Mot-clef : Jean-François Le Sueur

Une_Méhul

Les personnalités de l’opéra-comique en France à la fin du XVIIIe siècle

L’opéra-comique permit aux compositeurs de cette époque d’effectuer de nombreuses expérimentations. Méhul, Le Sueur ou bien encore Cherubini ont rendu ce genre musical plus mélodramatique en faisant disparaître les éléments de comédie et de parodie. L’orchestration plus soignée caractérise également l’école française de ce temps. Malgré l’adhésion des artistes pour celui-ci, l’opéra-comique fut largement dénigré au XVIIIe siècle. Les intrigues des pièces d’opéras comiques, pour gagner en crédibilité, se sont inspirées ...
Une

La défense des valeurs démocratiques dans l’opéra français de la fin du XVIIIe siècle

Au XVIIIe siècle, ce qui fait principalement l’essor prodigieux de l’opéra-comique, genre musical le plus prisé sous la Révolution française, ce sont  les frontières de plus en plus floues entre les différentes sphères sociales et l’idée sous-jacente d’égalité entre les hommes. La fougue des esprits a instauré à cette époque de nombreux moments lyriques violents et spectaculaires. En effet, l’attaque d’une forteresse, d’une prison ou d’une caverne pour la liberté ...
Capture

Le rideau de l’Opéra Comique se lève de nouveau

A l'occasion de la réouverture de la salle Favart, fermée depuis juillet 2015 en raison de travaux de restauration et de mise en conformité de la salle, Resmusica vous propose un voyage dans le temps, l'Opéra Comique ayant été à la fin du XVIIIe siècle au cœur de l'activité lyrique parisienne. A l’aube de la Révolution française, de nombreuses scènes sont consacrées au théâtre lyrique. Pour la ville de Paris, les trois ...
1. opera sauvetage

L’effet de mode de l’opéra sauvetage ou comment inspirer Beethoven

Le 26 mars, jour des 190 ans de la mort du plus connu des musiciens romantiques, nous donne l’occasion de nous pencher sur les origines de son unique opéra, Fidelio, composé entre 1805 et 1814. L’opéra sauvetage s’est développé rapidement en France durant la Révolution française, principalement dans l’opéra-comique, puis est assez vite passé de mode sous l’Empire après que le grand opéra se le fut approprié. Ce type d’ouvrage ...
Capture

Mais pourquoi avoir oublié Méhul ?

Symphoniste accompli, c'est pourtant sur la scène lyrique qu’Étienne-Nicolas Méhul connaît ses plus grands succès entre la période révolutionnaire française et le Premier Empire, avec pas moins de trente-cinq ouvrages dans son catalogue. Plus grand compositeur à succès de son temps, membre de l’Académie des Beaux-Arts, médaillé de la toute première promotion de la Légion d’honneur, fondateur du Conservatoire de Paris (l’un des événements les plus déterminants de l’Histoire de la musique ...