À emporter, Audio, Musique d'ensemble, Musique symphonique

Mozart y Mambo, l’aventureuse entreprise de Sarah Willis

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Mouvement de concerto pour cor en mi bémol majeur K. 370b ; Rondo pour cor et orchestre en mi bémol majeur K. 371 ; Concerto pour cor et orchestre en mi bémol majeur K. 447. Dàmaso Pérez Prado (1916-1989) : Qué Rico el Mambo. Edgar Olivero (né en 1985) : Sarahnade Mambo d’après Eine Kleine Nachtmusik de Mozart. Joshua Davis et Yuniet Lombida Prieto : Rondo alla mambo d’après le troisième mouvement du Concerto pour cor K. 447. Isolina Carillo (1907-1996) : Dos Gardenias. Moisés Simons (1889-1945) : El Manisero. Sarah Willis, cor français ; Havana Lyceum Orchestra, direction : José Antonio Mendez Padron. 1 CD Alpha. Enregistré en janvier 2020 à la Havane (Cuba). Notice trilingue : allemand-anglais-espagnol. Durée : 54:45

 

Nonobstant l’aspect caritatif éminemment louable de cet enregistrement, puisque une partie des recettes sera reversée à une fondation musicale cubaine pour l’achat d’instruments, il faut bien avouer que cette association « Mozart y Mambo » relève plutôt du mariage de la carpe et du lapin !

Sarah Willis_Mozart Y Mambo_AlphaL’enfer est pavé de bonnes intentions dit l’adage. , corniste du Philharmonique de Berlin en fait, hélas, la bien cruelle expérience ! Le projet, aussi respectable soit-il, méritait-il d’entraîner le pauvre Mozart dans une pareille et aussi intrépide aventure dont personne, en définitive, ne sort grandi : ni le Mambo (n’est pas Bernstein qui veut !) qui n’avait pas besoin de cela, ni la musique du compositeur autrichien qui y perd son âme. Une initiative malheureuse qui nous embarque dans une pochade faite d’une succession bien hasardeuse de pièces classiques, plus ou moins abouties, et d’adaptations de partitions mozartiennes à la sauce mambo… comme celle, par exemple, de la Petite Musique de nuit

Face aux pièces classiques (Mouvement de concerto K. 370b, Rondo K. 371 et Concerto pour cor K. 447) dont l’interprétation, plus ou moins convaincante, n’appelle pas une admiration sans bornes du fait du caractère assez roboratif du phrasé et de la lourdeur de la sonorité du cor, c’est, dans ce contexte, les pièces traditionnelles cubaines qui emportent immédiatement l’adhésion par leur rythmes syncopés qui invitent à la danse (El Manisero), qui séduisent par leur entrain envoûtant (Qué Rico el Mambo) ou par leur langoureuse sensualité (Dos Gardenias). Le Havana Lyceum Orchestra y fait un sans faute, collectivement et individuellement, avec les superbes interventions de Jorge Aragón au piano et de Harold Madrigal Frias à la trompette.

Au-delà de l’intérêt musical qui incite à quelques réserves, voilà un album apte à induire une réflexion salutaire sur le danger et les difficultés qu’il y a à mélanger les genres…

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Mouvement de concerto pour cor en mi bémol majeur K. 370b ; Rondo pour cor et orchestre en mi bémol majeur K. 371 ; Concerto pour cor et orchestre en mi bémol majeur K. 447. Dàmaso Pérez Prado (1916-1989) : Qué Rico el Mambo. Edgar Olivero (né en 1985) : Sarahnade Mambo d’après Eine Kleine Nachtmusik de Mozart. Joshua Davis et Yuniet Lombida Prieto : Rondo alla mambo d’après le troisième mouvement du Concerto pour cor K. 447. Isolina Carillo (1907-1996) : Dos Gardenias. Moisés Simons (1889-1945) : El Manisero. Sarah Willis, cor français ; Havana Lyceum Orchestra, direction : José Antonio Mendez Padron. 1 CD Alpha. Enregistré en janvier 2020 à la Havane (Cuba). Notice trilingue : allemand-anglais-espagnol. Durée : 54:45

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.