Mot-clef : Steven Cole

The Tales of Hoffmann Natalie Dessay (Antonia) and Christian Van Horn (Coppelius). ©Cory Weaver/San Francisco Opera.

San Francisco’s Tales of Hoffman is Right on Target with Natalie Dessay

Let’s be clear right from the start: the joint effort of Barcelona, San Francisco and Lyon, vocally powerful in this production, is right on target. Because quite simply, precise, explicit, slimmed-down, fast-paced--in a word, successful--it unquestionably achieves its goal. No use rehashing the libretto’s history or the structure of these Tales. That would be opening too large a can of worms. Happily, our colleague Catherine Scholler has deciphered the puzzle ...
sandrine_piau1211_vign2

Une Flûte en noir et blanc

À l’occasion des fêtes de fin d’année, le Théâtre des Champs-Élysées présente une production du dernier opéra de Mozart, La Flûte enchantée (1791). C’est Laurent Pelly qui devait signer la mise en scène de cette Flûte, mais ayant renoncé pour raison de surmenage, c’est une reprise de celle de William Kentridge qui est proposée à Paris. Programmée initialement par Bernard Foccroulle à La Monnaie de Bruxelles en 2005, cette mise en ...
Les Dieux d’Hollywood

La Belle Hélène à Strasbourg, les Dieux d’Hollywood

Le metteur en scène Calchas enrage. Pour le nouveau péplum qu’il réalise, les moyens que lui octroie le producteur Ménélas sont vraiment trop limités. Pourtant Ménélas est l’époux de la star Hélène, la vedette du film, et l’ami du politicien Agamemnon ! D’ailleurs, ce dernier souhaite renouveler le genre trop sclérosé et découvrir un nouveau talent pour le rôle du jeune premier. Ce sera le figurant Pâris… Dans cette Belle Hélène, créée ...
Jubilatoire !

La Belle Hélène à Nantes : Jubilatoire !

C’est avec un plaisir certain que nous retrouvons à Nantes cette production de La Belle Hélène créée à Strasbourg pour fêter la fin d’année 2006. En effet, Mariame Clément a réussi une transposition cohérente et savoureuse dans le Hollywood des années 20. Hélène est une star du muet, Ménélas son mari et producteur, et Pâris un ambitieux figurant, sûr de sa séduction. Les gags s’enchaînent avec un rythme soutenu et ...
Trop osé pour être honnête ?

Wozzeck par Calixto Bieito, trop osé pour être honnête ?

Enfant terrible du théâtre espagnol, Calixto Bieito (pour ceux qui l’ont oublié ce scénographe est l’auteur de deux productions « houleuses » de l’Enlèvement au Sérail et de Don Giovanni ) se voyait consacré par une co-production entre les deux plus prestigieuses scènes espagnoles : le Liceu de Barcelona et le Teatro Real de Madrid. Curieusement et alors qu’on s’attendait à une débauche d’effets (et de vulgarités !) ce Wozzeck est ...
Grandiose et extraordinaire ! Cremonesi nous fait découvrir Sartorio

Grandiose et extraordinaire ! Cremonesi nous fait découvrir Sartorio

Né et mort à Venise, Antonio Sartorio fut une figure majeure de l’Italie du XVIIe siècle. Kapellmeister de la cour du prince Johann Friedrich de Hanovre entre 1665 et 1675, ce compositeur resta pourtant toujours fidèle à sa chère cité de la lagune qui le porta, en 1676, au rang de vice maître de chapelle de San Marco. Crée en 1676 au théâtre San Luca, salle qui vit la plupart ...
Une Duchesse originelle

Une Duchesse originelle

Jacques Offenbach Hélas Annie Vavrille n’est pas Hortense Schneider qui porta en triomphe l’opérette d’Offenbach au moment de sa création en 1867. Ni même Régine Crespin ou Felicity Lott qui laissent au disque (chez Sony Classical pour la 1ère, dirigé par Michel Plasson) et ou sur scène des versions indiscutables de cette partition conçue après la Belle Hélène et la Vie Parisienne. Le génie des trois complices qui ont fait les ...

Ariane à Massilia

Ariadne auf Naxos Incroyable mais vrai il aura fallu à Marseille attendre le 25 avril 2002 pour créer in loco Ariadne auf Naxos de Richard Strauss. Il est vrai qu’à l’exception de la trilogie Salomé/ Elektra/ Rozenkavalier la scène lyrique phocéenne a ajouté tardivement à son répertoire les autres titres du compositeur munichois : die Frau ohne schatten en 1992 et die Schweigsame frau en 2001. Manque encore Arabella et Capriccio –pour ...

Billy Budd « Initiales B.B »

Une salle bien vide pour la reprise de cet opéra « masculin » de Benjamin Britten (aucun personnage féminin n’est sur scène). Pourtant la production a déjà fait ses preuves et est l’une des plus réussies de l’OPÉRA BASTILLE. La mise en scène de Francesca Zambello dans l’unique décor modulable d’Alison Chitty n’a pas pris une ride depuis sa création en 1996 et reste toujours efficace, livrant à nu aux ...