banclefsdor2017

Rocio Molina projette le flamenco dans l’intime

Danse , La Scène, Spectacles Danse

Paris. Theâtre national de la danse Chaillot. 18-XI-2017. Rocio Molina / Rosario La Tremendita : Afectos. Idée originale : Rocio Molina, Rosario La Tremendita. Musique : Rosario La Tremendita, Pablo Martin Caminero. Chorégrahie : Rocio Molina. Direction musicale : Rosario La Tremendita. Dramaturgie, scénographie, lumières : Carlos Marquerie. Costumes : Maj Canto. Son : Javier Alvarez, Pablo Martin Caminero. Accessoires : Inaki Elsa Torralba. Avec : Rocio Molina, danse, Rosario La Tremendita (chant et guitare), Pablo Martin Caminero (contrebasse et loops).

Dans un extraordinaire trio musical et chorégraphique, et , accompagnées du contrebassiste Pablo Martin Caminero, proposent avec Afectos une véritable plongée dans l’intime du flamenco.

La 3e biennale d’art flamenco se poursuit au Théâtre national de Chaillot, qui accueille pendant une quinzaine de jours les plus grands noms du flamenco d’aujourd’hui.

La flamenca , artiste associée du Théâtre national de la danse de Chaillot, donne avec Afectos la démonstration une fois de plus de la puissance et de la virtuosité de son art en dialoguant avec la guitare et la voix de . Les accents jazzy de la contrebasse de Pablo Martin Caminero qui les accompagnent donnent d’emblée le ton, la soirée sera chaude et rythmée, douce et langoureuse.

La technique de Rocio Molina est exceptionnelle. Qu’elle danse le flamenco debout, assise ou dans une boîte, son sens du rythme, sa créativité, son humour font de son style un régal absolu. Comme dans le jazz, elle est toujours à la limite de l’improvisation, testant et expérimentant mille figures, prenant mille visages, telle un caméléon qui s’adapte à la fois à la musique et à son environnement.

Se changeant à vue dans un décor très cosy, composé d’un perroquet, d’un fauteuil défoncé, d’un rocking chair et d’une vieille table de chevet, la jeune femme tisse une complicité subtile avec ses merveilleux partenaires. Ils rebondissent, se répondent, jonglant entre respect et encouragement mutuel, dans une atmosphère intime, renforcée par les tonalités orangées des lumières tombant des cintres.

C’est une magnifique réussite, un moment hors du temps, où seul le plaisir compte…

Crédit photographique : © Muriel Mariet

tous les dossiers(1)

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.