Mot-clef : Aris Argiris

34A6269

Luxembourg : David Hermann met en scène Simon Boccanegra

Beau plateau, orchestre suprême et mise en scène discutable. Au Grand Théâtre de Luxembourg la nouvelle production d’un opéra de Verdi trop peu joué n’aura laissé personne indifférent. David Hermann, on le sait, est un jeune metteur en scène qui ne manque pas d’idées ; les productions chroniquées sur notre site (L’Italienne à Alger, Armide, Iolanthe, Mort à Venise, L’Or du Rhin…) l’attestent indubitablement. Pour sa mise en scène de Simon ...
Carmen.dvd

Carmen, encore et encore ! Pour qui ?

En décembre 2006, la scène du Covent Garden de Londres résonnait des accents d’une production de la metteure en scène Francesca Zambello de Carmen de Bizet qui allait susciter l’enthousiasme du public. Une production qui voyait la mezzo-soprano italienne Anna Caterina Antonacci dans le rôle-titre donner la réplique au ténor vedette Jonas Kaufmann qui faisait ses débuts sur la scène londonienne. C’est la reprise de ces mémorables soirées, en octobre 2009, ...
Otellotitre

Otello à Montréal dominé par Aris Argiris

Otello et Desdemona ne comblent pas les attentes tandis que le Iago d'Aris Argiris domine le plateau vocal. Dès le lever du rideau, la tempête orchestrale agit comme un agent aveugle sorti des profondeurs de la mer. L'émulsion filmique qui se déchaîne sous nos yeux, laisse présager le drame qui va terrasser le couple principal. Ce souffle impétueux de la nature - des lames d'eau inondent les personnages sur scène - se ...
salomé berne

A Berne, Salomé dans la boue

Malgré des décors et des costumes laids et inadéquats, l’engagement musical et théâtral des protagonistes sauve la Salomé bernoise de l’ennui. Musicalement et dramatiquement l’épilogue de Salomé crée inévitablement une gêne extrême. Salomé, parce qu’elle n’a pu assouvir son désir d’embrasser Jochanaan, a convaincu son père Hérode de lui offrir la tête du prophète. Dans la scène finale où la musique de Richard Strauss est à son paroxysme, Salomé, démente, tient ...
Mauvaise opérette

Mauvaise opérette

Così fan tutte Les Così se suivent et ne se ressemblent pas. Nous aurons tous eu « notre » Così cette année, comme il se doit apparemment pour cette « année Mozart ». Ce n’était pas une raison suffisante pour essayer d’en caser un à tout prix dans une saison de qualité, quitte à ne pas être trop regardant sur la valeur de cette production du Theater Dortmund. L’honneur de l’Orchestre National de Montpellier est ...