ADN Baroque2 Klarthe

Musique symphonique

Leonard Bernstein : Mass

Mass de Leonard Bernstein par Kent Nagano

Le XXe siècle a vu, dans le domaine de la musique religieuse, la plus riche des recherches artistiques, tant sur le fond que sur la forme des œuvres. Confrontés aux grandes messes et oratorios de concert du XIXe, les compositeurs ont cherché à simplifier et diversifier le discours religieux, tout en illustrant les profonds doutes du croyant durant un siècle déchiré par la guerre et bouleversé par la révolution technologique. ...
KO au Capitole

KO au Capitole

Il est de ces rares concerts dont on sort épuisé, ravi, enthousiaste et un peu absent ; K. O. debout. Au dernier accord vous partez comme un automate, bredouillez quelques mots sans suite, la musique ne semble jamais vouloir finir. Tant pis pour la pluie qui ne parvient même pas à vous arracher à votre ravissement. Moi qui vous parle, j’entends encore flotter quelque part les accents tenaces d’un Brahms saisissant. ...
Athalie, sort de l’oubli

Helmuth Rilling sort Athalia de Mendelssohn de l’oubli

Dans l’ombre de la musique de scène du Songe d’une Nuit d’été et sans atteindre son degré de génie, Athalia reste néanmoins une œuvre profonde et personnelle de Felix Mendelssohn qui avait d’évidentes affinités avec ce genre musical aussi riche que difficile. Sur un argument librement adapté de Racine, lui-même inspiré par un récit biblique, l’histoire d’Athlalia est d’abord confiée au dialoguiste, ce qui rend l’ouvrage relativement indigeste pour les mélomanes ...
La symphonie des chefs

La symphonie des chefs

Éditions de La Martinière La partition de cette «Symphonie des chefs» contient «tout simplement» une étude biographique passionnante relative aux plus grands maestros du XXème siècle, voire du XIXème. Si la toute première partie est consacrée aux Maîtres du passé, tels, entre autres, Toscanini ou Furtwängler, Mahler ou Walter, Munch ou Monteux, Klemperer ou Karajan, Bernstein ou Ansermet, qui, à l’évidence, n’ont pu être interviewés par l’auteur, mais dont les monographies ...
Magique « Résurrection » de Mahler par Abbado

Magique « Résurrection » de Mahler par Abbado

Cette chronique pourrait ressembler à une recette de cuisine tant la qualité, la simplicité ressortent de ce concert : pour faire un bon concert, prenez un festival de renommée international que vous associez à un des plus grands chefs, Claudio Abbado, saupoudrez le tout d’un orchestre que certain jugerait comme idéal, vous obtiendrez une soirée mémorable. Il n’est plus besoin de revenir sur la qualité de l’orchestre du Festival de Lucerne, mais ...
Une VIIIe de Bruckner aux sommets !

Une VIIIe de Bruckner aux sommets !

R.S.O. Sarrebrück et Skrowaczewski Pour le mélomane du cru, la venue à Dijon d’un orchestre allemand est dorénavant attendue, de tradition, comme un gage de bonheur. Et le R.S.O. de Sarrebrück ne va pas faire exception : ce concert du 10 octobre nous a comblés au-delà des espérances. Mieux : ce n’est sans doute pas prendre un grand risque que de pressentir, en ce concert-là, le sommet symphonique de la saison 2004/2005. La ...
Nouveaux Mondes

George Antheil et Nouveaux Mondes

Figures de Maestro II Proche du milieu dadaïste, l’américain George Antheil compose son Ballet Mécanique - la seule œuvre tant soit peu connue de son auteur, pour un film du peintre Ferdinand Léger. Paradoxalement la première projection de la pellicule à Vienne en 1924 se fit sans la musique qui devait l’accompagner. La création mondiale du Ballet Mécanique en sa version intégrale et originale n’eut lieu que le 5 mai 2001 ...
Mort de la petite fille basanée

Symphonische Gesänge de Zemlinsky : Mort de la petite fille basanée

Figures de Maestro Comme l’explique René Kœring en nos colonnes, « Figures » est le rendez-vous (gratuit) de Radio-France avec les mélomanes curieux de découvrir des répertoires rares et stimulants. Les « Figures de maestro » qui ouvrent la saison s’attachent aux artistes qui ont assumé la double fonction de compositeur et de chef d’orchestre, qu’ils soient d’abord célébrés comme chef d’orchestre, tel Furtwängler, ou comme compositeur, tels Smetana, Zemlinski, Hindemith. Mais le véritable fil ...
Un orchestre pour deux

Un orchestre pour deux

Tea for two Un cas de figure inédit pour l’ouverture de la saison symphonique à l’auditorium de Dijon : la réunion des orchestres de Besançon et du Duo/Dijon. En fait, ce concert d’« ouverture » à Dijon n’est qu’une avant-première du concert …de clôture du Festival de Besançon, programmé le samedi 2 octobre au Kursaal de la capitale franc-comtoise. C’est aussi, pour le public dijonnais, l’occasion de découvrir le nouveau directeur musical du Duo/Dijon, ...
Tradition et renouveau

Eschenbach et l’Orchestre de Paris, tradition et renouveau

Après l’intégrale de l’Orchestre National sous la baguette de Kurt Masur en 2003, les neuf symphonies de Beethoven sont de nouveau à l’affiche de la saison 2004-2005 de l’Orchestre de Paris qui les interprétera d’après la nouvelle édition urtext de Jonathan Delmar parue aux éditions Bärenreiter. Plusieurs chefs invités se succéderont au pupitre (Marek Janowsky, John Axelrod, Guennadi Rojdestvenski, André Prévin) en alternance avec Christoph Eschenbach. Le retour aux sources ...
Cycle Dimitri Chostakovitch

Cycle Dimitri Chostakovitch

Orchestre National de France C'est toujours un réel bonheur de voir Kurt Masur diriger l'excellent Orchestre National de France. Et, une fois de plus, on n'aura pas été déçu tant la beauté et l'élégance étaient au rendez-vous. D'autant plus que le programme était souverain de qualité. En effet, ce jeudi 23 septembre, l'Orchestre National de France a ouvert un grand cycle consacré à Dimitri Chostakovitch, cycle qui se refermera en 2006, ...
L’Ange de l’Histoire

Martyn Brabbins, l’Ange de l’Histoire

Musica 2004 Il fallait trouver un lieu à la mesure/démesure du projet artistique de Vinko Globokar (1932) pour envisager, à Strasbourg, dans le cadre de Musica, la création intégrale de L’Ange de l’histoire (der Engel der Geschichte), triptyque aux vastes dimensions (1heure30 de musique !) écrit par le compositeur slovène entre 2000 et 2004. C’est donc sous le chapiteau du tennis club de Strasbourg qu’eut lieu le spectacle, chapiteau abritant pour l’occasion ...
musica_2004

Ouverture de Musica 2004 avec l’Orchestre de Paris

Pour sa vingt quatrième édition, Musica, le Festival International des Musiques d’Aujourd’hui de Strasbourg, rend hommage au compositeur Luigi Nono disparu en 1990 et accueille deux personnalités de la musique d’aujourd’hui, la compositrice autrichienne Olga Neuwirth née en 1960 et Wollfgang Rhim (1952), l’une des figures majeures de la musique allemande qui était déjà l’invité d’honneur en 2000 . Sous la baguette du chef australien Alexandre Briger, l’Orchestre de Paris faisait ...
L’art et la manière

L’art et la manière de Gergiev et Bronfman, le culot monstre de Sol Gabetta

Festival de Lucerne Lucerne, ville touristique par excellence possède depuis longtemps l'un des plus prestigieux festival de musique classique. Né de l'idée de donner du travail aux musiciens d'orchestre pendant les vacances d'été (à une époque où les congés n'étaient pas payés !), ce festival a connu petit à petit un succès construit grâce à la qualité de ses programmations. Aujourd'hui, on court de partout pour entendre la crème des orchestres, des ...
Herreweghe et « le Ménestrel de Dieu »

Herreweghe et « le Ménestrel de Dieu »

Festival de Besançon Deux surprises attendent le public de ce concert d’ouverture, édition 2004 : tout d’abord, par voie d’affichettes et d’annonce, le remplacement, au pied levé, de Dietrich Henschel, souffrant, par le baryton-basse Michael Volle et un clin d’œil-hommage à Marius Constant, disparu au printemps dernier et fidèle « abonné » au festival de Besançon, dès sa création. Ce qui fait que c’est par l’une de ses compositions, le bref et célèbre thème ...
Anton Bruckner : Symphonie n°7

Symphonie n°7 de Bruckner par Philippe Herreweghe

Cette Septième de Bruckner sur instruments d’époque était très attendue. Philippe Herreweghe se consacre à ce répertoire depuis quelques années maintenant avec la ferme volonté de proposer les symphonies de l’Autrichien sérieusement « dégraissées ». A Saintes, le festival dont il a longtemps assuré la direction artistique, il avait présenté lors de l’été 2003 cette même Symphonie n°7. Auparavant, il s’était déjà frotté à Bruckner en dirigeant la Quatrième, dite « Romantique », d’un ...
La Musique ... Langage universel

La Musique… langage universel

I : Wilhelm Furtwängler ; Haydn : Symphonie N°88. Schumann : Symphonie N°4. Orchestre Philharmonique de Berlin. II : Eugen Jochum ; Mozart : Symhonies N°33, N°36, N°39. Bruckner : Symphonie N°9. Orchestre de la Radio Bavaroise. III : Karl Böhm ; Beethoven : Symphonies N°4 et N°5. Brahms : Symphonie N°2. Reger : Variations sur un thème de Mozart. Orchestre Philharmonique de Berlin. IV : Igor Markevitch ; Schubert. Symphonies N°3, N°4. Berlioz. Symphonie Fantastique. Orchestre Philharmonique de Berlin. Bizet. Jeux d’enfants. Orchestre des Concerts Lamoureux. V : Ferenc ...
Bienvenue en Europe

Bienvenue en Europe

Festival Pablo Casals Pour sa LIIIe édition, le Festival Pablo Casals dirigé par son actif directeur Michel Lethiec fête l’Europe et les dix nouveaux pays intégrés récemment dans la communauté européenne. Des musiciens baltes du XIIe siècle à la jeune génération de compositeurs qui viendront dialoguer avec le public lors de rencontres et de conférences, la programmation, cette année encore, se situe entre tradition et nouveauté, confrontant les chefs d’œuvre de ...
Messe pour le Sacre de Napoléon 1er

Messe pour le Sacre de Napoléon 1er de Méhul pour le bicentenaire de la Légion d’honneur

A l’occasion des fêtes du bicentenaire de la Légion d’honneur, l’Ensemble Musica, avec le soutien de la Communauté de communes du Boulonnais, proposait le 27 Juin dernier la création d’une œuvre… datant de 1804 ! L’œuvre en question est une messe, composée pour le sacre de Napoléon 1er. Mais à la suite d’un différend entre le futur Empereur et le compositeur, cette messe ne fut pas jouée le jour du sacre, ...
Mythes et Légendes

Fin de saison de l’ONF avec Matthias Goerne et Bernard Haitink

L’ultime concert de la saison 2003/2004 de l’orchestre National de France — retransmis en direct sur France-Musiques — s’est déroulé bien évidemment dans un théâtre des Champs-Élysées plein à craquer. Comment pourrait-il en être autrement avec en soliste un des grands spécialistes du lied et à la direction un monstre sacré du milieu musical ? Matthias Goerne avait déjà conquis le public parisien il y a un an dans ce même lieu ...
Bruckner, La Troisième Symphonie ou l’éternel débat

Bruckner, la Troisième Symphonie ou l’éternel débat

Dès qu’il est question des symphonies de Bruckner, un bref historique sur les éditions s’impose. C’est un fait connu que plusieurs de ses symphonies ont subi toutes sortes de révisions donnant lieu, par là-même, à plusieurs versions pour la même œuvre. Nous pouvons en isoler trois cas. En premier lieu, les révisions faites à l’initiative du compositeur lui-même, comme par exemple pour la Huitième Symphonie. En étant dans ce cas précis, ...

De Robert Schumann à Michèle Reverdy

Orchestre National de France Ce concert magnifique de l’Orchestre National de France où le grand chef allemand Kurt Masur a une nouvelle fois fait rayonner la musique a débuté par Lac de lune, une création mondiale de Michèle Reverdy. Cette ancienne élève d’Olivier Messiaen et de Claude Ballif a écrit une passionnante partition de couleurs, de mouvements de l’onde, de flux et de reflux, de reflets et de brillances nocturnes sur ...
La Nuit, Ariane, Bacchus, et le lettré chinois....

La Nuit, Ariane, Bacchus, et le lettré chinois….

Lang Lang Le programme préparé par l’orchestre de Paris et son chef permanent, Christoph Eschenbach, avait à la fois de quoi surprendre et séduire, tant par la variété des trois œuvres proposées que par la présence du pianiste chinois Lang Lang, star montante de Deutsche Grammophon et artiste fort diversement apprécié : porté aux nues par certains, très critiqué par d’autres : la grande Martha Argerich ne dit-elle pas de lui : « Je ...
Basilique et Légion d’honneur II

Basilique et Légion d’honneur II

Festival de Saint Denis Evènement ce samedi 5 juin au Festival de SaintDenis : le grand chef russe Valery Gergiev, célèbre patron du Kirov de Saint-Pétersbourg, est venu avec l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, dont il est le directeur musical depuis 1995 pour une 9ème Symphonie de Mahler très attendue et qui n’aura pas déçu. On se souvient de sa présence en 1996 et 1997 au Festival de Saint-Denis avec son Orchestre du Kirov ...
Basilique et Légion d’honneur I

Basilique et Légion d’honneur I

Festival de Saint-Denis Ce Festival digne des plus grandes manifestations du monde est devenu la plus prestigieuse fête musicale d’Ile de France. Il celèbre cette année ses 35 ans d’ouverture, de générosité musicale et de partage grâce à l’intelligence de son directeur Jean-Pierre Le Favec et à la volonté de l’exemplaire député-maire de Saint-Denis, Patrick Braouzec pour qui la culture a et aura toujours toute sa place dans le monde d’aujourd’hui. ...
Haydn-Scherchen, une rencontre nécessaire

Haydn-Scherchen, une rencontre nécessaire

N’ayons pas peur des mots. La parution en CD de 19 symphonies de Joseph Haydn, enregistrées par Hermann Scherchen dans les années 50 pour le label Westminster, est un véritable événement discographique et musical. Hermann Scherchen (1891-1966), qui fut aussi pédagogue et compositeur, est sans conteste un des plus grands chefs d’orchestre de tous les temps. L’étendue de son répertoire, qui ne peut que laisser admiratif, va de Geminiani et Vivaldi ...
eotvos_cite-300x4111

Domaine Privé de Peter Eötvös : Et si Bartók avait raison ?

Du 18 au 28 mai 2004, la Cité de la Musique fête Peter Eötvös avec « Domaine Privé », un cycle de sept concerts qui sont autant d’occasions pour le chef d’orchestre et compositeur de rendre hommage à ses maîtres et amis. Pour le concert inaugural, Boulez, Stockhausen, Bartók nous étaient proposés, dans cet ordre — et peut-être pas par hasard. A Boulez, Eötvös doit aussi bien la direction de l’Ensemble Intercontemporain durant ...
J’ai fait un rêve ...

J’ai fait un rêve …

Richard Hickox Si la musique anglaise dans son ensemble est encore relativement mal connue du public moyen (catégorie certes floue), on peut dire que l’oratorio anglais en particulier est carrément quasi-inconnu en France. Pourtant, l’importance sociale et culturelle des chœurs anglicans et chorales populaires, mariée à un fort sentiment religieux national, ont donné une grande vivacité à la tradition händelienne de l’oratorio durant la période victorienne, d’où une production abondante quoique ...
La Belle au bois dormant et le Titan

La Belle au bois dormant et le Titan

Orchestre National d’Ile de France Intitulé « Sur les hauteurs de Vienne », ce concert de l’Orchestre National d’Ile de France proposait deux moments forts de la production musicale élaborée à Vienne à quelques décades d’intervalle. Oswald Sallaberger, jeune chef autrichien né en 1966 a mené avec maestria la phalange qui lui a été confiée d’un bout à l’autre de ce concert très applaudi. Formé notamment auprès de Michael Gielen et de Pierre ...

Rattle et Berlin ne « Baden » pas avec la perfection

Dvorák / Brückner On avait tant glosé autour de cet orchestre depuis quelques années et le philharmonique de Berlin était affublé du terme de « banal » , la pire de toutes les qualifications attribuables à un ensemble. Depuis quelques mois les choses reprennent leur cours normal et Sir Simon Rattle a dirigé les Berliner Philharmoniker dans un esprit évident et qui devait remettre les pendules à l’heure : Berlin reprend la ...
 

Banniere-clefsResMu728-90