Danse , La Scène, ResBambini, Spectacles Danse, Spectacles Jeune public

Chotto Xenos, pour les soldats oubliés de la Première Guerre mondiale

Plus de détails

Théâtre de la Ville – Espace Cardin, Paris. 17-X-2020. Akram Khan Company – Akram Khan et Sue Buckmaster : Chotto Xenos. Direction artistique et chorégraphie originale de Xenos : Akram Khan. Mise en scène et adaptation de Chotto Xenos : Sue Buckmaster (Théâtre Rites). Scénographie : Ingrid Hu. Conception lumières : Guy Hoare. Musique originale : Domenico Angarano, d’après la musique de Vicenzo Lamagna. Conception sonore : Domenico Angarano et Phil Wood. Création costumes : Kimie Nagano. Conception films et projection : Lucy Cash. Assistant chorégraphie : Nicola Monaco. Directrice des répétitions : Amy Butler. Avec, en alternance : Guilhem Chatir, Nicolas Ricchini, Kennedy Junior Muntanga

A l’Espace Pierre Cardin, Chotto Xenos, adaptation du solo Xenos d’Akram Khan.

Pendant la Première Guerre mondiale, près de 5 millions de soldats de l’empire britannique et de l’espace colonial français se sont battus aux côtés des autres Européens, Américains et Australiens dans les tranchées ou ailleurs. Pour raconter aux plus jeunes cette histoire oubliée, Akram Khan a confié à la metteuse en scène Sue Buckmaster l’adaptation de son solo Xenos.

Pour valoriser le travail chorégraphique, celle-ci utilise dans Chotto Xenos (petit Xenos) des procédés scénographiques simples : une projection vidéo, de vieilles silhouettes sépia sorties d’un album photo, un gramophone magique ou un uniforme animé. Sa manière de raconter et de scénographier l’histoire n’est pas tellement éloignée de celle du plasticien sud-africain William Kentridge, qui utilise photos anciennes et gramophones dans ses films aux silhouettes découpées.

Une corde tient par exemple lieu de bande molletière, de turban ou de porte-cartouches. Le chorégraphe et la metteuse en scène n’hésitent pas non plus à utiliser l’humour ou le burlesque, comme au temps du cinéma muet.

Marchant au pas ou terré dans les tranchées pendant que le canon gronde, le soldat se glisse dans la peau du poilu. La danse est présente et directe, avec une physicalité mêlée de tradition. Le jeune soldat semble pris au piège de la violence qui l’entoure. Parler de la guerre sans faire peur et y insuffler un peu de poésie n’est pas donné à tout le monde.
Le spectacle est intense et émouvant, à l’image de cette terre qui recouvre progressivement la mappemonde et de la flamme qui s’éteint, emportant l’âme du soldat tué – dernière image du spectacle.

Crédits photographiques © Jean-Louis Fernandez

(Visited 99 times, 1 visits today)

Plus de détails

Théâtre de la Ville – Espace Cardin, Paris. 17-X-2020. Akram Khan Company – Akram Khan et Sue Buckmaster : Chotto Xenos. Direction artistique et chorégraphie originale de Xenos : Akram Khan. Mise en scène et adaptation de Chotto Xenos : Sue Buckmaster (Théâtre Rites). Scénographie : Ingrid Hu. Conception lumières : Guy Hoare. Musique originale : Domenico Angarano, d’après la musique de Vicenzo Lamagna. Conception sonore : Domenico Angarano et Phil Wood. Création costumes : Kimie Nagano. Conception films et projection : Lucy Cash. Assistant chorégraphie : Nicola Monaco. Directrice des répétitions : Amy Butler. Avec, en alternance : Guilhem Chatir, Nicolas Ricchini, Kennedy Junior Muntanga

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.