À emporter, CD, Musique d'ensemble

Première au disque d’Issé, le chef-d’œuvre de Destouches

Plus de détails

André Cardinal Destouches (1672-1749) : Issé, pastorale héroïque. Avec : Eugénie Lefebvre ; la première Hespéride, une nymphe, une driade ; Étienne Bazola, Hercule, Le Grand Prêtre ; Matthieu Lécroart, Jupiter et Pan ; Judith van Wanroij, Issé ; Chantal Santon-Jeffrey, Doris ; Mathias Vidal, Apollon (sous les traits du berger Philémon) ; Thomas Dolié, Hylas ; Stéphen Collardelle, un berger, le Sommeil, l’Oracle. Les Chantres du Centre de Musique Baroque de Versailles (Olivier Schneebeli). Ensemble les Surprises, direction et clavecin : Louis-Noël Bestion de Camboulas. 2 CD Ambronay Editions. Enregistré à l’Opéra royal de Versailles du 13 au 15 octobre 2018. Notice en français et anglais. Durée : 1:59:36

 

Après une résurrection de concert en 2018 au festival de Radio France Montpellier Occitanie, l’ de propose le premier enregistrement de la pastorale héroïque Issé d’.

André Cardinal Destouches_Issé_Ensemble Les Surprises_Louis-Noël Bestion de CamboulasPremière œuvre d’un musicien de vingt-cinq ans, qui fut d’abord diplomate lors d’une mission au Siam, puis avait appartenu au corps prestigieux des Mousquetaires Noirs, Issé fut représentée pour la première fois en 1697 à Trianon devant le roi et la cour. Il s’agissait d’une commande pour le mariage du duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV, avec Marie-Adélaïde de Savoie. avait appris la composition en trois ans auprès d’André Campra et le jeune musicien inexpérimenté réalisait là son chef-d’œuvre, qui connut un grand nombre de représentations tout au long du XVIIIᵉ siècle, tant à la ville qu’à la cour, jusqu’aux noces du comte d’Artois, le futur roi Charles X, en 1773. Il s’agit d’un des plus grands succès du genre pastoral à l’opéra.

Lors de la création en 1697, Issé comporte trois actes et un prologue. Mais Destouches et Houdar de La Motte remanient l’ouvrage en un prologue et cinq actes en 1708 et c’est sous cette forme qu’Issé devient l’un des plus importants succès lyriques du XVIIIᵉ siècle, jusqu’à être reconnue comme le modèle de toutes les pastorales lyriques, y compris celles de Rameau. L’argument assez maigre correspond à une double intrigue amoureuse qui mêle dieux et bergers, qui permet d’allier le noble et le pittoresque, la grandeur et l’innocence en un même idéal esthétique. Des personnages et épisodes tragiques sont associés à des personnages et situations comiques à la façon de Shakespeare.

Pour , la musique de Destouches montre, dès Issé, un génie mélodique que l’on retrouvera dans Les Éléments. Il fait quelque part le lien entre Lully et Rameau par une évolution dans l’orchestration avec des parties solistes de flûte, de hautbois et de basson. L’originalité d’Issé, tient également dans le quatrième acte, qui est dédié dans sa totalité à un sommeil baroque. L’interprétation des Surprises est en tous points jubilatoire sous la direction ferme de Louis Bestion de Camboulas, qui souligne l’art du dialogue cher aux opéras français de l’époque, relève la majesté des interventions divines et accentue la vivacité des danses.

Selon une déclamation d’une belle intelligibilité, donne couleurs, dignité et noblesse à la nymphe Issé dont l’Apollon de tombe éperdument amoureux au lieu d’ajouter une nouvelle conquête à son tableau. Le couple volage Pan-Doris, en marge de l’action, est superbement incarné avec une truculence certaine par et , tandis que dans le personnage tourmenté d’Hylas, associe sens dramatique et profondeur élégiaque. Etienne Bazola campe un grand prêtre solennel et anime à merveille de son timbre haut trois petits rôles dans les divertissements. Enfin, les chantres du Centre de Musique Baroques de Versailles rehaussent l’ensemble avec notamment une superbe intervention a cappella dans la scène du sommeil d’Issé.

Dans une présentation en digipack toujours soignée du label Ambronay Editions, soulignons la passionnante notice de la regrettée musicologue Françoise Escande à laquelle cet enregistrement est dédié. Ce disque devrait faire date dans la connaissance de l’opéra français.

Plus de détails

André Cardinal Destouches (1672-1749) : Issé, pastorale héroïque. Avec : Eugénie Lefebvre ; la première Hespéride, une nymphe, une driade ; Étienne Bazola, Hercule, Le Grand Prêtre ; Matthieu Lécroart, Jupiter et Pan ; Judith van Wanroij, Issé ; Chantal Santon-Jeffrey, Doris ; Mathias Vidal, Apollon (sous les traits du berger Philémon) ; Thomas Dolié, Hylas ; Stéphen Collardelle, un berger, le Sommeil, l’Oracle. Les Chantres du Centre de Musique Baroque de Versailles (Olivier Schneebeli). Ensemble les Surprises, direction et clavecin : Louis-Noël Bestion de Camboulas. 2 CD Ambronay Editions. Enregistré à l’Opéra royal de Versailles du 13 au 15 octobre 2018. Notice en français et anglais. Durée : 1:59:36

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.