Audio, Musique de chambre et récital, Parutions

Musique de chambre pour orgue, flûte et violoncelle avec le trio Guérillot Sarksyan Reznicek

Plus de détails

Gabriel Fauré (1845-1924) : Andante pour violoncelle et orgue. Charles-Marie Widor (1844-1937) : Andante sostenuto de la Symphonie gothique n° 9 pour violoncelle, flûte et orgue. Marcel Dupré (1886-1971) : Sonate pour violoncelle et orgue. Daniel Roth (né en 1942) : Aïn Karim, fantaisie pour flûte et orgue. Rolande Falcinelli (1920-2006) : Kénose pour violoncelle et orgue. Jean Guillou (1930-2019) : Intermezzo op. 17 pour flûte et orgue. Jean-Baptiste Robin (né en 1976) : Les Rouages du temps pour flûte, violoncelle et orgue. Khrystyna Sarksyan, flûte ; Thibaut Reznicek, violoncelle ; Quentin Guérillot à l’orgue Aristide Cavaillé-Coll (1864) de l’Abbaye de Royaumont et à l’orgue Beuchet-Debierre (1956) de l’église Saint-Étienne-du-Mont à Paris. 1 CD Initiale. Enregistré en mai et en juin 2019. Livret en français et anglais. Durée : 65:17

 

Réunir quelques compositeurs français ayant vécu dans le monde de l’orgue depuis la fin du XIXᵉ siècle jusqu’à nos jours, au travers d’œuvres associant la flûte et le violoncelle avec l’instrument à tuyaux, offre ici un programme passionnant, porté par trois jeunes artistes de tout premier rang.

Initiale est le jeune label du Conservatoire de Paris. Déjà riche de plusieurs albums, son but est de constituer quelques « cartes de visite » pour des élèves issus des différentes classes au terme de leur parcours. Une large diffusion s’opère afin de mieux les faire connaitre au début de leur circuit professionnel. Concernant la direction artistique et la prise de son, ces disques font appel à de jeunes étudiants en fin d’étude à la FSMS (Formation supérieure aux métiers du son) et les albums sont souvent présentés en version 3D, différenciant une écoute binaurale au casque ou spatialisée sur haut-parleurs.

Ce septième album de cette collection offre un programme original autour de l’orgue de salon. Il faut imaginer là une notion au sens large qui sous entend la réunion d’instruments solistes autour de la console d’un orgue et des œuvres à destination du concert, distantes d’une destination liturgique. C’est ainsi que sont réunis divers compositeurs ayant pratiqué ce genre d’œuvres. Un premier groupe, depuis jusqu’à , reste très proche de l’esthétique des orgues symphoniques construits par Aristide Cavaillé-Coll, d’où le choix pour ces auteurs d’un orgue initialement « de salon », installé plus tard à l’Abbaye de Royaumont. La flûte et le violoncelle s’allient harmonieusement aux sonorités rondes et chaudes et l’orgue, au service du lyrisme de , ou aux recherches musicales plus tardives de et .

est représenté ici dans un arrangement de de l’Andante sostenuto de la Symphonie gothique. L’intimité des trois instruments est sensible, dans une ambiance de concert chambriste. La suite du programme invite des compositeurs familiers à des instruments plus tardifs, le choix s’étant alors porté sur l’orgue de l’église Saint-Etienne du Mont à Paris, un instrument qui a beaucoup évolué depuis sa construction au XVIIᵉ siècle, pour aboutir à une esthétique néoclassique chère à et à . Tournée vers l’avenir enfin, la pièce inédite de , Les rouages du temps, nous ouvre des portes pleines de rêve et de sensations qui se prolongent au delà de la nuit.

Toutes ces pièces de musique de chambre sont hautement portées par un trio de musiciens accomplis et inspirés. , flûtiste née en Ukraine, a obtenu les plus hautes récompenses au Conservatoire de Paris. Très avisée des divers courants stylistiques depuis l’époque baroque, on apprécie ici les couleurs de son instrument et sa belle virtuosité. Thibault Reznicek, élève de Marc Coppey au Conservatoire de Paris pour le violoncelle moderne, offre au trio une sonorité chaude, en harmonie avec une grande partie du programme où l’élan romantique occupe une place privilégiée propre à son instrument. est organiste titulaire du grand orgue de la Basilique de Saint-Denis, il a été également élève au Conservatoire de Paris auprès de Michel Bouvard et d’Olivier Latry. Il occupe bien sûr une grande responsabilité auprès de ses collègues du trio au travers d’une grande maîtrise des instruments et d’une musicalité subtile et inspirée.

À double titre, ce disque nous aide à découvrir un répertoire passionnant presque inédit et de jeunes musiciens prometteurs, déjà parmi les meilleurs.

(Visited 256 times, 1 visits today)

Plus de détails

Gabriel Fauré (1845-1924) : Andante pour violoncelle et orgue. Charles-Marie Widor (1844-1937) : Andante sostenuto de la Symphonie gothique n° 9 pour violoncelle, flûte et orgue. Marcel Dupré (1886-1971) : Sonate pour violoncelle et orgue. Daniel Roth (né en 1942) : Aïn Karim, fantaisie pour flûte et orgue. Rolande Falcinelli (1920-2006) : Kénose pour violoncelle et orgue. Jean Guillou (1930-2019) : Intermezzo op. 17 pour flûte et orgue. Jean-Baptiste Robin (né en 1976) : Les Rouages du temps pour flûte, violoncelle et orgue. Khrystyna Sarksyan, flûte ; Thibaut Reznicek, violoncelle ; Quentin Guérillot à l’orgue Aristide Cavaillé-Coll (1864) de l’Abbaye de Royaumont et à l’orgue Beuchet-Debierre (1956) de l’église Saint-Étienne-du-Mont à Paris. 1 CD Initiale. Enregistré en mai et en juin 2019. Livret en français et anglais. Durée : 65:17

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.