Mot-clef : Marc Paquien

Cendrillon_2

Gentillette Cendrillon à l’Opéra de Saint-Étienne

Après le Dante de Benjamin Godard, voilà une autre idée étonnante à Saint-Étienne avec cette fois-ci le Palazzetto Bru Zane impliqué pleinement dans cette Cendrillon de Nicolas Isouard. La redécouverte d’un répertoire lyrique national oublié est souvent possible scéniquement grâce à un nom ou une histoire déjà connue du grand public, car c'est l’assurance pour une nouvelle production d’un taux de remplissage viable et la possibilité d’une tournée dans l’hexagone – ...
Photo-Grégory-Forestier-624x413

Phèdre de Jean-Baptiste Lemoyne à l’Arsenal de Metz

Créée l’année dernière aux Bouffes du Nord, cette version très « XVIIIe siècle » de la tragédie de Racine fait honneur à tout le travail de redécouverte de la fondation Palazetto Bru Zane. Confiée, dans l’adaptation de Benoît Dratwicki, à quatre chanteurs et à dix instrumentistes, la partition de Jean-Baptiste Lemoyne atteint une épure que souligne encore la densité du beau livret de François-Benoît Hoffmann, l’auteur de la Médée de Cherubini. ...
Phedre_Gregory Forestier1

Phèdre aux Bouffes du Nord, ou la vérité dramatique de Lemoyne

Cette résurrection de Phèdre du célèbre librettiste François-Benoit Hoffmann et du compositeur Jean-Baptiste Lemoyne est incontestablement une grande réussite pour le Palazzetto Bru Zane. Au-delà d’une redécouverte plus de 230 ans après sa création au Château de Fontainebleau, on peut parler d’une recréation tant le travail d’adaptation du directeur artistique du Centre de Musique Baroque de Versailles, Benoît Dratwicki, est décisif dans l’efficacité dramatique de cette production. Autour du Concert de ...
Point de cécité pour la bonne création

Les aveugles de Xavier Dayer : point de cécité pour la bonne création

Tragédie de l’immobile, ces Aveugles de Maeterlinck sont du Samuel Beckett avant l’heure : les douze personnages errent sans but avec pour seule perspective la mort au bout du chemin. Un treizième peut voir, mais c’est un enfant en bas-âge qui ne peut donc s’exprimer. Sans foi, sans espoir, les rapports humains de ces êtres qui ne peuvent que s’entendre sont délibérément faussés. Un vide est créé que seul la conscience ...