Mot-clef : Gary Lehman

tristan_grand2

Tristan et Isolde, Wagner Majuscule

Grosse sensation à l'Opéra de Lyon avec ce Tristan et Isolde revenu de loin -défection du duo Wieler-Morabito et du ténor Gary Lehman, le Parsifal de la récente version Gergiev- et in fine épatant ; le plus beau Wagner de l'ère Dorny pour l'instant. Les pinaillages lus et entendus ça et là, auxquels pour les uns on souscrira, ne changent pas la donne : il nous été donné d'assister à un ...
L’amour de loin en loin

L’amour de loin en loin

L’orchestre en résidence salle Pleyel offre ce soir un programme qui n’est pas négligeable : les Pièces op. 6 de Berg, une des œuvres les plus impressionnantes de l’École de Vienne, et le second acte de Tristan, immense duo d’amour débouchant sur une catastrophe. Si l’on considère la phénoménale densité de la partition de Berg, la clarté obtenue est très satisfaisante. La menace qui plane sur la première pièce est bien ...
Gergiev réussit son Parsifal !

Gergiev réussit son Parsifal !

Wagner avec Gergiev ! Sur le papier l’addition des deux noms ne va pas franchement de soi ! Et l’on imagine, de prime abord, une profonde divergence entre le tempérament bouillant du chef et le creusement émotionnel et musical de Wagner et surtout de Parsifal ! Pourtant il faut passer sur les apparences car le chef livre ici l’une des interprétations les plus abouties de la partition et l’un de ses meilleurs disques. Gergiev ...