et sa capacité à renouveler un genre très codifié sans pour autant le trahir. C’est en voix off que s’exprime sur sa vision du flamenco, de la danse, de la musique et du rythme, livrant ainsi un manifeste de sa recherche chorégraphique.

Crédits photographiques : Impulso © Jour2fête

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.