Carmen-banniere-728x90

Picasso et la danse, une soirée haute en couleur !

Danse , La Scène, Spectacles Danse

Nice. Opéra. 9-X-2009. Picasso et la danse. Erik Satie (1866-1925), Parade, argument de Jean Cocteau (1889-1963) ; Mercure ; Igor Stravinski (1882-1971), Pulcinella ; Cuadro Flamenco, suite de danses andalouses. Chorégraphie, Suzanne Della Pietra, Ana Marai Stekelman, Thierry Malandin, Béatrice Martin et Ricardo Franco. Ballet Europa danse, École de flamenco du conservatoire royal de Madrid.

De fait, rarement l’expression « haute en couleur » fut autant à propos. Une soirée colorée, une soirée bigarrée, une soirée multicolore fut offerte au public niçois vendredi soir. Des costumes et des décors d’après des maquettes de Picasso, une parade des quatre coins de la planète, une troupe de danseurs aux visages de l’Europe et un flamenco endiablé couleurs sang hidalgo, voila ce qui servit de cadre aux jeunes et talentueux danseurs d’Europa Danse et de l’école de Flamenco du conservatoire royal de Madrid. Sur une musique enregistrée, les jeunes élèves d’Europa Danse âgés de 18 à 20 ans et originaires de toute l’Europe ont donné avec grâce et agilité ce spectacle original, Picasso et la danse, aux côté des jeunes madrilènes. Avec un vrai professionnalisme, ils ont redonnée vie au trio Satie Picasso Cocteau. Si on pouvait par moment sentir quelques pas un peu gauches ou un manque de fluidité, il ne fait pas de doute que la pratique aidant, ces quelques bémols disparaitront bien vite. Dans une chorégraphie pleine d’humour les jeunes du stage Europa danse ont su toucher le public, l’émouvoir de leur talent et le faire rire des mises en scène, particulièrement celle du cheval, fort appréciée.

D’un tout autre style et bénéficiant en outre de l’avantage de l’exotisme, l’école de danse de Flamenco enthousiasma à son tour le public. Rythme précision et émotion, soutenus par une chorégraphie d’une densité physique époustouflante, ont alterné avec ces grandes pages d’émotion dont seuls les andalouses ont le secret.

Une soirée «haute en couleur» au milieu de la grisaille des derniers concerts…

Crédit photographique : photo © V. Falla

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.