tous les dossiers(1)

Musique symphonique

Le feu sous la glace

Tugan Sokhiev, le feu sous la glace

Ce concert était l’occasion de faire la connaissance du jeune chef Tugan Sokhiev, élève du fameux pédagogue Ilya Musin puis de Yuri Temirkanov, actuel directeur musical de l’Opéra du Pays de Galles, chef principal de l’orchestre symphonique de Russie et directeur artistique de l’orchestre philharmonique de l’Ossétie du Nord (il est né à Vladikavkaz, capitale de cette petite république du Caucase). Dès l’ouverture de La Grande Pâque russe Tugan Sokhiev impressionne ...
Asher Fisch

Asher Fisch en ouverture de la saison de l’orchestre du Capitole

La succession de Michel Plasson ne semblant pas encore décidée, cette saison 2003/2004 de l’orchestre du Capitole s’annonce comme une valse des prétendants, la plupart des concerts étant assurés par de jeunes chefs à la notoriété encore fraîche. Mais le mélomane ne s’en plaindra pas forcément, l’accent étant alors mis sur la diversité de la programmation qui permettra de revisiter certains « tubes » finalement peu entendus à Toulouse (quatrième symphonie de ...
Une merveille au côté d’Emmanuel Krivine et de l’Orchestre National de France

Ingolf Wunder, une merveille au côté d’Emmanuel Krivine

Il est des soirées musicales dont on pressent dès les premières notes qu’elles s’inscriront sous le signe de l’exceptionnel. Jeudi 16 octobre, dans le cadre du théâtre des Champs-Élysées il nous a été donné d’en vivre une dont la mémoire restera longtemps illuminée. Tout avait commencé avec Berlioz (au passage, avez-vous noté qu’après quinze ans de commémorations, toutes plus sinistres les unes que les autres, celle-ci ne cesse de nous ...
Carl Nielsen [1865 – 1931] - La Sirène est italienne

Carl Nielsen, la Sirène est italienne

L’Orchestre National de Montpellier s’est évertué, depuis sa création, pour notre plus grande soif de connaissance, à choisir des compositeurs ou des oeuvres peu connus en France. Cette initiative pédagogique nous a, par exemple, permis d’entendre un des tout premiers opéras de Puccini, « Edgar ». Cette fois, il s’agit de l’enregistrement réalisé le 9 novembre 2001, salle du Corum à Montpellier, du Concerto pour violon op. 33 et de la Première ...
Waldbuhne in Berlin - La nuit américaine

Waldbuhne in Berlin – La nuit américaine par Simon Rattle

Le concert en plein air à la Waldbühne de Berlin est une tradition estivale que le Philharmonique et le public berlinois ne rateraient pour rien au monde. L’ambiance chaleureuse, populaire, décontractée - la musique se vit avec un bonheur qui fait plaisir à voir et à entendre - est contagieuse. C’est bien ce qui se dégage de ce DVD qui restitue cette « Nuit Américaine » ensoleillée de 1995, malgré la platitude ...
Doctor Jordan and Mister Hyde

Philippe Jordan & Felicity Lott, Doctor Jordan and Mister Hyde

Le programme de ce 10 Octobre au Théâtre des Champs-Élysées constituait, pour l’Orchestre Philharmonique et son jeune chef invité, un très périlleux diptyque dont les protagonistes ne sont pas sortis indemnes. A trop vouloir s’approprier à la hussarde des antagonismes, le rejeton d’Armin Jordan n’a non seulement convaincu personne de son charisme ; mais a un tantinet obéré une image déjà flatteuse dans la confrérie. Pour tout dire, la seconde partie ...
Luigi CHERUBINI (1760-1842) - Messe en Fa majeur « de Chimay »

Messe en fa majeur de Cherubini par Mutti

Riccardo Muti s’est toujours intéressé à la musique religieuse de Cherubini. Voilà vingt ans, il offrait les Messes écrites pour les Sacres des Rois (Messe pour le Couronnement de Louis XVIII, Messe pour le Couronnement de Charles X et Requiem à la mémoire de Louis XVI). En 2001, il publie la Messe solennelle n°2, et, aujourd’hui, la Messe dite « de Chimay ». En 1808, l’auteur de Médée se rend à Chimay ...

Karlheinz Stockhausen, l’espace démultiplié

Festival Musica Musica, le Festival International des Musiques d’Aujourd’hui qui se déroule du 26 septembre au 10 octobre à Strasbourg, poursuivait ce samedi 4 octobre l’hommage rendu cette année au compositeur allemand Karlheinz Stockhausen en affichant en première partie de programme Carré, une œuvre gigantesque conçue pour quatre groupes orchestraux — au total 77 instrumentistes — et quatre chœurs mixtes placés autour du public, dans ce vaste espace qu’offrait, pour l’occasion, ...
Orchestre National de Lyon, Choeur Philharmonique de Prague

Concours international des Jeunes Chefs d’Orchestre, Edition 2003

Le quarante-huitième Concours International des Jeunes Chefs d’Orchestre de Besançon, prestigieuse émanation du Festival International de Musique, n’a pas couronné de lauréat. Ainsi en a décidé le Jury (¹) de cette édition 2003 : faute de pouvoir recueillir l’unanimité de ses suffrages (c’est le règlement) sur un seul nom – trois finalistes ce vendredi 19 septembre – celui-ci a déclaré, sur le coup de minuit, par la voix de son président ...
Puissance déficiente et gloire incertaine

Puissance déficiente et gloire incertaine

Concert d’ouverture de la saison de l’Orchestre National d’Ile-de-France Au sortir de certains concerts, il arrive que la perplexité de l’auditeur vienne en premier lieu du choix des œuvres. Tel a été le cas pour nous, ce samedi soir, à la fin d’une manifestation musicale que les noms de Mozart et Brahms plaçaient pourtant sous le signe de l’excellence et de l’exigence. Car il arrive parfois, hélas, que les compositeurs ne ...
Le Festival Philharmonic sur les fonts baptismaux

Le Festival Philharmonic sur les fonts baptismaux

Inauguration d’un nouvel orchestre symphonique en Région Rhône-Alpes Que rêver de mieux pour un journaliste musical que d’assister à la création d’un nouvel orchestre symphonique ?… Il en est tant qui disparaissent, qu’il ne peut que se féliciter de voir émerger un tel outil de diffusion. Surtout né de l’initiative d’un chef d’orchestre et d’un jeune administrateur dont l’utopie n’a d’égaux que le pragmatisme et la volonté d’imposer leur nouvelle phalange avec ...
Jean-Louis Florentz - Le Pêcheur de Perles

Jean-Louis Florentz – Le Pêcheur de Perles

Et si Debussy s’était réincarné en la personne de Jean-Louis Lorentz ? Cette remarque, a priori incongrue, est de nature à opposer un vif démenti à André Boucourechliev : l’illustre musicologue affirme, en effet, au détour d’un paragraphe de son livre Debussy, un révolutionnaire subtil, que ce dernier, phare solitaire, n’a ni ascendants, ni descendants. Comme s’il existait une génération spontanée en musique ! Florentz peut s’enorgueillir d’appartenir à cet aréopage de compositeurs prolifiques ...
Josef Strauss - Le monde d’hier

Josef Strauss – Le monde d’hier

Ne pas se fier à la couverture, qui s’inspirerait presque d’une toile de Degas représentant des couples enlacés tournoyant frénétiquement, pour s’adonner aux délices de la danse. En contraste saisissant, les œuvres revisitées par le Wiener Streichsextett tiennent, ici, davantage de la musique de chambre que du divertissement factice. Bien plus, cette réussite magistrale, un de plus à l’actif du label helvétique, tient du document historico-sociologique et culturel, miroir d’une ...
Viktor Ullmann (1898-1944) - La Lumière qui s’éteint

Viktor Ullmann (1898-1944) – La Lumière qui s’éteint

« La race humaine est une fois pour toute et par nature vouée à la souffrance et à la ruine » dixit Schopenhauer. Cette maxime fait office de fil rouge à ce disque bouleversant. Viktor Ullmann a péri comme tant d’autres à Auschwitz, gazé, victime de l’holocauste. Il appartient à ce courant musical classé Entartete Musik ou Art dégénéré par les nazis. La majorité des compositeurs ont un premier temps transité par ...
L’esprit de Saint-Michel-de-Cuxa

L’esprit de Saint-Michel-de-Cuxa

Festival Pablo Casals 2003 Epargnée par le mouvement des intermittents du spectacle, l’ouverture du Festival Pau Casals a bien eu lieu ce samedi 26 juillet dans le cadre habituel et prestigieux de l’abbaye de Saint-Michel-de-Cuxa. Cependant, l’Orchestre de Hong Kong prévu pour les deux premiers concerts n’était pas au rendez-vous, retenu, comme on le sait, par les risques de contagion dus à la pneumopathie atypique. On ne peut que regretter l’annulation ...
Laurence Equilbey anime avec passion les Rencontres internationales d’art vocal

Laurence Equilbey à l’Abbaye de Noirlac

Oratorios de la Passion Noirlac L’abbaye de Noirlac, érigée à partir de 1136 par des moines venus de Cîteaux, dont Saint Bernard en personne, non loin de Saint-Amand-Montrand, ex-capitale de la joaillerie française, est depuis vingt ans le cadre du festival d’art vocal dont Laurence Equilbey est la conseillère artistique depuis 2001. Placé sous la houlette du Conseil Général du Cher, propriétaire de l’abbatiale depuis 1909, le Festival de Noirlac se ...
Deux grands allemands chez les rois de France

Deux grands allemands chez les rois de France

Festival de Saint Denis Samedi 28 juin s’achevait la partie classique du festival de Saint Denis 2003. Ce millésime aura été d’une incontestable qualité musicale. Jean-Pierre Le Pavec a construit un programme passionnant avec des musiciens talentueux, généreux et authentiques. L’excellent député-maire Patrick Braouzec, qui fait honneur à la politique, constamment présent et attentif a su soutenir et protéger l’image d’ouverture de ce très beau festival. Les musiciens de Radio France ...
Requiem de Fauré… « en état de grâce »

Requiem de Fauré… « en état de grâce »

Festival de Saint Denis Le Requiem La Basilique de Saint Denis est incontestablement le lieu rêvé pour ces pages qui sont parmi les plus belles de la musique française des XIXe et XXe siècles. Inspecteur des conservatoires en 1892, titulaire du grand orgue de la Madeleine en 1896, successeur de Massenet comme professeur de composition au Conservatoire où il comptera de nombreux et prestigieux élèves avant d’en devenir le directeur en 1905, ce ...
Grande Messe Solennelle n° 2 en ré mineur de Cherubini

Grande Messe Solennelle n° 2 en ré mineur de Cherubini

Festival de Saint Denis En 1817, la basilique de Saint-Denis accueillait le Requiem de Luigi Cherubini, l’un des grands orchestrateurs de la vie musicale sous le Premier Empire malgré l’antipathie de Napoléon qui lui préférait Spontini. Ce même Requiem a ouvert la saison 2000 du Festival de Saint-Denis avec l’Orchestre National de France, et les Chœurs de Radio France sous la direction de Riccardo Muti, qui se sont tous retrouvés les ...

Ne Tirez Pas Sur Le Violoniste

Chung dirige Saint-Saëns et Berlioz Si un chef de second ordre arrive à saborder une musique percutante, un maestro prestigieux et accompli peut-il sauver une œuvre faible ? Telle est la problématique de ce surréaliste, quoique instructif, concert. Le renom de Myung-Whun Chung n’est plus à faire. Son art d’interprète n’est pas en cause. Je garde en mémoire des Bruckner - dont une Sixième Symphonie à faire pleurer Chimène une seconde fois - ...
Sirène dans la tempête

Sirène dans la tempête

Thomas Dausgaard dirige l’Orchestre national du Capitole Les nécessités des programmations traditionnelles, ouverture-concerto-symphonie, expliquent d’étranges associations, comme cette irruption, sans logique apparente, des très rabâchées Variations Rococo de Tchaïkovski entre deux compositeurs classés par les nazis « Entartete Musik » (musique dégénérée). Il faut dire que le jeu brutal et outrageusement musclé de la jeune violoncelliste Han-Na Chang n’a guère aidé à faire passer la pilule : un son écrasé et agressif se ...
Symphonie et Messe Schubertiennes

Symphonie et Messe Schubertiennes

Festival de Saint Denis Vendredi 13 juin, la splendide basilique royale inaugurait le cycle Schubert en accueillant deux œuvres symphoniques et chorales testamentaires, deux merveilles schubertiennes. En première partie, la Symphonie inachevée - inachevée en raison de la présence de deux mouvements au lieu des quatre habituels, mais deux uniques mouvements au combien aboutis dans leur exploration ultrasensible de l’âme humaine - et, pour terminer la Messe en mi bémol majeur ...
Un grand Paavo dans la mare du Romantisme

Un grand Paavo dans la mare du Romantisme

Oubliés la chaleur lourde d’un été en pleine maturation ainsi que les tracas d’une société socialement éprouvée, c’est une soirée placée sous le signe du recueillement que le théâtre des Champs-Elysées nous offrait le jeudi 12 juin dernier. Presque une célébration tant le programme était imposant et rempli d’espoir, tant les serviteurs de ce dernier faisait rayonner la reconnaissance de leur talent sur l’imaginaire d’un public d’emblée conquis et enthousiaste. Paavo ...

Deux compositeurs allemands en bords de Seine

L’Orchestre de Paris joue Wolfgang Rihm et Matthias Pintscher Programme a priori sans unité autre qu’une communauté de durée (quatre œuvres de moins de vingt-cinq minutes) que celui proposé mercredi par l’Orchestre de Paris. Pourtant, au fur et à mesure de l’écoute, le lien, même ténu, s’est imposé clairement. Deux partitions du passé, l’une classique et originale, écrite par l’Autrichien Joseph Haydn, l’autre d’un romantisme exacerbé signée du Russe Piotr Ilyitch ...
Bernard Lehmann - L’Orchestre dans tous ses éclats

Bernard Lehmann – L’Orchestre dans tous ses éclats

La DécouverteBernard Lehmann a travaillé cinq ans sur son livre auprès des orchestres les plus prestigieux de Paris. Tous les musiciens qui les composent sont issus à plus de 80 % des conservatoires supérieurs nationaux de musique de Lyon et de Paris, antichambres et nids des meilleurs éléments que doit constituer un orchestre de très grande qualité et de renommée internationale. L’ouvrage nous dévoile comment des hommes et des femmes ...

Tornades (dé)concertantes

Klaus Weise / Michel Béroff Programme a priori alléchant, mais qui aura finalement rebuté plus d’un spectateur considérant le peu de remplissage du Théâtre Mogador en première partie et le nombre de départs à l’entracte. Pourtant, on ne peut plus dire que ces œuvres de Serge Prokofiev et Béla Bartók n’appartiennent pas au « grand répertoire », et depuis longtemps. Le Concerto en ré pour cordes d’Igor Stravinsky qui ouvrait le concert ...
À Toch et à raison

À Toch et à raison

Encore un compositeur « maudit » par le troisième Reich qui fait actuellement un retour justifié sur le devant de la scène. Après l’ « onde de Schœck » de Penthesilea, qui avait fait par ailleurs l’objet d’une publication chez Orfeo dans la captation de la Radio autrichienne au Festival de Salzbourg, les redécouvertes de Hans Gal ou de Gretchaninov, le temps est venu pour Pan Classics de consacrer Ernst Toch (1887-1964). Car il ...

Perspectives célestes

Cité de la musique Cycle Ligeti/Mahler Poursuivant « sa tentative de voisinage improbable » (sic) entre Gustav Mahler et György Ligeti, la Cité de la musique a proposé le 21 mai deux œuvres opérant un « tournant » dans le cheminement créateur des deux compositeurs. Composé en deux temps (1985-86 et 1988), le Concerto pour piano de Ligeti fait figure de manifeste esthétique chez ce musicien toujours soucieux de ne pas tomber dans « l’académisme de ...
Création de Trame V de Martin Matalon

Création de Trame V de Martin Matalon

L’Arsenal, résidence pour compositeurs Toujours plus conscients de la nécessité d’élargir leur répertoire, qui se réduit en amont, la musique baroque leur échappant au profit des formations spécialisées, et en aval, les compositeurs préférant écrire pour des ensembles plus flexibles, les orchestres symphoniques développent les résidences de compositeurs. Ainsi en est-il de Montpellier, Lille, Strasbourg, Rennes et Paris (du moins à l’Orchestre de Paris). A Metz, le projet est plus vaste ...

Zaïde attend toujours sa feuille de route

Ton Koopman Il est des soirées qui constituent un total malentendu, et pour tout le monde : l’orchestre, le chef, les chanteurs, l’œuvre et le compositeur. Excusez du peu ! Cette production de concert de Zaïde en est l’exemple. N’auriez-vous pas connu l’œuvre auparavant, vous seriez ressorti de cette exécution avec l’idée qu’il s’agit d’un petit opéra de Mozart, mal ficelé et inachevé. Sans dialogues ou récitatifs, et avec une Sérénade et une ...