Mot-clef : Olivia Grandville

olivia grandville

A l’Ouest, nouvelle création d’Olivia Grandville

Avec À l’Ouest, Olivia Grandville se lance sur les traces des danses et de la culture amérindiennes. Un spectacle qui s’inscrit dans la radicalité et la recherche autour de la pulsation mais qui n’évoque que de manière abstraite la culture amérindienne. C’est la découverte du travail du compositeur américain Moondog, né en 1916, qui est le point de départ du voyage initiatique qu’Olivia Grandville réalise en avril 2017 au cœur des ...
Olivia Grandville met en scène un tableau de Brueghel l’Ancien

Olivia Grandville met en scène un tableau de Brueghel l’Ancien

Comme Gaëlle Bourges l’a fait avec A mon seul désir, Olivia Grandville part de la description d’un tableau de Pieter Brueghel l’Ancien, Combat de Carnaval et Carême, comme prétexte à une frise conceptuelle et dansée. En voix off, Olivia Grandville lit sa description du tableau de Pieter Brueghel l’Ancien, peint en 1559 et conservé au Kunsthistorisches Museum à Vienne. Ce tableau présente la lutte de deux chars et deux personnages incarnant ...
© Elisabeth Carecchio

L’utopie lettriste d’Isidore Isou revisitée par Olivia Grandville

Après « Pour un Nouveau Roman », le Théâtre de la Colline continue à revisiter l’histoire littéraire du XXème siècle. Olivia Grandville, danseuse et chorégraphe, accompagnée d’une joyeuse bande, explore avec fantaisie les œuvres iconoclastes d’un excentrique zazou, arrivé à Paris en 1945. Original et débridé, le spectacle propose d’abord une déambulation à travers les textes et les mots d’Isidore Isou, psalmodiés, déclamés, hurlés ou dansés. Les danseurs occupent naturellement les ...
Cinq ryoanji_0212

Cinq ryoanji, hommage dansé à John Cage

Avec cette chorégraphie et, dans le même temps, ce concert, Olivia Grandville nous fait faire un pas vers l’univers du compositeur américain grâce à une vision poétique et non rhétorique. Cette approche sensible qui laisse toute liberté au spectateur lui donne sans doute quelques clés pour appréhender aussi une certaine vision orientale du monde, puisque John Cage écrivit cette partition en s’inspirant des jardins d’un temple zen de Kyoto. Le cadre ...
Bagouet désenchanté

Bagouet désenchanté

Le Ballet du Grand Théâtre de Genève reprend deux pièces de Dominique Bagouet, Jours étranges et So Schnell. Si elles ont la couleur de l’original, ces reprises n’en ont pas le goût. Lors de sa création en 1990, Jours étranges fut un choc. La musique des Doors, un mur d’enceintes au fond de la scène et des danseurs en tee-shirt et en pantalons de jogging. Les pantalons de jogging sont toujours ...