Audio, Musique d'ensemble, Parutions

Rameau sans perruque par Les Accents

Plus de détails

Jean-Philippe Rameau (1683-1764) : Concerts en sextuor. Les Accents : Thibault Noally, violon ; Claire Sottovia, violon ; Paula Waisman, violon ; Nicolas Mazzoleni, alto ; Elisa Joglar, violoncelle ; Aude Vanackere, violoncelle. 1 CD Aparté. Enregistré à Paris en décembre 2020. Livret anglais/français. Durée : 60:00

 

propose une version pour cordes des concerts en sextuor de .

Les Pièces de clavecin en concert de Rameau paraissent en 1741. Elles regroupent cinq concerts qui font dialoguer le clavecin avec le violon, la flûte et la viole, et Rameau lui-même précise que le choix des instruments concertants est laissé à la liberté des interprètes. Une transcription de ces pièces pour sextuor a été retrouvée dans un manuscrit anonyme postérieur à la mort du compositeur, et publiée en 1896 par Saint-Saëns dans son intégrale des œuvres de Rameau. C’est cette version pour sextuor à cordes (sans clavecin) que et son ensemble ont choisi d’enregistrer. Ici, le premier violon remplace la main droite du clavecin de la version d’origine, deux autres violons, un alto et un ou deux violoncelles complétant l’effectif proposé par le manuscrit.

Si les Pièces de clavecin en concert ont été souvent enregistrées au disque, la version apocryphe en sextuor est plus rare ; mais on se souvient d’une très convaincante proposition de Florence Malgoire avec son ensemble Les Dominos en 2014, avec basson et clavecin à la basse continue. Ici, le violoniste Thibault Noally a choisi de n’avoir que des cordes. Pour qui a dans l’oreille la version avec clavecin obligé, très colorée, cette version des Accents parait être une version en noir et blanc. Certes, l’écriture de Rameau se prête à des orchestrations variées, le compositeur ayant lui-même orchestré certaines de ses pièces de clavecin et, à l’inverse, transcrit pour clavecin certains airs à succès de ses opéras. Notons, parmi les nombreuses expériences d’orchestration, une version des Pièces de clavecin en concert réalisée pour orgue et orchestre par Paul Goussot et l’ensemble Zaïs en 2014, qui nous a paru très intéressante. Comme les pièces de clavecin, les pièces en sextuor empruntent leurs titres à des personnages, des lieux ou des caractères. Les indications de mouvement sont ici clairement respectées et les tempi parfaitement justes ; les pièces rapides sont les plus plaisantes, comme Le Vézinet ou La Pantomime. Mais l’absence de la partie de clavecin obligée tire l’œuvre du côté du monde chambriste de la fin du siècle, et c’est un peu comme si on enlevait à Rameau sa perruque poudrée.

(Visited 288 times, 1 visits today)

Plus de détails

Jean-Philippe Rameau (1683-1764) : Concerts en sextuor. Les Accents : Thibault Noally, violon ; Claire Sottovia, violon ; Paula Waisman, violon ; Nicolas Mazzoleni, alto ; Elisa Joglar, violoncelle ; Aude Vanackere, violoncelle. 1 CD Aparté. Enregistré à Paris en décembre 2020. Livret anglais/français. Durée : 60:00

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.