Mot-clef : Josef Nadj

nadj

Josef Nadj à Dijon : paysage inconnu ?

Deux danseurs, deux musiciens sortis de la nuit noire de la scène : tout un symbole ! Josef Nadj aime cette non-couleur qui était celle de son précédent spectacle, « Les Corbeaux » : teinte du ...
Création 2013 Josef Nadj  © Séverine Charrier -  DSC_9231-1 (2)

Les hommes sauvages de Josef Nadj à la Biennale

Pour sa nouvelle création, OZOON, commande de la Biennale du Val-de-Marne, Josef Nadj renoue avec l’esprit absurde de ses débuts, tout en restant proche des improvisations artistiques de ces dernières ...
Nadj_dijon0212

Sur la trace de Josef Nadj

Noir « comme un corbeau », noir comme de l’encre, nuit noire, humour noir, ne sont pas des expressions que peut renier Josef Nadj pour son one man show. Et ...
Radicalement politique

Salves de Maguy Marin, radicalement politique

Pièce de résistance et de clandestinité, Salves est la dernière création de Maguy Marin pour le Centre chorégraphique de Rilleux-la-Pape, qu’elle vient de quitter pour de nouvelles aventures. Une pièce ...
Trip sous acide

Cherry-Brandy de Josef Nadj, trip sous acide

Pour cette nouvelle pièce de groupe, la première depuis 2006, Josef Nadj a changé de manière : plus fluide, plus souple… Un changement sans doute dû a sa longue pratique de ...
Oriental, mais pas zen

Entracte de Josef Nadj : Oriental, mais pas zen

Au début était le son : note tenue des cordes, résonance des gongs... On pénètre dans un monde rêvé, oriental pour notre imaginaire. Des trompes tibétaines, des gongs de temples bouddhistes ...
Extrême Orient

Sho-bo-gen-zo de Josef Nadj : Extrême Orient

Une petite forme ciselée et énigmatique pour ce quatuor d’improvisateurs (deux danseurs et deux musiciens) au meilleur de leur forme. Campée sur ses pieds nus, Joëlle Léandre empoigne comme l’adversaire d’un ...
firmament_theatre-300x198

Lloyd Newson et Josef Nadj au Théâtre de La Ville

Pour sa rentrée chorégraphique, le Théâtre de La Ville ne ménage pas ses spectateurs avec deux spectacles de « théâtre dansé » aux univers radicalement opposés. Délirant et coloré avec l’australien Lloyd ...