Audio, Musique d'ensemble, Opéra, Parutions

Deuxième album d’airs sacrés de Jakub Józef Orliński

Plus de détails

Jan Dismas Zelenka (1679-1745) : « Barbara, dira, effera », motet pour alto et orchestre ZWV 164 ; « Laetatus sum », motet pour soprano, alto et orchestre ZWB 90. Johann Joseph Fux (1660-1741) : aria « Non t’amo per il ciel » extrait de l’oratorio Il fonte della salute K 293. Francisco-António de Almeida (1678-1745) : aria « Giusto Dio » extrait de l’oratorio La Giuditta. Bartolomeo Nucci (fl. 1717-1749) : aria « Un giusto furore che m’arde nel core » extrait de l’oratorio Il David triofante. Gennaro Manna (1715-1779) : Laudate pueri, motet pour alto, chœur et orchestre. Georg Friedrich Haendel (1685-1759) : « Alleluja, Amen », antiphon en ré mineur. Fatma Said, soprano ; Jakub Józef Orliński, contreténor ; Il Pomo d’Oro, direction : Francesco Corti. 1 CD Erato. Enregistré du 15 au 23 septembre 2020 à la villa San Fermo de Loniga, près de Vicenza. Notice de présentation en anglais, français et allemand. Durée : 80:21

 

Les Clefs ResMusica

Dans un programme stimulant et original, le jeune contreténor confirme tous les espoirs suscités il y a trois ans. Beauté vocale, musicalité accomplie, énergie et enthousiasme.

Il serait vain de penser que le présent album n’est pas conçu comme une suite du récital qui, en 2018, avait révélé au grand public le jeune contreténor polonais. Ou comme un parallèle, nous dit-on, puisque les dates couvertes par le programme des deux CD sont peu ou prou les mêmes. Mais peu importe, nul ne se plaindra d’entendre les motets de , qui occupent près de la moitié de l’album.

Orliński est souverain dans ces pièces virtuoses des premières décennies du XVIIIᵉ siècle, et l’énergie que leur confère l’ensemble Il Pomo d’Oro, placé sous la direction de , est parfaitement communicative. Au rayon des curiosités on notera en avant-première mondiale le tout aussi enthousiasmant Laudate Pueri avec chœur de , sans oublier l’air avec solo de trompette extrait du Il David trionfante de . Si Orliński est particulièrement convaincant dans ces pièces à la vocalisation rapide, on le préfère encore dans les pages plus lentes et méditatives qui mettent en valeur la rondeur et la chaleur de son timbre. Ce dernier s’accorde idéalement avec les couleurs mordorées du paridon – un instrument de la famille des violes – qui accompagne le très bel air du Pécheur contrit de l’oratorio de Fux Il fonte della salute. Cerise sur le gâteau, le motet de Zelenka Laetatus sum permet d’entendre, en solo ou en duo avec Orliński, le très beau soprano de , la jeune chanteuse qui monte, qui monte

Les récents récitals de contreténor avaient une petite tendance à engendrer, dans leur alternance systématique d’airs lents et rapides, une certaine monotonie. Ici, nous avons affaire non seulement à un programme qui séduit par sa richesse et sa variété, mais aussi à une interprétation vocale de premier plan, qui montre que le jeune contreténor dispose, dans sa palette musicale, de beaucoup plus de couleurs qu’il y a quelques années. Le timbre est rond, chaleureux et sensuel ; la lecture semble s’affiner d’année en année et le programme est conçu avec habileté et intelligence. Que demander de plus ?

(Visited 663 times, 1 visits today)

Plus de détails

Jan Dismas Zelenka (1679-1745) : « Barbara, dira, effera », motet pour alto et orchestre ZWV 164 ; « Laetatus sum », motet pour soprano, alto et orchestre ZWB 90. Johann Joseph Fux (1660-1741) : aria « Non t’amo per il ciel » extrait de l’oratorio Il fonte della salute K 293. Francisco-António de Almeida (1678-1745) : aria « Giusto Dio » extrait de l’oratorio La Giuditta. Bartolomeo Nucci (fl. 1717-1749) : aria « Un giusto furore che m’arde nel core » extrait de l’oratorio Il David triofante. Gennaro Manna (1715-1779) : Laudate pueri, motet pour alto, chœur et orchestre. Georg Friedrich Haendel (1685-1759) : « Alleluja, Amen », antiphon en ré mineur. Fatma Said, soprano ; Jakub Józef Orliński, contreténor ; Il Pomo d’Oro, direction : Francesco Corti. 1 CD Erato. Enregistré du 15 au 23 septembre 2020 à la villa San Fermo de Loniga, près de Vicenza. Notice de présentation en anglais, français et allemand. Durée : 80:21

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.