Mot-clef : Robert Expert

Chat Perché - Photo Xavier Pinon / Opéra national de Paris

Retour du Chat Perché de Jean-Marc Singier à la Bastille

Concevoir un spectacle de musique d’aujourd’hui pour enfants qui soit non seulement poétique et créatif mais aussi intelligible, est un exercice difficile. La reprise de Chat Perché de Jean-Marc Singier d’après Marcel Aymé dans l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille était l’occasion de retrouver une des productions les plus intéressantes pour le jeune public de ces dernières années. Créé en ce même lieu de l'Amphi-Bastille en mars 2011 et fort apprécié dans nos ...
Les ressorts du Merveilleux

Chat perché de Jean-Marc Singier, les ressorts du Merveilleux

C’est l’imaginaire mis à l’œuvre, celui de Caroline Gautier portant son projet depuis plusieurs années et de Jean-Marc Singier, compositeur, qui fait de l’opéra de chambre Chat perché, donné en création à l’Opéra Bastille, l’un des plus beaux spectacles de la saison. Dans Les Contes du Chat Perché de Marcel Aymé, qu’il ancre dans l’univers un peu frustre de la terre jurassienne, les deux fillettes Delphine et Marinette vivent à la ...
Brahms et Berio au sommet, vol. II

Brahms et Berio au sommet, vol. II

Festival Les Arcs 2009 Arc 1600. Coupole. 23-VII-2009. Luigi Gatti (1740-1817) : Quatuor pour hautbois et trio à cordes ; Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Trio pour flûte, basson et piano en sol majeur WoO 37 ; Claude Debussy (1862-1918) : Danses sacrée et profane. François Laurent, flûte ; Frédéric Tardy, hautbois ; Julien Hardy, basson ; Marion Lénart, harpe ; Eric Crambes, François Payet-Labonne, Ayako Tanaka, violons ; Hélène Clément, David Gaillard, altos ; Xavier Gagnepain, violoncelle ; Laurent Boukobza, piano Arc ...
La Péniche Opéra fête ses compositeurs

La Péniche Opéra fête ses compositeurs

Nuits de la Contemporaine Alors que les files d’attente grossissaient à l’entrée des musées, La Péniche Opéra ouvrait ses portes au public, ce samedi 16 mai, pour La Nuit de la contemporaine, nous conviant, dans une première partie, à réentendre les quatre pièces en création commandées par Mireille Laroche à Pascale Criton, Paul Méfano, Thierry Machuel et Philippe Fénelon lors des Lundis de la contemporaine. C’est à l’issue de ce premier concert ...
jeanphilippe_sarcos

Fraîcheur et vigueur inouïes pour Bach et Charpentier

Le Palais Royal Des tubes du baroque, Te Deum de Charpentier et Magnificat de Bach, avec le non moins fameux choral Jesus que ma joie demeure en guise de sucrerie finale, telle pourrait être l’affiche idéale d’un concert dominical d’attrape touristes, en plein cœur de Paris. Or ce que nous avons entendu en l’Eglise St Roch jeudi soir fut bien plus qu’un simple divertissement fait de mélodies célèbres écriées à traits ...
L’empire du son de Bruno Mantovani

L’autre coté, l’empire du son de Bruno Mantovani

Donner un opéra en version de concert est toujours une option risquée, inconcevable pour certains qui n’envisagent le genre qu’à travers sa mise en scène – c’est d’ailleurs leur seul critère de jugement semble-t-il comme le prouvent les derniers remous à Bastille - passionnante pour d’autres (même si le spectacle n’y est pas total) qui tendent une oreille plus attentive encore à la musique et à son propre pouvoir de ...
I. Un projet commun de création

Voyage musical dans l’Allemagne de Jean-Sébastien Bach

Festival de la Tarentaise Les Arcs 2007 La réussite de certains concerts doit beaucoup à leur cadre. Les 160 angelots du retable baroque de Jacques Clérant, dont les ors ont accroché les yeux d’un public lassé par l’incertitude du temps, s’accordent parfaitement aux œuvres de Buxtehude, Bach et Telemann. Le faste de l’église Saint-Sigismond a pallié son acoustique trop réverbérante : incommodé par une angine lors de son passage au Festival des ...
Hasse le sage chez les incurables

Hasse le sage chez les incurables

Ce très beau disque va peut-être lutter contre l’oubli, voire le quasi-abandon, dont est victime Johann Adolf Hasse. Des quatre Ospedali qui accueillent les jeunes filles à Venise, l’Ospedale delle incurabili est celui dont le niveau musical est le meilleur. Hasse est très célèbre et convoité dans toute l’Europe. Il accepte toutefois la haute charge de maître de chœur de l’Ospedale delle incurabili vers 1736, charge à laquelle son maître ...
Le Printemps de la mélodie

Le Printemps de la mélodie

Organisé chaque année depuis 2002 à la Péniche Opéra, sous la direction artistique de Mireille Laroche, « le Printemps de la Mélodie » met à l’honneur un genre quelque peu délaissé aujourd’hui par des compositeurs qui n’accordent plus le primat aux paroles (c’est le cas d’Aperghis par exemple) ou préfèrent reporter le débat dans le genre opératique (comme Dusapin qui se lance dans un sixième ouvrage lyrique !). Cet enregistrement live souffrant inévitablement ...
Sur la terre comme au ciel…

Robert Expert, sur la terre comme au ciel…

En matière de musique vocale, la production foisonnante du « caro sassonne » n’est plus à vanter, et Haendel est certainement l’un des rares compositeurs à avoir pu concilier le sacré et le profane avec un égal bonheur. On lui doit des cantates fulgurantes ou élégiaques, des opéras fort célèbres, des oratorios qui ne le sont pas moins, tous écrits avec plus ou moins d’invention, certes, mais parmi lesquels on peut compter ...

La Verità in Cimento

La Verità in Cimento Hier soir, l’opéra-théâtre de Massy proposait, sous la direction de Jean-Christophe Spinosi et dans une mise en scène de Christian Gangneron, La Verità in Cimento, opera seria d’Antonio Vivaldi. Les 800 places de ce théâtre moderne, spacieux et confortable avaient été prises d’assaut, en partie par un groupe de lycéens qui, après quelques chahuts d’usage, se montra particulièrement attentif. Ces derniers temps, de nombreuses opérations réussies, de ce ...