La Scène

mer.16._5

Souvenirs de guerre au festival de Besançon

Le puissant concert donné dans la magnifique acoustique du Kursaal de Besançon par les Salzburg Chamber Soloists vient rappeler que les ruines de la seconde guerre mondiale sont encore fumantes dans tous les cerveaux. La Symphonie de chambre opus 110B de Dimitri Chostakovitch ouvre un programme d'une cohérence exemplaire. Cette partition dont la popularité grandit à chaque exécution, est l'adaptation que Rudolf Barschaï réalisa en 1967, avec l'adoubement du compositeur, ...
Barnatan c DR

Etoiles montantes au Piano aux Jacobins

Le cloître des Jacobins révèle toujours quelque chose de magique, selon les caractéristiques de l’artiste qui y joue. Ainsi, pendant trois soirées, ses murs et ses colonnes ont vibrés très différemment, notamment sur le plan de la sonorité. Inon Barnatan  y a été grandiose. Premier récital. Les sons de Teo Gheorghiu sont limpides dans les aigus, tout en gardant une certaine épaisseur dans les tessitures médium et graves ; ceux de Sophie ...
MARIA KOCHETKOVA photo-marc-haegeman

Les Etoiles du XXIe siècle : diversité et découverte

La 17e édition du Gala des Etoiles du XXIe siècle est, une fois encore, placée sous le sceau de la diversité et de la découverte. Douze artistes issus de sept compagnies internationales et vingt-quatre extraits de ballets sont au programme de la soirée. Les étoiles confirmées (Lucia Lacarra, Maria Kochetkova, Marlon Dino, James Whiteside) côtoient sur la scène du Théâtre des Champs-Elysées des danseurs issus du corps de ballet. Deux danseurs de l’Opéra ...
Il n'est pas encore minuit...

Haute voltige pour la Compagnie XY

Première mondiale pour Il n'est pas encore minuit... la nouvelle création de la Compagnie XY à la Biennale de la Danse de Lyon. Quand deux artistes de cirque, Abdeliazide Senhadji et Mahmoud Louertani, se rencontrent aux sommets, cela donne « Laissez-porter » en 2005 qui explore les portés en grand nombre. Et de porté en porté de plus en plus haut, avec de plus en plus d’acrobates et d’écroulés de plus en plus ...
rudy

Récital Mikhaïl Rudy au festival de Besançon

Le retour à Besançon de Mikhaïl Rudy dans un récital thématique autour de la musique russe a permis à la salle comble de l'auditorium d'en apprécier toute la teneur expressive. Le tout nouveau Conservatoire de Besançon abrite en effet un auditorium certes de capacité limitée avec ses 290 places et sans vocation de concert mais d'une bonne acoustique pour le piano et parfaitement adapté à une relation étroite entre public et artistes. ...
Ubaldini

Lancement de la saison à l’IRCAM

L'IRCAM et l'Ensemble Intercontemporain ouvraient en même temps leur nouvelle saison avec un concert à l'Espace de projection. Ce lieu unique pour les qualités acoustiques qu'il peut offrir va malheureusement fermer en décembre prochain, durant deux longues années de travaux: c'est ce qu'annonçait le directeur de l'IRCAM, Frank Madlener, au début de la soirée, souhaitant, dans son discours d'accueil, que l'étrangeté – en référence à l'oeuvre annoncée de Claude Vivier, Et ...
GurreLieder_1600x900

Pierre Audi met en scène les Gurre-Lieder à Amsterdam

Les Gurre-Lieder, créés en 1913 à Vienne, sont aujourd'hui un monument du répertoire orchestral. Mais force est d'admettre que pour un public non germanophone, l'argument littéraire de cette œuvre est largement éclipsé par le pouvoir envoutant de la musique de Schoenberg. On peut donc saluer l'initiative du Nederlandse Opera à l'origine de cette première mondiale, présentant une production lyrique complète autour de la plus monumentale œuvre de jeunesse que connaisse l'histoire ...
Sunshine

Les Labyrinthes du cœur avec le ballet de l’opéra de Lyon

La 16ème biennale de la danse de Lyon s’est ouverte mercredi dernier sur une très belle soirée à l’Opéra, offrant un dialogue limpide entre romantisme et postmodernité. La force classique des danseurs de l’Opéra a été encore une fois magnifiée par le voyage dans l’univers de créateurs contemporains. Emmanuel Gat, tout d’abord, a élaboré Sunshine en leur proposant de choisir une chanson à transcrire en danse. Dans cet air revenait plusieurs ...
JF32919

Début du cycle Beethoven par Philippe Jordan à Garnier

L'intégrale des neuf symphonies de Beethoven sera répartie durant toute la saison, jusqu'en juillet 2015. L'innovation n'est pas vraiment au rendez-vous et on pourra déplorer le peu d'originalité à consacrer la quasi-totalité des prestations symphoniques de l'orchestre de l'Opéra de Paris à une énième intégrale Beethoven (une par an en moyenne depuis dix ans dans les salles parisiennes). Une de plus ? Pas forcément. Faire monter sur les planches cet orchestre ...
besancon

Le Cercle de l’Harmonie au Festival de Besançon

On ne dépassera pas l'année 1840 dans ce programme joué au Théâtre de Besançon, par Le Cercle de l'Harmonie sous la direction ouverte mais difficile à suivre de Jérémie Rhorer. Les cors et trompettes naturels, les flûtes en bois, les timbales de petites tailles et un ensemble homogène de cordes caractérisent le Cercle de l'Harmonie. L'ouverture Coriolan de Beethoven n'ira pas chercher la profondeur et le poids qu'on lui accorde volontiers, les ...
SilkRoad_1copie

Voyage dans le monde par Silk Road Ensemble

La saison 2014-2015 du Théâtre des Champs-Elysées s’ouvre avec un concert atypique, tant par le genre que par la musique elle-même. Yo-yo Ma et son Silk Road Ensemble fêtent les 15 ans des concerts thématiques « Sur la route de la soie » à l'Avenue Montaigne, avec des compositions de leurs musiciens, exemples du « potentiel créatif qui existe là où les cultures se croisent », selon les mots du ...
IMG_3433 copie

La Damnation électrisante de François-Xavier Roth

Berlioz enfin ! Il était temps !! Rien que Berlioz pour clore cette la belle ouverture sur le Monde d'une 21ème édition du festival Berlioz conçue dans la plus grande intelligence au sein de la ville où naquit celui qui déclara en 1831: «Il y eut une Amérique musicale dont Beethoven a été le Colomb. Je serai Pizarre ou Cortez. » Autour du cœur de la ville qu'est devenu le passionnant Musée Berlioz (n'y manque ...
Dorothea Röschmann © Raphaël Faux

Harding dirige le Filarmonica della Scala

A Gstaad, Daniel Harding victime de sa jeunesse ? La Filarmonia de La Scala n’est pas à confondre avec l’Orchestre de La Scala. Si l’activité du second est principalement axée sur les représentations lyriques du prestigieux opéra de Milan, le premier dédie son temps à des concerts de musique symphonique. Fondé en 1982 par Claudio Abbado dans le but de développer le répertoire symphonique, les plus grands chefs d’orchestre se sont ...
bayreuth2014

Retour de Bayreuth 2014 (3)

Là où certains esprits étroits ont cru percevoir l’occasion de vilipender un énième avatar du Regietheater, il faut reconnaître l’évidence d’un travail d’orfèvre qui fait jaillir toujours plus de détails à chaque représentation. Cette prolifération bouillonnante irrite et bouscule – n’oublions pas que la proposition de Castorf vient après le très pâle et anecdotique Torsten Dorst… L’ironie triomphante dont se réclame le metteur en scène est-allemand est à puiser dans ...
IMG_3219 copie

Formidables machines au Festival Berlioz

Le Festival Berlioz fut implanté par Serge Baudo à Lyon de 1979 à 1989. Les plus beaux Troyens (confiés à l'imagination passionnée du tout jeune tandem Leiser-Caurier) y furent présentés à l'Auditorium en 1987. Bien qu'archi-intégraux, (on y réhabilita même la très belle scène, dite de Sinon, coupée par le compositeur lui-même), il se firent très injustement voler la vedette par la version présentée par Chung et Pizzi pour l'inauguration ...