Flash info

Décès du compositeur Philippe Boesmans

 

Dans un communiqué de presse, La Monnaie nous apprend le décès du compositeur la nuit dernière « après une courte maladie ».

Compositeur en résidence à La Monnaie sous la direction successive de Gérard Mortier, Bernard Foccroulle et Peter de Caluwe, a reçu de nombreuses commandes de création pour l’institution bruxelloise : La Passion de Gilles (1983), Reigen (1993), Wintermärchen (1999), et Julie (2004) dont l’Opéra de Lorraine vient de proposer une passionnante production. Puis en coproduction avec l’Opéra national de Paris et le Festival d’Aix-en-Provence : Yvonne, princesse de Bourgogne (2009), Au Monde (2014) et Pinocchio (2017). La Monnaie venait d’annoncer dans sa prochaine saison la création du dernier opéra du compositeur belge, On purge bébé, en décembre prochain.

Lire aussi :

Philippe Boesmans, l’infatigable dramaturge

Regard pluriel sur Philippe Boesmans et son œuvre

Philippe Boesmans, une musique adaptée au théâtre lyrique

Crédit photographique : © La Monnaie

(Visited 562 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.