Mot-clef : Winston Choi

ades choi

Winston Choi au plus près de la musique de Thomas Adès

D'origine canadienne, le pianiste Winston Choi se fait connaître en France en remportant en 2002 le Concours International d'Orléans. Dès lors ce génie du clavier, interprète et compositeur tourné vers le piano contemporain, va mettre sous ses doigts un très large répertoire d'aujourd'hui, voire même des intégrales (Lenot, Carter) encensées par la critique. C'est à une plongée en profondeur dans l'univers de Thomas Adès que nous convie son nouvel enregistrement. Éminemment ...
digipak_intra052

La mélancolie orchestrale selon Jacques Lenot

Dès ses premières œuvres – précoces et saisissantes –, Jacques Lenot a respiré le double souffle – contradictoire, s’il en est – de puissants aînés : Boulez et Bussotti. Du premier, il a aimé le domaine – puis l’esprit – sérialiste et une relation profonde au Livre mallarméen ; du second, il a poursuivi le violent combat, à distance, entre une philosophie matérialiste que subvertit une inquiétude transcendentale, et le questionnement du ...
Plein soleil sur Winston Choi

Plein soleil sur Winston Choi

Festival Musica 2008 L’espace habituellement très confiné de la salle d’honneur du Palais du Rhin s’ouvrait ce dimanche matin 21 Septembre sur des perspectives de plein air ; on avait écarté les lourdes tentures qui, la veille encore, plombaient l’atmosphère, pour laisser passer la lumière du jour et accueillir au piano cet artiste non moins rayonnant qu’est Winston Choi. Canadien d’origine formé au Conservatoire Royal de Toronto, Winston Choi est allé se ...
Winston Choi l’Enchanteur

Winston Choi l’Enchanteur

D’origine chinoise, le jeune pianiste canadien Winston Choi – à peine trente et un ans – a étudié aux Etats-Unis auprès des plus grands comme Menahem Pressler, Léon Fleisher et Ursula Oppens. Il se fait connaître en France en 2002 lors du Concours international d’Orléans où il remporte le prix Blanche Selva. Son interprétation de la musique de Carter – dont il enregistre l’intégrale de l’œuvre pour piano en 2003 ...
Œuvres pour piano d’Elliott Carter

Œuvres pour piano d’Elliott Carter

« Il n’y a pas de mauvaise musique chez Elliott Carter ». Cette phrase du critique musical américain Andrew Porter résume à elle seule l’ensemble de ce nouvel album. Homme de culture et de synthèse, Carter apparaît comme un météore dans la production musicale américaine du XXe siècle. Loin du « clinquant » d’Aron Copland, Samuel Barber ou Leonard Bernstein, du style néo-classique de Virgil Thomson et des essais futuristes de Conlon Nancarrow ou John ...