Mot-clef : Matheo Romero

Soliste Antonio Guirao

Les fastes funéraires royaux de la Renaissance espagnole

Belle idée que de réunir la précieuse Maîtrise du conservatoire de Toulouse aux fameux souffleurs des Sacqueboutiers pour un programme aussi rare qu’essentiel autour de l’Officium pro defunctorum de Tomás Luis de Victoria et de quelques pièces vocales et instrumentales pour les funérailles royales espagnoles de la fin du XVIe siècle. Moins prolifique que ses contemporains Roland de Lassus ou Giovanni Pierluigi da Palestrina, dont il suivit toutefois l’enseignement à Rome, ...
9272_3_LEONARDOGARCIAAL

L’Amérique latine baroque de García Alarcón

À la Salle Gaveau, Leonardo García Alarcón réunit des éléments de ses deux ensembles, la Cappella mediterranea et le Chœur de chambre de Namur, et la formation instrumentale Clematis, pour un programme autour d’œuvres latino-américaines du XVIe au début du XVIIIe siècle. Menés par le tambour et le cornet à bouquin, les chanteurs font leur entrée en procession depuis le fond de la salle, sur un chant marial en quechua, Hanacpachap ...
Matheo Romero : Compositeur de génie, anthologie géniale

Matheo Romero : compositeur de génie, anthologie géniale

Avec «Romerico Florido», Léonardo García Alarcón nous offre un portrait musical digne d’un Grand d’Espagne. Contemporain de Claudio Monteverdi, notre Grand d’Espagne est né à…Liège, sous le nom de Matthieu Rosmarin. Des Pays-Bas espagnols à l’Espagne elle-même, il n’y avait qu’un pas, franchi pour lui dès l’âge de dix ans. A Madrid, il est chantre soprano à la Capilla Flamenca, puis, promu au rang de chantre adulte quelques années plus tard, ...