Mot-clef : John Fiore

Carmen.01

À Genève, une idée seule ne fait pas Carmen

Le Grand Théâtre de Genève ouvre sa nouvelle saison avec le populaire Carmen de Georges Bizet. Si le public applaudit les airs qu’il connait, ses timides bravos le montre dubitatif quant à la mise en scène sans panache de Reinhild Hoffmann. L’idée de faire de l’homme du couple, déambulant devant la moquerie des soldats, le visage de la mort qui ne cessera de rôder autour des protagonistes est loin d’être mauvaise. ...
Norma.01

À Genève, Norma l’objet du scandale

Cette production de Norma de Vincenzo Bellini créée en 2002 à l’opéra de Stuttgart, reprise au Novaya Opera de Moscou en octobre 2012, puis en mars de cette année, ou encore au Teatro Massimo Palermo en juin 2014, arrive à Genève vêtue de sa sulfureuse réputation. Elle a été accueillie par une bronca des spectateurs. Norma, opéra mythique des amateurs de bel canto fait s’indigner le public du Grand Théâtre de ...
Falstaff.02

A Genève, Falstaff dans la grisaille

Pour son ultime spectacle de la saison, le Grand Théâtre de Genève offre un Falstaff de Giuseppe Verdi vocalement et musicalement de bonne facture toutefois dans un environnement scénique quelque peu inadapté. Dans la scène finale de Falstaff, Giuseppe Verdi envoie un ultime message ironique à la société en faisant dire à son héros : « Tutto nel mondo è burla » (Tout dans le monde n’est que farce). C’est la ...
chenier2_geneve0911

Andrea Chénier, des plumes mais pas de voix

Pourquoi le Grand Théâtre de Genève est-il incapable de présenter des distributions vocales au niveau des œuvres qu’il présente ? Depuis quelques années en effet, à quelques exceptions près, la scène genevoise souffre cruellement de l’absence de chanteurs dignes de la réputation de cette maison. Si aujourd’hui le temps des Luciano Pavarotti, Piero Cappuccilli, José Carreras, Montserrat Caballé, Ruggiero Raimondi, Samuel Ramey, Thomas Hampson, chanteurs qui ont tous foulés cette scène ...
Albert Dohmen, le Dieu de Wagner.

Albert Dohmen, le Dieu de Wagner

Parsifal Au tombé du rideau, le public ne semble pas outrageusement enthousiaste vue la relative brièveté de ses applaudissements. Pourtant la production de ce Parsifal est superbe, les chanteurs magnifiques, l’orchestre et les chœurs somptueux, les décors et les costumes très beaux. Alors ? Alors, peut-être qu’un opéra de cinq heures en milieu de semaine, c’est long ? Trop long pour peut-être avoir encore assez d’énergie pour applaudir à tout rompre ? Si avec son «Trop de ...
A couper le souffle

Lady Macbeth de Mzensk vu par Dmitri Tcherniakov, opéra à couper le souffle

Il y a des opéras qui vous divertissent, il y en a d’autres qui vous fascinent et d’autres encore qui vous passionnent. Et il y a en ceux qui vous captivent, qui vous clouent au siège dès la première scène et qui ne vous lâchent plus qu’après le dernier accord. Lady Macbeth de Mzensk de Dimitri Chostakovitch fait partie de ces derniers. Noir et cruel, cet opéra nous fait regarder ...
Christof Loy ou Hector Berlioz ?

Les Troyens à Duisburg : Christof Loy ou Hector Berlioz ?

Il y a dix ans encore, Les Troyens d’Hector Berlioz étaient une rareté absolue sur les scènes lyriques du monde. L’œuvre monumentale avait la réputation d’être à la fois inchantable et impossible de mettre en scène. Cela semble avoir changé. Après Salzburg, Munich, Florence, New York, Paris et Londres, même des théâtres de taille moyenne tels que l’opéra de Mannheim et maintenant la Deutsche Oper am Rhein à Düsseldorf et ...
Début de Saison

Début de saison mouvementé au Münchner Philharmoniker

Münchner Philharmoniker Alors que des affiches annonçaient dans tout Munich que Brahms, Bruckner ou Henze attendaient avec impatience l’arrivée du nouveau directeur musical des Münchner Philharmoniker, Christian Thielemann, un autre orchestre munichois a été propulsé, d’un jour à l’autre, sur les unes de la presse locale. Le Bayerischer Rundfunk, la radio publique de Munich, avait décidé brusquement de fermer en 2006 l’un de ses deux orchestres, le Münchner Rundfunkorchester. Les raisons ...