La Scène

2014 12 12 Rêveries vénitiennes - C

Le Concert Spirituel très inspiré par le doge Hervé Niquet

De la France vers Venise, surprise et beauté à Lyon avec Le Concert Spirituel. Pourquoi la messe Ad majorem Dei gloriam de Campra ouvre-t-elle ce concert vénitien ? Hervé Niquet imagine volontiers qu’elle ait été composée pour un couvent de femmes. D’autres musicologues pensent plutôt à des enfants… Cette œuvre, ainsi comprise, s’ajoute aux œuvres de Vivaldi, composées elles, pour l’orphelinat de l’Ospedale de Venise. Superbe travail d’interprétation Poussant sa réflexion plus avant, Hervé ...
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le virus d’Ohad Naharin prend à Chaillot

De retour à Chaillot pour les fêtes avec deux spectacles, la Batsheva Dance Company tend la main à la Palestine dans Naharin’s Virus. A partir d’un texte de Peter Handke sur le théâtre, qui interpelle, loue et insulte les spectateurs, le chorégraphe israélien Ohad Naharin a créé en 2001 une pièce en abîme, où le texte se reflète dans la danse. Elle est aujourd’hui présentée pour la première fois à Paris. Avec ...
La-Grande-Duchesse.02w

Une Grande duchesse en manque d’esprit

Le Grand théâtre de Genève reprend la Grande duchesse de Gerolstein de Laurent Pelly. Afin de ne pas perdre l’essence même de la production du Théâtre du Châtelet  d’octobre 2004, le Grand Théâtre de Genève avait appelé Laurent Pelly en personne pour diriger cette reprise de sa Grande Duchesse de Gerolstein parisienne. Une reconstitution scénique qui aurait pu être réussie si l’on s’était préoccupé de réunir une distribution plus en ligne ...
IMG_5783

Les drôles de rencontres de Claudia Triozzi

Clôture du festival Les Inaccoutumés à la Ménagerie de Verre avec les drôles de rencontres de l’italienne et parisienne Claudia Triozzi réinvente le « talk show » live en invitant Gianna Serra, Miss Italie 1963, devenue starlette à Hollywood. Venue à Paris spécialement pour l’occasion, elle entame une conversation très détendue avec son intervieweuse un peu dépassée par son invitée. En nous replongeant dans les années 60 et 70 à Los ...
LA CLEMENCE DE TITUS -

Denis Podalydès emmène Titus à la Comédie Française

Confiée par le TCE à Denis Podalydès, la nouvelle production de la Clémence de Titus de Mozart, par-delà ses défauts, apporte une pierre salutaire à la reconnaissance de cette oeuvre. La Clémence de Titus est l'exact opposé du Couronnement de Poppée. A la monstruosité de celui-ci s'oppose la volonté de lumière de celui-là. L'opéra de Mozart est l'éloge de la bonté. C'est un fait rare dans le monde lyrique, lieu ...
M_CAVANA07

Comédie pompière, bousin et autres avec Bernard Cavanna

Compositeur et charismatique directeur du Conservatoire de Gennevilliers, Bernard Cavanna est une des figures les plus attachantes du monde de la création contemporaine. Sa musique surprend, amuse et terrifie tout à la fois, par l'étrangeté de son univers, l'excès de ses gestes et l'outrance de ses couleurs. Au sein du cycle Guerre et Paix, la Cité de la Musique honorait le compositeur en lui consacrant un concert monographique retentissant. C'est l'ensemble Ars ...
Image 9

Le Sacre en cendres de Romeo Castellucci

Toujours là où on ne l'attend pas, Romeo Castellucci crée une fois de plus l'événement avec ce Sacre du Printemps alliant poésie et cybernétique. Inauguré dans la Gebläsehalle de Duisburg pendant la Ruhrtriennale, ce spectacle n'est pas sans évoquer la machinerie et le procédé du deus ex machina de Stifters Dinge de Heiner Goebbels, sans l'effet "boîte à musique" intimiste. Castellucci travaille dans la masse la dimension idéologique et sonore ...
barbebleue

Barbe Bleue d’Offenbach à Nantes, très réjouissante

Rien de tel pour célébrer les fêtes de fin d'année qu'un opéra bouffe d'Offenbach. Alors que le marché de Noël bat son plein place Royale, le Théâtre Graslin nous offre Noël avant l'heure avec cette production de Barbe-Bleue particulièrement réjouissante. Créé au théâtre des Variétés en février 1866, Barbe-Bleue prend place dans le catalogue des œuvres d'Offenbach entre La Belle Hélène et La Vie parisienne. Signé par les mêmes librettistes, les futurs académiciens ...
7doigtsdelamain

Apesanteur et équilibre : le cirque à 8 des 7 doigts de la main

« Un artiste sans public, c’est comme une tartiflette sans reblochon ». Le ton est donné par un Monsieur Loyal sans prétention, débarquant calmement avec son oreillette à la main, lancer le spectacle XXL d’acrobates virtuoses de la compagnie "Les 7 doigts de la main", dont il fait évidemment partie, embarquant le public démocratique de la Maison de la danse. Ce samedi soir-là sur la terre, les plus petits aux plus vieux sont ...
10858378_10152451994156555_7735968266828650181_n

A Lisbonne une réinterprétation réussie de Casse-Noisette

Avec Quebra-Nozes, Quebra-Nozes, André Teodósio aborde Casse-Noisette, ce grand ballet classique, comme point de départ d’un voyage poétique et extraordinaire. L’histoire, reprise d’Alexandre Dumas, nous transporte à Noël dans la maison du juge Stahlbaum en Allemagne, figurée par une cabane suspendue dans un grand arbre. On y retrouve un Drosselmayer plus excentrique que vieux, et une scène de rue hétéroclite.  Tout au long de son interprétation, André Teodósio fait se croiser ...
petit prince

Le Petit Prince sublimé par Michaël Levinas

C'est la première fois, du moins en langue française, que Le Petit Prince fait l'objet d'une adaptation pour l'opéra. Michaël Levinas en rédige lui-même le livret et s'empare de l'outil électronique pour servir le langage du merveilleux. « J'ai voulu un Petit Prince qui ne soit pas un moraliste mais plutôt un guide qui nous emmènerait en voyage à la quête du sens de l'existence » précise le compositeur, qui reste très fidèle ...
+3la-vie-parisienne_onr_photo-akaiser_45331418502222

La Vie parisienne entraîne Strasbourg dans son tourbillon

L’Opéra national du Rhin sacrifie à la tradition des fêtes de fin d’année avec une nouvelle production de La Vie parisienne de l’inusable Offenbach. Et toujours fidèle aux jeunes talents qu’il a contribués à découvrir, Marc Clémeur en confie la réalisation scénique à son compatriote Waut Koeken, déjà en charge in loco de Aladin et la lampe magique, L’Enlèvement au sérail ou, pour rester dans l’univers de l’opérette, La Chauve-souris. Le ...
IMG_7052-Edit-Edit_foto_Yan_Revazov-2400x1900px

Giselle ou mourir d’amour au clair de lune

Le maître de ballet de l’Opéra de Paris, Patrice Bart, qui dans les années 2000 avait déjà exporté Giselle, bijou du ballet romantique français, remonte la chorégraphie pour les planches berlinoises. Une beauté aérienne et évanescente jaillit de ce ballet intemporel : une œuvre maîtresse du 19e siècle ! Créé en 1841 à l’Académie Royale de Musique de Paris, neuf ans après La Sylphide, Giselle s’inspire de La Légende des Willis, recueil de ...
expression musicale-6° et 5°-0582

Démonstrations de l’Ecole de Danse de l’Opéra national de Paris

« Les Ptits rats » de l’Opéra Garnier se dévoilent aux Démonstrations de l'Ecole de Danse. Le mouvement est répété jusqu’à ce qu’il devienne parfait. Il doit être gracieux, moelleux, long : « Allez toucher les coulisses avec les bras ! » Et même dans la difficulté, lyrisme et musicalité ne doivent jamais être bannis : « Dansez avec la tête ! » scande un professeur. Les exercices de port de bras sont plus difficiles pour les garçonnets. On ...
nathalie_stutzmann

Le Messie de Haendel, nouveau défi pour Nathalie Stutzmann et Orfeo 55

Avec Le Messie de Haendel, Nathalie Stutzmann et son ensemble Orfeo 55 ont choisi de célébrer non seulement l’approche de Noël, mais également leur sixième année de résidence à l’Arsenal de Metz. En s’attaquant au chef d’œuvre immortel de Haendel, Stutzmann a en effet quelque peu relevé la barre de ses ambitions de chef d’orchestre. Le résultat de ce nouveau défi était-il à la hauteur des espérances ? D’évidence, Nathalie Stutzmann est ...