Mot-clef : Bjarni Thor Kristinsson

Köln Braunfels Jeanne d'Arc l

Jeanne d’Arc de Braunfels revient à Cologne

Créée à l’Oper Köln en 2016, la mise en scène de Tatjana Gürbaca pour Jeanne d’Arc de Walter Braunfels retrouve la scène rhénane en même temps que Juliane Banse dans le rôle-titre, associées à un ensemble solide dirigé d’un geste précis et musical par Stefan Soltesz. Walter Braunfels réapparaît à l’occasion sur les scènes. Mis au ban en 1933 par le régime nazi du fait de ses origines juives, il ...
_MG_5664

A Cologne Adriana Bastidas-Gamboa brille dans La Cenerentola

Annoncée en forme de concert, cette Cenerentola, savamment mise en espace, révèle la formidable Angelina d’Adriana Bastidas-Gamboa. Prévue pour novembre 2015, la réouverture de l’opéra de Cologne n’a pas pu se faire. Les travaux perdurent, et on parle désormais de fin 2017, voire 2018. La programmation, du coup, a dû être revue, plusieurs reprises ayant été remplacées par des opéras en concert. Pas de Billy Budd donc, ni d’Orfeo ed Euridice, ...
Meisters0587

Splendides Maîtres chanteurs à Cologne

La situation ne pourrait être plus absurde. Quelques jours seulement après la grande débâcle – Uwe Eric Laufenberg, directeur de l’opéra depuis 2009 ayant réussi à lui redonner sa renommée internationale, démissionne de son poste car la Ville de Cologne n’augmente pas son budget tel qu’il le désire – l’Opéra de Cologne offre des Maîtres chanteurs comme Bayreuth ne sait pas en offrir. Un grand chef, une distribution de haut ...
Edda, le Rheingold islandais

Edda, le Rheingold islandais

Dans la Tétralogie, Wagner s’était mépris grossièrement sur l’héritage artistique du Nord en pêchant par excès de romantisme. Avec Edda I, Jón Leifs, le premier compositeur «authentiquement» islandais entendait réagir à ce détournement et donner à la poésie ancestrale scandinave un écrin musical respectant sa nature rude et claire, austère, archaïque. Edda, c’est-à-dire La création du monde est la première partie d’une œuvre qui était appelée à devenir une véritable ...
Michael Gielen, au plus intime de Beethoven

Michael Gielen, au plus intime de Beethoven

Le premier et étrange accord en ré majeur du Kyrie est là, présent, saisissant. Il fait entrer l’auditeur dans toute la dimension spirituelle, à la fois inquiète et admirative, de Beethoven pour le conduire jusqu’à l’ultime invitation de l’Agnus Dei à demeurer encore dans la contemplation divine. Loin des accords finaux des grandes symphonies, Beethoven nous laisse ici face à nous-même, prolongeant intérieurement près d’une heure trente de mystère christologique. ...
Où sont passés Da Ponte et Mozart ?

Où sont passés Da Ponte et Mozart ?

Don Giovanni Contraste de programmation, de jeu, de geste musical, de conception scénique. Après la légèreté de La Périchole, l’Opéra de Nancy, ayant pour maître mot l’hétérogénéité, nous a invité à fêter cette nouvelle année autour d’un grand festin, celui de pierre… avec le ô combien célèbre et merveilleux Don Giovanni. L’impatience de se rendre à Nancy pour savourer une nouvelle fois le génie mozartien était alliée à une interrogation sur ...