Lieu : Dijon

L1170540

Koma à Dijon, apprivoiser le néant

L'Opéra de Dijon conclut en beauté son audacieuse saison lyrique avec la création française de Koma. Une immersion sensorielle totale, de bout en bout saisissante. Georg Friedrich Haas, compositeur autrichien né en 1953, a subi toutes les immersions de son temps : l’électroacoustique avec Gösta Neuwirth, l’enseignement de Friedrich Cerha, les cours d’été de Darmsatdt, les stages de l’Ircam, avant le grand plongeon dans la musique spectrale de Gérard Grisey et Tristan ...
CA1

Carmen virtuelle à Dijon, un intéressant concept au forceps

Et un avatar de plus pour Carmen ! Menée par la troublante incarnation d’Antoinette Dennefeld dans le rôle-titre, l’audacieuse proposition de Florentine Klepper ne séduit pas que sur le papier. Après l’ingénieuse Carmen de Tcherniakov, l’exceptionnelle Carmen de Barrie Kosky, on questionnait le destin scénique de l’héroïne préférée des lyricomanes du monde entier. A Montpellier, Ari Karapetian en avait fait en 2018 la reine d’une planète lointaine mais, au-delà d’une remarquable scénographie, ...
L’esprit souffle sur Les Boréades à Dijon

L’esprit souffle sur Les Boréades à Dijon

Les Boréades était probablement, avec Les Troyens, un des deux spectacles les plus attendus de l'année. Le résultat, servi sur un plateau musical de très haut vol, comble l’impatience au-delà des espérances. Quel chemin parcouru depuis les poudreuses Indes galantes que Pizzi mit en scène en 1983 dans la Cité des Ducs de Bourgogne ! C’est Dijon qui, avant le DVD de Saul pour Glyndebourne, et de géniaux Meistersinger pour Bayreuth, a ...
La Finta Pazza, un véritable événement à Dijon

La Finta Pazza, un véritable événement à Dijon

Une œuvre superbe. Un orchestre ensorcelant. Des chanteurs magnifiques. Une mise en scène évidente et gracieuse. Le répertoire va devoir compter avec La Finta Pazza (La Fausse Folle) de Francesco Sacrati, nouvelle pépite découverte, après ses révélations Falvetti, par Leonardo García Alarcón. La Finta Pazza, unique opéra rescapé des neuf de son auteur, vient de faire forte impression à Dijon, où le chef argentin est actuellement en résidence. À sa création ...
IMG_5431@Gilles Abegg Opéra de Dijon

Bouleversante Jenůfa de Janáček à Dijon

Forte émotion pour la Jenůfa qui ouvre la nouvelle saison de l'Opéra de Dijon : une mise en scène intense, une fosse surchauffée et une distribution magnifique. Dans son troisième opéra comme dans les huit autres, Janáček « s’est intéressé aux hommes plutôt qu’aux faits » dit très justement le metteur en scène, Yves Lenoir. Jenůfa, son premier succès, est probablement le manifeste le plus spectaculaire de cette empathie qui permet au compositeur ...
El Prometeo à Dijon, résurrection, création et révélation

El Prometeo à Dijon, résurrection, création et révélation

350 ans après sa création à Vienne, El Prometeo d’Antonio Draghi ressuscite à Dijon grâce à un Leonardo García Alarcón chef mais aussi compositeur inspiré.  On avait découvert le chef argentin en archéologue de chefs-d’œuvre (Il Diluvio universale et Nabucco, de Michelangelo Falvetti). On le découvre ici en compositeur. La musique perdue du troisième acte de l’opéra de Draghi est entièrement de sa main. Une musique de la plus belle inspiration, plus d’un ...
Pygmalion-1

Pygmalion à Dijon : fermez les yeux et ouvrez les oreilles

Pour les spectateurs qui assisteront à cette production dijonnaise de Pygmalion de Rameau associé à L’amour et psyché de Mondonville prévue prochainement à Lille, Luxembourg et Caen, un seul conseil : fermez les yeux et ouvrez bien les oreilles. C’est un véritable tollé qui est réservé à cette nouvelle production en fin de représentation, excepté pour la distribution vocale et la cheffe. Confuse, brouillonne, la mise en scène de Robyn Orlin se ...
David Grimal /Disconnances mars 2010 © Jean-Louis Atlan

Les Dissonances se la jouent romantique à Dijon

Les Dissonances, orchestre sans chef animé par le très charismatique David Grimal, est toujours très apprécié par le public dijonnais, à cause de sa jeunesse et des élans qui rendent ses interprétations très visuelles et en chassent tout ennui. Le programme de ce soir, savamment dosé, encadre une œuvre difficile par deux autres qui sont plus séduisantes : ainsi l'audition du Concerto de Berg est en quelque sorte adoucie par Strauss ...
SB6

Sombre et prenant Simon Boccanegra à Dijon

Opéra sombre pour Temps sombres ? Une modernisation bienvenue, une scénographie intelligente : la vision de Philipp Himmelmann plonge le spectateur au plus près du drame étouffant de Verdi. « Toute joie sur la terre est un charme mensonger. Le cœur humain est source de larmes infinies. » Ainsi se clôt Simon Boccanegra. Le Maître tenait à son vingt-troisième opéra (à bien des égards sa Clémence de Titus), qu’il remania en 1881, vingt-quatre ans après ...
Adelaide-Serriere-photo-Yves-Rousseau

Adélaïde Ferrière danse avec son marimba à Dijon

Le marimba n'est pourtant pas un instrument à percussion méconnu, mais Adélaïde Ferrière nous révèle un répertoire écrit spécifiquement pour lui. La jeunesse de l'interprète, la vivacité avec laquelle elle évolue autour de son instrument, sa grâce même, en font aussi un spectacle pour les yeux. C'est un retour au pays pour la percussionniste, accompagnée ce soir par l'Orchestre Dijon Bourgogne.  Deux pièces pour orchestre encadrent les deux œuvres pour marimba. ...
01.SWING Museum©Eric Lamoureux

SWING Museum rêvé à Dijon par Héla Fattoumi et Éric Lamoureux

On arrive dans la salle Jean Arp du Musée : personne... sauf le gardien du musée. Il s'ennuie, ce gardien, baille, s'étire et évidemment s'endort. Que fait-on lorsque l'on dort ? On rêve et il y a bien des chances que l'on rêve des statues de Jean Arp, celles qui ressemblent à des Barbapapa sans bras mais avec des drôles de silhouettes molles. Elles ont l'air statiques mais en fait ...
maxence rey 1©Margo Meyer

À Dijon, Maxence Rey se dévoile au Musée des Beaux-Arts

Dans la galerie de Bellegarde, sous la voûte en berceau en bois, quelle est cette femme hiératique vêtue de noir, assise sur un cube blanc ? Elle semble statufiée, cette femme aux cheveux à la garçonne, avec son étrange chapeau noir. Elle semble incongrue au milieu de ces tableaux de la Renaissance et de l'époque baroque. Pourtant, elle est figée comme ces figures conventionnelles qui sont en représentation sur les ...
LES CHEMINANTS_juin2017

À Dijon, un spectacle réconfortant de Brigitte Asselineau

"Les cheminants", groupe formé de danseurs amateurs de l'Yonne et de la Côte d'Or, venus de milieux sociologiques différents, présentent leur création sur un thème humaniste : comment marcher ensemble, avec nos semblables, lors de notre marche sur terre ? Comment participer à cette avancée "chorale", intégré à ce groupe, tout en conservant son individualité ? Brigitte Asselineau, danseuse fidèle à ses chorégraphes de prédilection comme Daniel Dobbels ou Odile Duboc, ...
07.06.2017. Radialsystem V. BerlinProben zu dem Stück "Creation" von Sasha Waltz und Guests im Radialstem V in Berlin.

Kreatur de Sasha Waltz : création française à Dijon

Dans sa dernière création, Kreatur, la chorégraphe Sasha Waltz s’interroge sur le parcours de vie d'une créature. De son apparition dans le monde du vivant à l'acte sexuel qui signe en fait sa mort et en passant par sa vie sociale, la vie d'un être est-elle "fantastique" comme le clament fugitivement les danseurs, ou bien n’est-elle qu’une "vallée de larmes" ? La bande-son, qui constitue la colonne vertébrale du ballet, ...
Ballet royal_2

Ballet royal de la nuit, or et magie à Dijon

Après les débuts de cette super production à Caen où l’ensemble Correspondances est en résidence, et quelques jours après les représentations à l’Opéra Royal de Versailles, c’est sur la vague du succès que Francesca Lattuada et Sébastien Daucé font une dernière escale à Dijon pour présenter leur Ballet Royal de la Nuit. Plus de 360 ans après les sept représentations qui en ont fait une œuvre des plus marquantes du règne ...
mechat-morphose_3

Le chat botté se méchatmorphose à l’Opéra de Dijon

C'est une soirée dans un tempo Allegro molto que propose l'Opéra de Dijon à son jeune public avec cette nouvelle production de l'ensemble Amarillis, Méchamorphoses, menée par la flûtiste et hautboïste du Concert spirituel, des Talens Lyriques et du Concert d'Astrée, Héloïse Gaillard. « Il était une fois un chat globe-trotter qui parcourait le monde à trottinette. Chat philosophe, il aimait à se mêler aux hommes auxquels il empruntait parfois l’apparence. Ainsi, il pouvait ...
JBM0010-Jean-Baptiste Millot

Le Quatuor Manfred, des passeurs de musique

Trente ans d’existence, cela se fête dans l’allégresse évidemment mais aussi en affirmant son identité, toujours avec l'exigence musicale de la mise en valeur de la partition. L’exploration de territoires nouveaux et la sensibilité frémissante sont aussi des idéaux du romantique Manfred, le sombre héros de Byron. Ce concert anniversaire, qui clôt une saison bien remplie, en est le témoignage. Cette année le Quatuor Manfred nous a offert les intégrales croisées ...
flute2

À Dijon, une Flûte enchantée post-apocalyptique

David Lescot est un metteur en scène inventif, et il l’a déjà prouvé à Dijon dans une délicieuse mise en scène de La Finta Giardiniera. Pour cette Flûte, il ajoute à la qualité de l’imagination l’audace de manier le paradoxe sans complexe. L’action est située dans un monde désolé, dévasté par une catastrophe écologique : une terre brûlée par le soleil ou par une explosion nucléaire, que David Lescot abandonne aux ...
YuvalPick_Arefriendselectric©SebastienErome2

La danse dans tous ses états : Art Danse à Dijon

Que les idées des chorégraphes se télescopent sur des supports musicaux divers, c’est bien l’intérêt d’un festival comme celui d’Art Danse qui apporte ainsi sa contribution à la diffusion de celles-ci. Les jeunes générations portent visiblement une attention toute particulière à cet art : le corps devient maintenant un bien que l’on entretient par tous les moyens ; la danse en amateur, les sports tranquilles ou de l’extrême pratiqués régulièrement, expliquent ...
img_0107-orphee-eurydice-2017-gilles-abegg_opera-de-dijon

Le retour d’Orphée à Dijon

Après L’Orfeo de Monteverdi donné à Dijon en octobre, voici venu le temps d’Orphée et Eurydice de Gluck. La confrontation des styles, la manière de traiter le même mythe par deux compositeurs majeurs de l’histoire de l’opéra, offrent un plaisir musical et intellectuel des plus intenses. En outre, l’angle sous lequel les deux metteurs en scène ont choisi de montrer cette histoire clé est radicalement différent. Après un Orfeo assez ...
aedes

Madrigal et musique d’aujourd’hui par Aedes à Dijon

Quel est le lien entre Claudio Monteverdi et Philippe Fénelon ? Et entre Luciano Berio et Clément Janequin ? L'ensemble Aedes y répond avec un programme ambitieux qui fait dialoguer le madrigal du XVIe siècle avec la musique d'aujourd'hui. Le programme de ce concert ambitieux est à la mesure de l'Ensembe Aedes qui ne l’est pas moins, dans la recherche de l’expression et de la qualité musicale ; il montre le fil ...
odb-g-m-credit-gerard-cunin_3

À Dijon, la Création dans la fièvre

Une interprétation réussie de La Création de Haydn à l’Opéra de Dijon. La veille du premier jour, Dieu dit : « Vite, vite créons un monde à Notre image, au maximum en sept jours ». Ou bien Dieu dit-il : « Goûtons avec gourmandise Nos inventions et apprécions Nos chefs-d’œuvre » ? La question reste posée… Gergely Madaras, chef de l’orchestre Dijon Bourgogne, opte visiblement pour la première option ; les ...
orchetre-des-champs-elysees-1024x665

A Dijon, le Requiem allemand par Philippe Herreweghe

Une soirée de réflexion eschatologique est une occupation que l’on ne pratique pas tous les jours. Pourtant, avec Johannes Brahms et Philippe Herreweghe, on ne refuse pas cette immersion philosophique. L’interprétation, profonde et sensible, du thème de la mort dans les Vier ernste Gesänge et le Requiem allemand transporte dans un monde de paix. Le baryton croate Krešimir Stražanac nous plonge d’emblée dans l’univers du premier des quatre lieder dans lequel ...
img_2413-lorfeo-gilles-abegg-opera-de-dijon

Orfeo transgressif à Dijon

Drogue, sexe, excès affichés ! Voilà le milieu dans lequel évolue Orphée dans cette version modernisée du mythe connu de tous. Il s’agit, pour le metteur en scène Yves Lenoir, d’établir un rapport entre le milieu artistique dit de la beat generation et le parcours existentiel du fils d’Apollon, parcours qui s’apparente ici à un road movie. Vouloir dépoussiérer cette favola in musica d’une stupéfiante beauté semble à la fois téméraire ...
IMG_6601 Médée © Gilles Abegg_Opéra de Dijon

Médée ou la folle par amour

En adaptant l’histoire sanglante de Médée, le metteur en scène Jean-Yves Ruf et le dramaturge Stephen Sazio actualisent le mythe en mettant en relief les désordres occasionnés par la passion amoureuse d’une femme extrême dans ses débordements. La version musicale qu’offre Luigi Cherubini de l’histoire de Médée est, à bien des égards, complexe. À la diversité des styles qu’elle aborde se rajoute la présence inhabituelle du langage parlé, qui présente des ...
IMG_3156 Curlew River c Gilles Abegg Op+®ra de Dijon

Curlew river à l’opéra de Dijon

C'est l'un des chefs-d’œuvre de Britten que propose l'opéra de Dijon, avec une réussite certaine. Le théâtre de la pitié... C'est la quintessence du génie de Britten. La pitié pour les faibles et les malheureux, qui animait le créateur, trouve en Curlew river l'une de ses plus hautes expressions (cf. notre dossier). L’œuvre est fréquemment reprise sur scène, mais elle était prévue pour des conditions très particulières et impératives. Il ne ...

Laurent Joyeux reconduit à la direction générale et artistique de l’Opéra de Dijon

Dans un communiqué l'Opéra de Dijon a annoncé que le maire de la ville, François Rebsamen avait reconduit Laurent Joyeux (42 ans) à la direction générale et artistique de l’Opéra de Dijon pour un nouveau mandat de trois ans, jusqu’au 31 décembre 2020. Sa première nomination date de 2007. Depuis la saison 2008-2009 Laurent Joyeux a donné une nouvelle dynamique à l'Opéra de Dijon. La prochaine saison 2016/2017 sera placée sous le thème du rêve, ...
Jakob-Koranyi1

A Dijon, voyage dans la musique des Balkans

Une invitation au voyage musical, à la découverte de musiques inhabituelles… : cinq concerts de musique de chambre ont permis un beau contact avec des compositeurs venus des Balkans et pour beaucoup inconnus. De quoi compenser un manque de curiosité trop général et bien regrettable pour ce qui ne relève pas de la production artistique de l’Europe de l’Ouest. Ce voyage, qui emprunte une route inverse de ceux qui fuient les guerres ...
Anne-Sofie-von-Otter-credit-Ewa-Marie-Rundquist

Laurent Naouri et Anne Sofie Von Otter à Dijon

Après les « Monstres, Sorcières et Magiciens » anglais, voici venir les Français dans le même répertoire, tout aussi riche en sortilèges et malédictions : l’opéra baroque de notre pays fait son miel de ces personnages excessifs et irrationnels, pour notre plus grand bonheur. Ceux-ci offrent un détour obligé dans le monde des fantasmes et délires de l’âme humaine, sans doute avec un langage qui a vieilli mais qui, dans ...
Gunther Herbig_Conducting 3

La 9e de Mahler : adieu émouvant de l’orchestre de la SWR à Dijon

Si nous sommes tous tristes ici, ce n’est pas seulement à cause de l’impression que nous a fait cette symphonie si nostalgique qui célèbre la beauté du monde, mais c’est surtout parce que nous ne reverrons plus cette formation en quelque sorte spécialiste de l’interprétation des œuvres de Gustav Mahler. L’orchestre Baden-Baden und Freiburg vit ses derniers instants malgré sa réputation prestigieuse, et nous, les spectateurs, ressentons cela comme la ...