Concerts, La Scène, Musique symphonique

Anne Sofie von Otter féérique

Plus de détails

Crédit photographique : Anne Sofie von Otter © Denise Grünstein / DG

Orchestre Philharmonique de Radio-France

nous présentait ce soir un programme comportant uniquement des œuvres de Ravel. Certaines d’entre elles étaient à consonances orientales, comme Laideronnette, impératrice des pagodes issu de Ma Mère l’Oye, ou Shéhérazade. Et ce fut une réussite totale. De la douceur de la Pavane de la Belle au bois dormant à l’éclat de la Danse générale de Daphnis et Chloé en passant par la brillance du Jardin féerique, l’ exécute tout avec une qualité remarquable et nous emmène véritablement en voyage. La direction est à la fois très précise et suffisamment libre, et le moindre détail très bien réalisé : on sent le grand plaisir que les musiciens prennent à jouer, et ce plaisir nous est entièrement transmis. L’orchestre était sous le contrôle éclairé de , qui, dirigeant sans partition, ne s’imposa pas, et laissa place aux musiciens et à la musique.

L’élégante fut splendide en Shéhérazade, même s’il lui fallut quelques minutes pour que sa voix atteigne sa pleine puissance, étant au début quelque peu masquée par l’orchestre enthousiaste. Dans une deuxième partie, les danses exaltées de Daphnis et Chloé, suivies de la flamboyante et amusante Valse, parachevèrent cette soirée féerique, soirée comme on aimerait en connaître plus. En effet, après un concert pareil, difficile d’imaginer une meilleure interprétation de ces œuvres que celle de Myung-Whun Chung et de l’Orchestre Philharmonique de Radio-France. Un grand merci à eux.

Plus de détails

Crédit photographique : Anne Sofie von Otter © Denise Grünstein / DG

Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.