Audio, Musique symphonique, Parutions

Rééditions de disques du violoniste Max Rostal dans un répertoire rare du XXe siècle

Plus de détails

Edward Elgar (1857-1934) : Sonate pour violon et piano en mi mineur op. 82. William Walton (1902-1983) : Sonate pour violon et piano. Marcel Mihalovici (1898-1985) : Sonate pour violon et piano n° 2 op. 45. Maurice Ravel (1875-1937) : Sonate pour violon et piano en sol majeur. Frederick Delius (1862-1934) : Sonate pour violon et piano n° 2. Ferruccio Busoni (1866-1924) : Sonate pour violon et piano n° 2 en mi mineur opus 36a. Max Rostal, violon ; Colin Horsley, piano ; Monique Haas, piano ; Noël Mewton-Wood, piano. 2 CD Eloquence. Enregistrés au Hollymount Studio de Hampstead, Londres à l’automne 1954 (Elgar, Walton), le 29 septembre 1954 (Delius) et à l’automne 1952 (Busoni), en octobre 1958 (Mihalovici, Ravel) à la Beethovensaal de Hanovre. Notice en anglais. Durée totale : 2:34:34

 

Eloquence réédite les enregistrements réalisés par le violoniste dans les années 50 de quelques partitions rares du XXᵉ siècle. Une belle occasion de rendre hommage à ce grand maître aujourd’hui quelque peu oublié.

Né en 1905 en Autriche dans une famille juive autrichienne, fut un enfant prodige et étudia le violon avec Arnold Rosé et Carl Flesch. Il joua même devant François Joseph. Professeur à Berlin dans les années 30, il se réfugia en Grande-Bretagne en 1933 à l’arrivée des nazis au pouvoir. Il y mena une éminente carrière de pédagogue et d’interprète, particulièrement attiré par le répertoire du XXᵉ siècle. Il s’est éteint à Berne en 1991.

Ce double CD Eloquence lui rend un hommage mérité. Une moitié regroupe trois sonates de compositeurs anglais (également disponibles ensemble sur un CD Testament, attention aux doublons pour les collectionneurs) qui permet d’admirer la musicalité de Rostal, que ce soit dans le lyrisme nostalgique de la Sonate d’Elgar avec son merveilleux andante, le raffinement de la Sonate n° 2 de Delius ou l’architecture puissante, énergique et austère de celle de Walton. Le couplage initial Ravel-Mihalovici, accompagné par la femme du compositeur roumain Monique Haas, vaut surtout pour la seconde sonate de ce membre de l’école de Paris. Certes, on ne criera pas ici au chef d’œuvre, surtout que le langage de apparaît aujourd’hui bien daté, mais ainsi interprétée, l’œuvre ne manque pas de tenue avec son beau mouvement central, larghetto cantabile. Enfin, la dernière page au programme est la grandiose Sonate n° 2 de Busoni, une partition très architecturée, l’un des chefs-d’œuvre de musique de chambre du compositeur italien. Depuis, quelques versions mémorables ont rendu à cette sonate son rang parmi les plus belles du XIXᵉ siècle (Kremer – Afanassiev et Zimmermann – Pace notamment) mais on sait gré à l’éditeur d’avoir inclus cette grande œuvre dans ce double album, bel hommage à un grand violoniste aujourd’hui trop oublié.

(Visited 114 times, 5 visits today)

Plus de détails

Edward Elgar (1857-1934) : Sonate pour violon et piano en mi mineur op. 82. William Walton (1902-1983) : Sonate pour violon et piano. Marcel Mihalovici (1898-1985) : Sonate pour violon et piano n° 2 op. 45. Maurice Ravel (1875-1937) : Sonate pour violon et piano en sol majeur. Frederick Delius (1862-1934) : Sonate pour violon et piano n° 2. Ferruccio Busoni (1866-1924) : Sonate pour violon et piano n° 2 en mi mineur opus 36a. Max Rostal, violon ; Colin Horsley, piano ; Monique Haas, piano ; Noël Mewton-Wood, piano. 2 CD Eloquence. Enregistrés au Hollymount Studio de Hampstead, Londres à l’automne 1954 (Elgar, Walton), le 29 septembre 1954 (Delius) et à l’automne 1952 (Busoni), en octobre 1958 (Mihalovici, Ravel) à la Beethovensaal de Hanovre. Notice en anglais. Durée totale : 2:34:34

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.