À emporter, DVD, DVD Musique, Opéra

Une veuve pas si joyeuse à l’Opéra de Lyon

Plus de détails

Franz Lehár (1870-1948) : La Veuve Joyeuse. Mise en scène, adaptation des dialogues, décors, costumes : Macha Makeïeff. Chorégraphie : Thomas Stache. Lumières : Dominique Bruguière. Véronique Gens, Missia Palmieri ; Ivan Ludlow, le prince Danilo ; Magali Léger, Nadia, Manon ; François Le Roux, le Baron Popoff ; Gordon Gietz, Camille de Coutançon, Arsène ; David Lefort, d’Estillac ; Alexandre Guerrero, Lérida ; Jean-Philippe Marlière, Kromski ; Leandro Lopez Garcia, Bogdanovitch ; Marcin Habela, Pritschich ; Claire Delgado-Boge, Olga, une grisette ; Robert Horn, Figg. Chœur et orchestre de l’Opéra de Lyon, direction : Gérard Korsten. Réalisation : Dominique Thiel. 1 DVD Virgin Classics. Référence et code barre : 50999 696 1369 2. Enregistré les 21 et 23-XII-2006 à l’Opéra de Lyon. Format image : NTSC 16/9. Format son 2. 0 PCM Stereo / DTS 5. 0 surround. Pas de notice. Sous titrage en anglais, français. Zone 0. Pas de bonus. Durée 129’.

 

Cette Veuve Joyeuse de donnée pour les fêtes de fin d’année 2006 à L’Opéra de Lyon a convaincu les uns et déçu les autres. On se situera plutôt du côté des autres, en considérant la mise en scène de comme ratée, à côté de la plaque. La réécriture des dialogues embrouille l’histoire plus qu’elle ne l’éclaire. Des gags téléphonés ralentissent l’action sans amuser, l’ajout de personnages superfétatoires, (une veuve muette en grand deuil tout droit sortie d’un film de zombies ou le serviteur bavard de Danilo) agacent, les éclairages sombres glacent. L’insupportable et omniprésent Figg, discourant en anglais pour une raison inconnue, avant chaque lever de rideau, pose plusieurs fois la question : «is this a vaudeville, or is this a melodrama ?» opte visiblement pour un mélodrame, pas vraiment abouti. On a très envie de lui rétorquer que La Veuve Joyeuse n’est ni l’un ni l’autre, mais plutôt une comédie sentimentale, qui n’a pas besoin de s’inventer plus de signification qu’elle n’en a.

Bref, on s’ennuierait ferme s’il n’y avait pas la musique. Et encore, la distribution, éclatante sur le papier, ne tient pas entièrement ses promesses, tout du moins scéniquement. , vocalement parfaite, enchante avec la chanson de Vilya, mais manque de sensualité et d’entrain. , toujours aussi belle et vive, danse le cancan comme une vraie pro, mais ne possède pas vraiment le caractère incisif de Nadia, faute d’une diction trop molle. Le Camille de est quelconque, et si chante fort bien Danilo, il n’en a ni le tempérament ni le sex appeal. montre bien plus de charme que lui, au point qu’on aurait envie de conseiller à Missia de quitter sa grande endive pour le baron Popoff, et à Nadia de garder son mari à coups de sac à main !

Ce compte-rendu est sévère, probablement trop, à la mesure de la déception que le DVD a suscité. Il n’est pas irregardable, ni «inachetable». S’ils n’ont pas d’opinions préconçues, certains pourront y trouver agrément, que ce soit pour ou .

Plus de détails

Franz Lehár (1870-1948) : La Veuve Joyeuse. Mise en scène, adaptation des dialogues, décors, costumes : Macha Makeïeff. Chorégraphie : Thomas Stache. Lumières : Dominique Bruguière. Véronique Gens, Missia Palmieri ; Ivan Ludlow, le prince Danilo ; Magali Léger, Nadia, Manon ; François Le Roux, le Baron Popoff ; Gordon Gietz, Camille de Coutançon, Arsène ; David Lefort, d’Estillac ; Alexandre Guerrero, Lérida ; Jean-Philippe Marlière, Kromski ; Leandro Lopez Garcia, Bogdanovitch ; Marcin Habela, Pritschich ; Claire Delgado-Boge, Olga, une grisette ; Robert Horn, Figg. Chœur et orchestre de l’Opéra de Lyon, direction : Gérard Korsten. Réalisation : Dominique Thiel. 1 DVD Virgin Classics. Référence et code barre : 50999 696 1369 2. Enregistré les 21 et 23-XII-2006 à l’Opéra de Lyon. Format image : NTSC 16/9. Format son 2. 0 PCM Stereo / DTS 5. 0 surround. Pas de notice. Sous titrage en anglais, français. Zone 0. Pas de bonus. Durée 129’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.