Mot-clef : Samuel Murez

1

Le grand écart des frères Le Borgne

Simon et David Le Borgne, 21 ans, sont frères jumeaux et tous deux danseurs. Simon a intégré le Ballet de l’Opéra de Paris en 2014 après ses études au sein de l’école de danse. Il fait partie du collectif 3ème étage, avec François Alu, qui propose au Théâtre Antoine ce mois-ci le spectacle Hors Cadre. Son cadet de quelques secondes, David, a étudié la danse classique puis contemporaine au Conservatoire national ...
dame aux camélias

La Dame aux Camélias, un peu routinière à Garnier

La saison du Ballet de l’Opéra National de Paris s’ouvre avec la désormais familière Dame aux Camélias de Neumeier. Certaines des Étoiles l’ayant dansé sont parties depuis les dernières reprises (comme Clairemarie Osta ou Delphine Moussin), et d’autres sont devenues Étoile entretemps ; tel est le cas de Mlle Abbagnato, qui avait par ailleurs eu l’occasion de danser le rôle de Marguerite Gautier en tant que Première Danseuse. Elle se révèle ...
danseurs choregraphes onp 2

Timides tentatives chorégraphiques des danseurs de l’Opéra

Le Ballet de l’Opéra de Paris permet de temps en temps à ses danseurs de s’essayer à la chorégraphie. Résultat, des pièces courtes, souvent anecdotiques, qui apportent une respiration aux interprètes surmenés de la compagnie, mais témoignent, pour la plupart, de leur absence d’inspiration. Une fois éveillé du « Premier cauchemar » de Samuel Murez, qui donne l’occasion à tous les danseurs de la soirée de se produire en hommes et femmes d’affaires, ...
Premiers pas de chorégraphes

Premiers pas de chorégraphes à l’Opéra de Paris

Danseurs chorégraphes Régulièrement, l’Opéra de Paris offre à ses danseurs l’occasion de faire leurs premiers pas de chorégraphes. Parmi ces pièces courtes, interprétées ici par les danseurs de la compagnie, figurent quelques bonnes surprises. Les sources d’inspiration des jeunes apprentis chorégraphes de la compagnie nationale sont variées, allant du tango au cinéma, mais les opus les plus réussis font délibérément confiance au contemporain. Pour preuve, l’écriture chorégraphique complexe de Bless – ainsi ...