Mot-clef : Virgile Frannais

Menotti

Le Consul de Menotti, éloge de la phobie administrative

Entre Kafka et Broadway, Le Consul de Gian-Carlo Menotti (1911-2007) dénonce les mécanismes d'une administration mystérieuse et tyrannique qui réduit l'humanité au rang de victime. On a peine à croire que Le Consul de Gian-Carlo Menotti ait été en son temps un succès phénoménal, marqué par l'obtention du Prix Pulitzer 1950. C'est pourtant avec cet opéra que le compositeur (âgé de 38 ans) entra de plain-pied dans une carrière jalonnée de ...
Champagne millésimé 1933, cuvée Guitry & Hahn

Ô mon bel inconnu, champagne millésimé 1933, cuvée Guitry & Hahn

C’est une bien agréable surprise que nous a réservée Alain Surrans pour ces fêtes de fin d’année en mettant à l’affiche Ô mon bel inconnu, comédie musicale signée par Reynaldo Hahn et Sacha Guitry, et créée au Théâtre des Bouffes-Parisiens en 1933. Il s’agit de la seconde collaboration des deux artistes, huit ans après le succès éclatant de Mozart, qui sera prochainement à l’affiche de l’Opéra de Tours. Amateurs de ...
Tout sauf l’enfer...

Tout sauf l’enfer…

Orphée aux Enfers « Les dieux sont tombés sur la tête » titrait avec enthousiasme une de nos consœurs dans un quotidien local. Pour nous en effet, les Enfers de la mythologie orphique et « offenbachique » ont été... tout sauf un enfer ! C’était pourtant une séance en matinée, avec un public « de matinée ». Mais nous en avons reçu malgré tout une véritable bouffée de jouvence et d’entrain. Quel ...
Les poings dans les poches… même non crevées !

Les poings dans les poches… même non crevées !

La Bohême « Je m’en allais, les poings dans mes poches crevées… », mais pourquoi cette soirée en demi-teinte ? Les voix ? Globalement belles. Les lumières, costumes, décors ? Pas de reproche fondamental. La musique ? bien interprétée. Alors ? Pendant toute la première moitié de cette Bohême, chacun semblait chercher le ton juste, dans le jeu comme dans la voix. Rié Hamada était une Mimi déjà transparente, Karen Vourc’h, habituellement lumineuse, n’était pas dans son meilleur rôle en grisette… ...
Excellent Gilles Ragon

Excellent Gilles Ragon dans Le Pays du Sourire

L’amorce du spectacle était quelque peu hésitante, comme si le genre hybride de l’opérette - victime de la désuétude culturelle du monde qui en a vu la gloire - devait toujours batailler pour trouver le ton juste, tous interprètes confondus. En effet, au premier acte de ce Pays du Sourire, entre la comédie coquine (Ludovic Crombé élégamment égrillard dans le rôle du Comte de Lichtenfels) et l’intrigue amoureuse naissante, acteurs ...
Shakespeare à l’opéra

Shakespeare à l’opéra

Solistes du CNIPAL Shakespeare et Gounod à l’opéra : quel casting !… et quel dommage ! Quel dommage ? Qu’il ait été boudé... « Ce n’était que Molière », déplorait Musset dans une salle à demi-vide. Disons avec optimisme que l’Opéra-théâtre d’Avignon était à demi-plein. On avait initialement annoncé un concert symphonique, et le public a hésité jusqu’au dernier moment. Toujours est-il que les treize jeunes chanteurs, après avoir été applaudis dans le même programme par 1. 500 ...