À emporter, CD, Musique d'ensemble

La grande tradition musicale à Notre-Dame de Paris

Plus de détails

Chant grégorien : Antienne « Salve Regina », Yves Castagnet (né en 1964) : Messe « Salve Regina » pour chœur, soli et deux orgues (Kyrie, Gloria, Sanctus, Agnus Dei), Offertoire « Beata es, Virgo Maria », Communion « Regina Mundi », Francis Poulenc (1899-1963) : Litanies à la Vierge noire. Olivier Latry (né en 1962) : « Salve Regina », pour orgue et voix. Maîtrise Notre-Dame de Paris, direction : Lionel Sow & Sylvain Dieudonné. Yves Castagnet, orgue. 1 CD Hortus 056. Code barre 3487720000560. Enregistré en octobre 2007. Livret bilingue français-anglais. Durée totale : 65’51’’.

 

C’est un véritable plaisir de retrouver une nouvelle fois l’ambiance de la cathédrale Notre-Dame de Paris, dans son acoustique unique, et son mystère de la nuit. Qui n’a connu une soirée de musique en ce lieu ne sait pas la magie qui s’opère à ce moment là ! Cet enregistrement en propose un reflet fidèle.

L’antienne « Salve Regina », tout droit dédiée à la Vierge Marie, reine de cette cathédrale, résonne en ce lieu depuis près de mille ans, inspirant depuis une multitude de musiciens inféodés à ce lieu. Le disque est bâti autour de ce thème. Après l’énoncé de l’hymne, par un chœur féminin angélique, la Messe « Salve Regina » de prend possession de l’espace. Organiste de chœur à Notre-Dame, le compositeur a conçu son œuvre pour le vaste vaisseau du lieu, tels d’illustres prédécesseurs (Vierne ou Langlais), remplaçant les paroles du Salve par celles de la messe. Tomas Luis de Victoria au XVIe siècle avait utilisé le même principe, et il est étonnant de constater que les textes des principales hymnes de l’église s’accordent parfaitement au texte de la messe.

On est frappé ici par une approche que l’on pourrait décrire de « néo-médiévale », trouvant quelque inspiration dans le Livre vermeil de Montserrat. Un Kyrie profond, un Gloria jubilatoire, où côtoie ensuite une antienne « Beta es ». Le Sanctus, telle une immense toccata emplie la nef de joie et de rythmes, l’Agnus Dei ramenant peu à peu un logique apaisement, sur les fonds mœlleux de Cavaillé-Coll. Musique hautement inspirée, personnelle et originale, et si différente d’autres musiques composées depuis un siècle à Notre-Dame, on pense au récent CD Hortus (055) présentant les messes de Vierne et de Leguay.

Viennent ensuite les Litanies à la Vierge noire de , dans une interprétation raffinée et sobre, comme le souhaitait l’auteur : avec beaucoup d’humilité. La fête du « Salve Regina » se termine avec l’œuvre d’, autre musicien organiste, de cette cathédrale. Bâtie en souvenir d’une improvisation, l’orgue alterne avec les versets de l’hymne, à la manière d’un Magnificat : l’effet est saisissant, le grand orgue toujours en gloire, en harmonie avec le chœur pour magnifier Marie, suivant pas à pas, les divers climats inspirés par le texte de l’hymne. Un sincère bravo à l’équipe technique qui a su capter l’atmosphère du lieu dans toute son authenticité, et ce n’est pas une tâche aisée.

Pour conclure, comment ne pas s’attarder un instant à l’aide de la pochette du disque sur cette statue de Marie portant son enfant, située à la croisée du transept de Notre-Dame, et qui veille sur ce lieu, la ville et toute l’humanité. Merveilleuse sculpture gothique de style typiquement Français, elle incarne à elle seule tout l’Art que porte cette cathédrale depuis sa construction.

La tradition musicale à Notre-Dame se perpétue de génération en génération, portée par cette grande vibration mystique qui la traverse, génératrice d’une inspiration puissante.

Plus de détails

Chant grégorien : Antienne « Salve Regina », Yves Castagnet (né en 1964) : Messe « Salve Regina » pour chœur, soli et deux orgues (Kyrie, Gloria, Sanctus, Agnus Dei), Offertoire « Beata es, Virgo Maria », Communion « Regina Mundi », Francis Poulenc (1899-1963) : Litanies à la Vierge noire. Olivier Latry (né en 1962) : « Salve Regina », pour orgue et voix. Maîtrise Notre-Dame de Paris, direction : Lionel Sow & Sylvain Dieudonné. Yves Castagnet, orgue. 1 CD Hortus 056. Code barre 3487720000560. Enregistré en octobre 2007. Livret bilingue français-anglais. Durée totale : 65’51’’.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.