Mot-clef : Noël Lee

Décès du pianiste Noël Lee

Le pianiste et compositeur franco-américain Noël Lee est décédé ce 15 juillet à l'âge de 88 ans. Né en Chine, il étudie à Harvard (où il eut le compositeur Walter Piston en professeur) et au Conservatoire de la Nouvelle-Angleterre (Boston) et comme nombre de jeunes musiciens américains de sa génération, auprès de Nadia Boulanger à Paris, ville dans laquelle il décide de s'installer à partir des années 50. Noël Lee reste connu ...
L’Académisme en musique

L’Académisme en musique

Solistes de Lyon Dans le cadre de son exposition sur l’Académisme en musique, le Musée d’Orsay proposait un concert rassemblant diverses œuvres vocales écrites entre le début du XIXe siècle et le début du XXe. Des cantates pour la plupart grâce auxquelles les compositeurs ont gagné le Prix de Rome, et ont pu séjourner dans la fameuse Villa Médicis. Le programme était constitué plus ou moins chronologiquement, de Ferdinand Herold à Henri ...
Hindemith de chambre

Hindemith de chambre

Profondément personnelle mais enracinée dans la filiation esthétique germanique, la musique d’Hindemith reste largement à découvrir en France où le compositeur reste hélas attaché à une image assez négative qui connote avec les adjectifs « cérébral », « complexe », « développé ». C’est donc avec joie que l’on retrouve ce programme de musique de chambre de l’auteur de Cardillac par des interprètes français de très haut rang. Parcourant toute sa vie et toute son œuvre colossale, ...
Kruysen chante Poulenc

Bernard Kruysen chante Poulenc

Le débat entre littéraires et mélomanes concernant la mélodie est inépuisable. Chacun des deux clans tient à se faire prévaloir au dépend de l’autre quand il faudrait se réjouir d’associations fructueuses : Berlioz et Gautier, Duparc et Baudelaire, Fauré et Verlaine… Francis Poulenc est également de ceux dont le nom est associé à celui d’un poète. Ici il met en musique Paul Eluard dans deux grands cycles, Le travail du peintre et ...
Berlioz - Oeuvres pour choeur

Berlioz – Oeuvres pour choeur

Si dans un bac du rayon « classique », à l’onglet « Berlioz », et derrière Les Troyens, trois ou quatre « Fantastiques » et autres Nuits d’Eté, vous tombez sur ce modeste surgeon de l’abondante floraison du bicentenaire, posez-vous la question : que sais-je de ce Hector Berlioz-là ? Le Berlioz qui précède de quelques mois la « sortie » de la Symphonie Fantastique. Celui des Mélodies Irlandaises d’après des textes de Thomas Moore — et au poète dédiées —. ...