Mot-clef : James Johnson

81pd0S0n-6L._SL1500_

Splendid Stigmatized by James Conlon

These “Stigmatized” (Die Gezeichneten) by Franz Schreker, Jew-lovers and degenerates (entartete musik) for Hitler’s Reich, disappear quickly from the repertoire in 1930. The opera debuted in Frankfurt on April 25, 1918, (a triumph, with Else Gentner-Fischer, Karl Ziegler, Robert vom Scheidt, and Walter Schneider, under the baton of Ludwig Rottenberg), six years after the enormous success of Schreker’s FERNE KLANG, with a libretto by the composer. After Zemlinsky had been approached, ...
81pd0S0n-6L._SL1500_

Des Stigmatisés passionnants par James Conlon

Ces Stigmatisés (Die Gezeichneten) de Franz Schreker, philosémites et dégénérés, Entartete Musik selon le Reich hitlérien, disparaissent rapidement du répertoire, dès 1930. Créés à Francfort le 25 avril 1918 (triomphe avec Else Gentner-Fischer, Karl Ziegler, Robert vom Scheidt, Walter Schneider et Ludwig Rottenberg à la direction) six ans après l'énorme succès de son Ferne Klang, sur un livret du compositeur - Zemlinsky, pressenti, avait finalement préféré s'éloigner et, sur ce même ...
Du grand n’ importe quoi !

Lohengrin à Los Angeles, du grand n’importe quoi !

Anvers. 1917. Les ruines calcinées, toujours fumeuses et malodorantes d’une église aménagée en hôpital aux armées, interpellent d’emblée, violemment, dès le lever de rideau. On attend, avec une certaine anxiété, l’arrivée des forces prussiennes, celle du Kaiser, soi-même. Une autre armée, celle de ces infirmières attentives et généreuses, dont une pauvresse, Elsa, accusée d’avoir assassiné son frère, et qu’il faudra bien juger, s’agite et s’empresse auprès de cette chair à ...
Siegfried est un garçon trop turbulent, convoquer la famille !

Siegfried est un garçon trop turbulent, convoquer la famille !

Le Ring du XXIe siècle est-il en marche ? C’est la question à laquelle on se doit de répondre en se rendant à ce troisième temps de la nouvelle production du Ring au Vlaamse Opera d’Anvers et Gand. Pour ceux qui prendraient le train en marche, il faut rappeler que la scénographie prend le parti d’une actualisation à outrance avec des décors ultras réalistes de notre quotidien. Adieux donc anneau, boucliers, monstres ...
Comme la princesse Salomé est belle, ce soir !

Débuts parisiens de Janice Baird, comme la princesse Salomé est belle, ce soir !

Salle pas très pleine pour ce Salomé Salle Pleyel, qui se révéla pourtant d’anthologie. La faute à Alfred Brendel, qui se produisait le même jour dans une autre salle parisienne ? Le grand triomphateur de la soirée fut sans conteste l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, au son flamboyant, plein, rond. Bien entendu, d’un tel son, d’une telle œuvre, n’importe quel instrumentiste veut en profiter, en jouer, en jouir, et, sous la direction de ...
Ouverture en fanfare

Ouverture en fanfare

Le SFS en tournée C’était l’affluence des grands soirs pour le concert d’ouverture de la saison de la Philharmonie de Luxembourg, avec un invité prestigieux, et venant de loin : le San Francisco Symphony (SFS), emmené par son directeur musical Michael Tilson Thomas (MTT). L’œuvre au programme faisait également sensation, puisqu’il s’agissait de la rare et chère Symphonie des Mille de Gustav Mahler. Avec ses huit solistes vocaux, ses trois chœurs et ...
Cent ans de Salomé : la suite…

Cent ans de Salomé : la suite…

Après Cologne, c’est le Vlaamse opera d’Anvers et Gand qui célèbre le centenaire de la création du chef d’œuvre straussien. L’institution flamande accueille à nouveau ce spectacle crée en 2001 et coproduit avec le Staatsoper de Hambourg et le Nationale Reisopera. La mise en scène est l’œuvre de l’Allemand Willy Decker. Ce scénographe, à force de courir les grandes scènes et les grands festivals s’est taillé une réputation « alla Carsen » : ...
Pavane pour une infante des feintes, ou le double festin d’Alexandre

Pavane pour une infante des feintes, ou le double festin d’Alexandre

Markus Stenz / Andreas Homoki Il serait temps de rétablir définitivement Alexander von Zemlinsky (1871-1942), le quatrième Viennois dans ses prérogatives de musicien à part entière ; à coté de Berg, Webern et Schönberg. D’ailleurs, ce dernier étudia avec lui la composition, et prôna ardemment la redécouverte de ce génie protéiforme - pédagogue renommé, chef d’orchestre et prodigieux coloriste, poète des sons et des couleurs instrumentales. Zemlinsky est encore éclipsé de nos ...