Plus de détails

Paris. Théâtre de la Ville. 3-II-2009. Maguy Marin : Turba. Conception et réalisation : Maguy Marin et Denis Mariotte. Musiques : Franz Schubert et Denis Mariotte. Textes extraits de Lucrèce, De rerum natura. Lumières : Judicaël Montrobert. Décor : Louise et Michel Gros. Costumes et mannequins : Montserrat Casanova. Son : Antoine Garry. En étroite collaboration avec Ulises Alvarez, Yoann Bourgeois, Jordi Gali, Peggy Grelat Dupont, Sandra Iché, Matthieu Perpoint, Cathy Polo, Yasmine Youcef, Jeanne Vallauri, Vania Vaneau, Vincent Weber.

Turba

Donner à entendre un texte porte un nom : metteur en scène. Donner à voir des corps en porte un autre : chorégraphe. C’est en voulant être le premier dans Turba que oublie qu’elle est, d’abord et avant tout, le second.

Louable entreprise pourtant que de vouloir faire entendre De rerum natura, remarquable texte de Lucrèce sur la nature des choses. Mais pour atteindre le spectateur, il eut fallu une véritable direction d’acteurs et une traduction simultanée, où tout du moins une lumière suffisante dans la salle pour pouvoir lire le livret distribué avec la feuille de salle.

Passée la première demi-heure d’interminables monologues en langues variées, la scénographie de Turba offre néanmoins une indéniable splendeur visuelle. Dans une demi-pénombre, costumes colorés et accessoires s’amoncellent sur une scène en creux couverte de praticables alignés comme les cercueils d’une chapelle ardente. Dignes de Fellini, Pasolini ou Buñuel, les scènes d’inspiration baroque se succèdent comme des tableaux de genre ou de grandes fresques historiques.

Costumés comme des acteurs amateurs, les danseurs incarnent tour à tour les figures du Siècle d’Or espagnol, des Ménines aux conquistadors. De ce capharnaüm en clair-obscur naît une certaine beauté, délibérément picturale. Une incompréhension demeure, cependant, sur les véritables motivations de la chorégraphe, qui a marqué la danse française depuis les années 80.

Crédits photographiques © Didier Grappe

Plus de détails

Paris. Théâtre de la Ville. 3-II-2009. Maguy Marin : Turba. Conception et réalisation : Maguy Marin et Denis Mariotte. Musiques : Franz Schubert et Denis Mariotte. Textes extraits de Lucrèce, De rerum natura. Lumières : Judicaël Montrobert. Décor : Louise et Michel Gros. Costumes et mannequins : Montserrat Casanova. Son : Antoine Garry. En étroite collaboration avec Ulises Alvarez, Yoann Bourgeois, Jordi Gali, Peggy Grelat Dupont, Sandra Iché, Matthieu Perpoint, Cathy Polo, Yasmine Youcef, Jeanne Vallauri, Vania Vaneau, Vincent Weber.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.