Concerts, La Scène, Musique d'ensemble

Au temps des Combattimenti de Monteverdi…

Plus de détails

Dijon, Chapelle du lycée Carnot. 12-V-2009. Autour du « Combattimento di Tancredi e Clorinda ». Ensemble Gilles Binchois : Anne-Marie Lablaude, soprano ; Gerd Türk et Dominique Vellard, ténors ; Renaud Delaigue, basse. Ensemble 415 : Chiara Banchini, 1er violon ; Renata Spotti, 2e violon. Pierre Vallet, alto. Gaetano Nasillo, violoncelle. Jan-Willem Jansen, clavecin

Ensemble et

Une belle salle – la chapelle du lycée Carnot – propice à un concert de musique baroque de qualité pour un public nombreux… L’ensemble et l’ se réunissaient autour des madrigaux de Monteverdi, dont le fameux «Combattimento di Tancredi e Clorinda» du VIIIe livre qui composait à lui seul la seconde partie. Il s’agissait du premier concert de musique baroque présenté dans le cadre du festival des Meslanges de Printemps.

La première partie était, pour l’essentiel, consacrée à des œuvres vocales de Monteverdi. «Dolci miei sospiri» des ouvrait le bal avec émotion, le texte évoquant l’amour et la douleur d’une «séparation cruelle», thématique récurrente à l’époque et parfaitement rendue par la musique, grâce à son tempo lent et au caractère désespéré de sa mélodie touchante. D’autres pièces des Scherzi, comme «Fugge il verno dolori», terminaient la première partie. Le VIIe livre de madrigaux était également à l’honneur avec «Eccomi pronta ai baci», qui offre un exemple emblématique de musique sensible, un mélange d’écriture verticale et horizontale, doté d’une ornementation légère (comme la «romanesca» également chantée). D’autres pièces de Monteverdi complétaient cette première partie, dont le célèbre «Lamento della ninfa» auquel venaient s’adjoindre des pièces instrumentales d’autres compositeurs : le «Capricio sopra bassa flamenga» de Frescobaldi, avec une très belle fugue dont chaque voix fut clairement introduite par le rigoureux Jan-Willem Jansen au clavecin ; la Sonata decima sexta dite «La Bataille» de est fondée sur le thème dynamisant de Janequin, qui fit la joie des spectateurs et exécutants, avec une mention spéciale pour les violons, très énergiques.

La qualité et l’émotion étaient présentes, même si l’on pouvait regretter une justesse approximative dans l’accord du clavecin et du violoncelle, assurant la basse continue. Si les instruments de l’ensemble 415 sonnaient de manière très équilibrée, tant entre eux qu’avec les voix, ces dernières offraient des particularités rendant difficile l’homogénéité. En effet, celles d’Anne-Marie Lablaude et de paraissaient moins sensuelles, «lyriques», que celles de l’autre ténor et de l’impressionnante basse . Anne-Marie Lablaude et sont en effet habitués à la musique médiévale qui ne requiert pas les mêmes qualités que la musique baroque. Si l’ensemble sonnait de manière convaincante, les aigus de la soprano ne sortaient pas toujours à la hauteur adéquate, souvent un peu trop graves. La différence entre ces deux types de voix fut manifeste durant la seconde partie, où Anne-Marie Lablaude et , (respectivement Clorinde et Tancrède), faisaient face au narrateur  : sa voix chaude rendait bien l’âme du texte du Tasse, parfaitement articulée et intelligible, tandis que les héros de l’histoire manquaient un peu de puissance et de sensualité.

L’ensemble fut d’une très bonne tenue, et le public sortit heureux d’une prestation faisant bien ressortir les affetti si chers à Monteverdi, habile dans l’écriture de la Prima et seconda pratica (définies dans la préface de son Livre V de madrigaux). La traduction des textes chantés – dans le programme du concert – est à noter. Au final, une belle soirée.

Crédit photographique : Ensemble 415 © DR

Plus de détails

Dijon, Chapelle du lycée Carnot. 12-V-2009. Autour du « Combattimento di Tancredi e Clorinda ». Ensemble Gilles Binchois : Anne-Marie Lablaude, soprano ; Gerd Türk et Dominique Vellard, ténors ; Renaud Delaigue, basse. Ensemble 415 : Chiara Banchini, 1er violon ; Renata Spotti, 2e violon. Pierre Vallet, alto. Gaetano Nasillo, violoncelle. Jan-Willem Jansen, clavecin

Mots-clefs de cet article

Banniere-clefdor1-aveclogo

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.