Flash info

Décès de Nelson Freire

 

Le pianiste brésilien est décédé ce premier novembre à Rio de Janeiro à 77 ans. Il y a exactement deux ans, il avait fait une mauvaise chute lors d’une promenade dans cette ville et avait dû, en conséquence, annuler ses concerts. Honoré d’un prix ICMA pour l’ensemble de sa carrière en 2019, il s’est produit lors du concert de gala en mai de cette année-là à Lucerne, jouant la Barcarolle op. 60 de Frédéric Chopin.

Né dans une petite ville du Brésil, Boa Esperança le 18 octobre 1944, il a d’abord étudié avec Nisa Obino et Lucia Branco. En 1957, lors du premier concours international de piano de Rio de Janeiro, il obtient une bourse pour étudier à Vienne avec Bruno Seidlhofer, professeur de Friedrich Gulda. Deux ans plus tard, il entame sa carrière internationale. Il a donné des récitals et des concerts dans plus de 70 pays avec des chefs tels que Valery Gergiev, Seiji Ozawa, Pierre Boulez, Riccardo Chailly, Charles Dutoit, André Previn, Lorin Maazel, David Zinman, Kurt Masur et Colin Davis. Il a enregistré plusieurs dizaines de disques, notamment pour Decca, n’oubliant pas de mettre sur le métier la musique brésilienne, celle de Brahms ou de Chopin.

Il a également connu un grand succès en se produisant avec Martha Argerich en Europe, au Japon, au Brésil, en Argentine et aux États-Unis. Le 2 octobre 2010, lors du concert d’ouverture du 16e Concours international de piano Frédéric-Chopin (dont il fut membre du jury), il a joué avec elle la Sonate en ré majeur KV 381 de Mozart, le Rondo en la majeur de Schubert, les Variations en si bémol mineur sur un thème de Haydn de Brahms et la Sonate pour deux pianos et percussions de Bartók. (MC)

Crédit photographique : © Benjamin Ealovega

Lire aussi :

Nelson Freire, souvenirs en forme de mosaïque

Nelson Freire ou l’évidence pianistique à la Philharmonie de Paris

Nelson Freire joue Chopin, la poésie même

Mis à jour le 2/11/2021 à 9h

(Visited 1 731 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.