La Scène

Cosi à Spolète, drame glacé entre ciel et mer

James Conlon ouvre le festival de Spolète avec un Cosi fan tutte à la fois émouvant et glacé. Dès les premières notes de l’Ouverture, James Conlon fait roucouler l’Orchestre juvénile Cherubini comme un ruisseau, avec des tempi glissés, soufflés presque, créant l’atmosphère sans repères propice au jeu de masques. La mise en scène de Giorgio Ferrara, directeur artistique du festival, est subtile, réaliste et émouvante dans sa juste théâtralité ;  elle laisse vivre ...
Adriana Lecouvreur (Saison 2014-2015)

Le retour d’Adriana Lecouvreur à Paris

Adriana Lecouvreur, l'œuvre-phare de Francesco Cilea, assez rare sur les scènes internationales est de retour à Paris avec dans le rôle-titre la soprano Angela Gheorghiu. Paris l'avait découverte en 1994 avec l'interprétation mémorable de Mirella Freni. Il aura fallu la reprise d'une production créée à Londres en 2010 pour que le public succombe à nouveau au parfum délétère de ce fatal bouquet de violettes. On peine à imaginer cependant que le destin ...
11-12-2014-15-34-01-Maxime Pascal

Des Vêpres peu inspirées au festival de Saint-Denis

Sous la direction de Maxime Pascal, l’ensemble vocal et instrumental Le Balcon promet une “expérience singulière” autour des Vêpres de la Vierge dans la basilique de Saint-Denis. On sait que la musique de Monteverdi peut se prêter à la mise en espace. En revanche, il y avait de quoi être intrigué par les “projections sonores” annoncées. Premier parti pris : voix et instruments sont sonorisés. Si ce choix a peut-être à ...
pl_aimard

Voyage au festival d’Aldeburgh

Le 68e festival d'Aldeburgh, fondé par Benjamin Britten et Peter Pears dans le Suffolk où ils ont vécu, démontre que leur hospitalité et leur curiosité pour les œuvres nouvelles se sont perpétuées jusqu'à aujourd'hui, et produisent bien des instants exceptionnels. Le Festival dispose aujourd'hui de deux salles dans le village de Snape, au milieu des marais de la rivière Alde, à quelques kilomètres de la mer. L'ancienne usine rachetée par Britten, ...
13_Madama Butterfly © Frédéric Iovino

Fortes émotions à Luxembourg avec la Butterfly de Jean-François Sivadier

Créée en 2004 à l’Opéra de Lille, reprise ensuite à Nancy, Angers et Dijon, la mise en scène de Madama Butterfly par Jean-François Sivadier n’a pas pris une ride. Servie par un plateau vocal de grande classe, la partition de Puccini bouleverse le spectateur au plus profond de son âme. Débarrassé de tout accessoire inutile, le décor sobre et neutre se limite à un plateau légèrement incliné à peine encombré de ...
LES MOUSQUETAIRES AU COUVENT

Les mousquetaires s’aventurent au couvent, et J. Deschamps aussi

Pour clôturer huit années de mandat en tant que directeur de l’Opéra-Comique, Jérôme Deschamps a choisi, non pas un opéra, ni un opéra-comique, mais une opérette, résumant ainsi son attachement à un répertoire spécifiquement français. Lors de sa création aux Bouffes-Parisiens le 16 mars 1880, l’opérette a connu un franc succès. L’œuvre a hissé au sommet du podium son compositeur Louis Varney, jusqu’alors caché derrière son père, chef d’orchestre célèbre : le ...
francoisxavierroth_marco_borggreve_027

Berlioz par François-Xavier Roth

Le « petit-frère du Requiem » (dixit Berlioz), n'a pas pas bonne réputation. L'injustice musicale vient d'être levée avec panache par François-Xavier Roth à la Philharmonie de Paris. 950, c'est le nombre cité par Hector Berlioz pour la création le 30 avril 1855 à l'Eglise Saint-Eustache, de son Te Deum, imaginé dès 1848 en vue d'un éventuel couronnement de type napoléonien. Sa Symphonie des Mille à lui (les envolées vocales de la fin ...
Capture d’écran 2015-06-26 à 13.08.24

Le beau voyage italien de Pelléas et Mélisande

Le Maggio Fiorentino se lance dans l'aventure assez originale d'un Pelléas avec plateau, chef et metteur en scène italiens. L'oeuvre-phare du symbolisme musical sort pour une fois d'une sphère nationale qu'une certaine tradition a trop souvent figé dans une diction compassée façon ORTF avec nasales et r roulés de rigueur. Il serait faux cependant de prétendre que le projet aboutit à une parfaite réussite et que les spécificités de la langue ...
Paavo Järvi à la tête de l’Orchestre de Paris

Beethoven Neuvième symphonie, épisode 2 : Paavo Järvi à la Philharmonie

Au lendemain de l’exécution de cette même ultime symphonie beethovénienne à l’Opéra Bastille, l’Orchestre de Paris prenait le relais conduit par son chef Paavo Järvi offrant une prestation de haute volée dont on put, dans l’acoustique bien plus favorable de la Philharmonie, en percevoir clairement toutes les qualités. Mais avant cela on put entendre le Concerto pour violon n°2 de Chostakovitch repris par Philippe Aïche, un des deux premiers violons solo ...
Philippe Jordan

Beethoven Neuvième symphonie, épisode 1 : Philippe Jordan à l’Opéra Bastille

Les "hasards" de la programmation ont mis simultanément à l'affiche parisienne deux exécutions de la Symphonie n°9 de Beethoven. Concluant leur intégrale, Philippe Jordan et les forces de l'Opéra de Paris ouvraient le feu en ce mercredi soir, trente petites minutes avant Paavo Järvi et l'Orchestre de Paris le lendemain. Il n'y a pas plus proche du célèbre opus 125 que cette Fantaisie créée en 1808, puisqu'on y retrouve en germe ...
2014-15-alces-018

Olivier Py rend la vie à Alceste

L'Opéra de Paris reprend avec une distribution de luxe le tableau noir géant sur lequel Olivier Py, en 2013, avait fait revenir d'entre les morts l'Alceste de Gluck. Ce memento mori haletant est déjà un classique. Très en vogue aux époques classiques et baroques , le memento mori (méditation sur la mort) n'a guère la cote de nos jours où tout s'active pour faire oublier à l'homme sa condition éphémère. Heureusement l'Art ...
STM_9094

A Coppet, une semaine au XVIIIe siècle

Le succès public de cette 5e édition du festival « Autour de Mme de Staël » confirme l’intérêt d’un certain public pour cette femme extraordinaire dont le salon qu’elle tenait dans son château de Coppet, à une vingtaine de kilomètres de Genève, a vu défiler les plus grands esprits des années lumière. La musique de François-René Duchâble à l’honneur. Le fil rouge de cette édition s’articulait autour des rapports de ...
Armide_OpÇra national de Lorraine (3ter)

Accueil triomphal pour Armide de Lully à Nancy

La partie n’était pourtant pas gagnée d’avance. Après plus de trois heures de texte classique déclamé en musique et entrecoupé d’intermèdes dansés, c’est pourtant une salle unanimement enthousiaste qui a fait un réel triomphe à l’ensemble des participants à cette Armide nancéienne. Bien sûr, Armide est un chef d’œuvre. Dernier opéra terminé par Lully et dernière coopération avec Quinault, son librettiste de presque toujours (hormis les deux infidélités de Psyché et ...
Y Olé ! 11@Jean Couturier

Y Olé, le Sacre de José Montalvo à Chaillot

Il fallait y penser ! En mixant hip hop et flamenco dans une version inédite du Sacre du Printemps, José Montalvo signe avec Y Olé ! un coup de maître tonique et réussi… La présente et émouvante musique de Stravinsky a inspiré José Montalvo, qui retrouve avec ce spectacle ses racines andalouses. Quoi de plus proche, en effet, que les percussions du Sacre du Printemps et les zapateados du flamenco ? ...
Haitink © Todd Rosenberg

Bernard Haitink et le LSO à Paris

Pour son retour à Paris à la tête du London Symphony Orchestra, Bernard Haitink avait choisi un programme simple et classique, pour une exécution qui, finalement, était peut-être un peu trop musicalement à l’image de son programme. L’attaque tout en douceur du Concerto pour violon  n°3 de Mozart nous fit craindre le retour du « moderato cantabile » qui avait marqué plusieurs des exécutions concertantes entendues récemment, et si nous y avons partiellement ...