Danse , La Scène, Spectacles Danse

Carte blanche féminine au cabaret des signes

Plus de détails

Paris. Studio Le Regard du Cygne. 7/XII/08. Thomas Lebrun/Cie Illico : Le cabaret des signes. Maître d’œuvre : Thomas Lebrun/Cie Illico. Au programme : Dallas, performance solo de Angèle Micaux, avec la complicité de Charlotte Rousseau, vidéo. Parfois, la colère tombe, solo chorégraphié par Daniel Dobbels pour Anne-Sophie Lancelin. Le petit bal, bal musette animé par Christine Corday


Sympathique initiative que ce cabaret des signes qui laisse carte blanche à un artiste. Pour sa troisième édition, c’est , le chorégraphe de la compagnie Illico, qui a accepté l’invitation. Parmi les artistes qu’il a choisis, une performeuse, et deux danseuses, Anne-Sophie Lancelin et Christine Corday.

Après un goûter de chocolat chaud, place à la performance avec Dallas. Une interprétation très personnelle de la célèbre série américaine des années 80, vue par des gens de la rue. Chaque personnage est caricaturé de façon drolatique par , jonglant entre les perruques et les accessoires. Elle n’hésite pas à braver le froid polaire de cette soirée de décembre en maillot de bain et pieds nus dans la cour du studio Le Regard du Cygne pour incarner Lucie au bord de la piscine ou Sue Ellen ivre morte. Un grand moment !

A l’abri sous les poutres du studio, la carte blanche se poursuit avec le solo chorégraphié par pour Anne-Sophie Lancelin. Apaisant et suspendu, Parfois, la colère tombe repose entièrement sur l’expressivité de son interprète. D’une grande délicatesse, extrêmement féminin, ce solo n’impose rien, mais laisse tout supposer. Il s’efface derrière la danseuse, fine et sensible, qui s’élève ici à la hauteur des plus grandes ballerines.

Puis l’espace accueille un solo de Christine Corday en académique violet, chaussée de boots seventies marron et d’une casquette en cuir très gavroche. Ce petit bout de femme révélé par anime ensuite un bal «musette» en commençant par l’apprentissage du madison. Devenue une danseuse accomplie, elle éprouve un peu de difficultés à expliquer les pas de base à ses élèves : «Droite, gauche, derrière, devant, talon, talon, talon, quart de tour.» Mais les plus motivés s’accrochent…

Crédits photographiques © DR Anne-Sophie Lancelin dans l’Etoile Jaune (Cie Illico)

Plus de détails

Paris. Studio Le Regard du Cygne. 7/XII/08. Thomas Lebrun/Cie Illico : Le cabaret des signes. Maître d’œuvre : Thomas Lebrun/Cie Illico. Au programme : Dallas, performance solo de Angèle Micaux, avec la complicité de Charlotte Rousseau, vidéo. Parfois, la colère tombe, solo chorégraphié par Daniel Dobbels pour Anne-Sophie Lancelin. Le petit bal, bal musette animé par Christine Corday

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.