À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Hommage à Sviatoslav Knushevitsky

Plus de détails

Aram Khatchatourian (1903-1978) : Concerto pour violoncelle et orchestre en mi-mineur : Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Concerto pour violoncelle et orchestre n°1 en la mineur, Op. 33 ; Pyotr Illich Tchaïkovski (1840-1893) : Variations sur un thème Rococo, Op. 33 ; Joseph Haydn (1732-1809) : extraits du Trio pour deux flûtes et violoncelle, HobIV : 1-4 ; David Popper (1843-1913) : Concerto pour violoncelle en Ut ; Serge Rachmaninov (1873-1943) : Sonate pour violoncelle et piano en sol mineur, Op. 19 ; Johann Nepomuk Hummel (1778-1837) : Septuor avec piano n°1 en Ré mineur, Op. 74 ; Alexandre Borodine (1833-1887) : Quatuor à cordes en ré mineur ; Alexandre Glazounov (1865-1936) : Quintette à cordes en la, Op. 39 G. 84 ; Nikolai Myaskovsky (1881-1950) : Sonate pour violoncelle n°1 en ré, Op. 12 ; Edvard Grieg (1843-1907) : Sonate pour violoncelle en la mineur, Op. 36 ; Johannes Brahms (1833-1897) : Sonate pour violoncelle n°1 en mi mineur, Op. 38 ; Robert Schumann (1810-1856) : Trio avec piano n°2 en fa, Op. 36 ; Arno Babadzhanian (1921-1983) : Trio avec piano. Sviatoslav Knushevitsky, violoncelle ; David Oïstrakh, violon ; Alexander Goldenweiser, piano ; Arno Badazhanian, piano ; Lev Oborine, piano ; Orchestre symphonique de Moscou, direction : Alexander Gauk. 1 Coffret de 5CD Brilliant. Référence : 8924. Code barre : 5 029365 892421. Enregistré entre 1946 et 1953. Notice de présentation en : anglais. Durée : 5h43

 

Outre les rééditions des bandes abandonnées par les majors, Brilliant poursuit avec talent l’exploration des archives oubliées de l’époque soviétique. À ce titre, il faut saluer bien bas, l’initiative du label de consacrer un volume au grand violoncelliste (1908-1963). Ce projet éditorial est d’autant plus intéressant que Brilliant édite, simultanément, un coffret consacré au trio que l’artiste composait avec et au piano (excusez du peu !). La disparition précoce de l’artiste, en 1963, mit fin à cette belle aventure humaine et artistique.

Natif de Petrovsky aux limites sud de la Russie, le musicien fut primé, la même année qu’Emil Gilels de la compétition soviétique des jeunes musiciens (cru 1933). Il fut membre de l’orchestre du Bolchoï où il occupa les fonctions de chef de pupitre de 1929 à 1943. Professeur, dès 1942, au Conservatoire de Moscou il prit part au jury du second prix Tchaïkovski pour violoncelle aux côtés de ses illustres confrères : Mstislav Rostropovitch, Gaspar Cassadó, Gregor Piatigorsky et Daniil Shafran. Le violoncelliste fut aussi le créateur de concertos écrits par : , , Nicol aï Miaskovsky et Sergei Vasilenko tout en enregistrant, en première mondiale, la version originale des Variations Rococo de Tchaïkovski. Une attaque cardiaque emporta l’artiste à l’âge de cinquante-cinq ans. Peu présent en dehors de l’URSS, à l’exception de quelques apparitions au festival Casals de Porto-Rico et d’un enregistrement à Londres du Triple concerto de Beethoven (disque EMI sous la direction de Malcom Sargent avec le trio Oistrakh), le musicien est resté en marge des courants médiatiques mondiaux.

Si certains considèrent l’école russe comme très lyrique et avec des effets «cœur sur la main», ils doivent passer leur chemin. Le style de vise au contraire à un contrôle total des émotions allié à une conception noble, voir même aristocratique de la musique. L’intelligence musicale de l’artiste lui permet de se fondre avec humilité, mais avec musicalité, dans les ensembles chambristes et dans ses duos de sonate. Formé à l’école symphonique, le violoncelliste est assurément un artiste complet qui ne sur-joue jamais, mais qui sait trouver la justesse dans le style et les effets. On admire ainsi un concerto n°1 de au port de tête altier, conquérant et raffiné, des Variations Rococo de Tchaïkovski menée avec intimité et surtout un sextuor de Borodine cerné avec une élégance racée et une subtilité dans le dosage des nuances.

Du très grand art assurément au service de la musique !

Plus de détails

Aram Khatchatourian (1903-1978) : Concerto pour violoncelle et orchestre en mi-mineur : Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Concerto pour violoncelle et orchestre n°1 en la mineur, Op. 33 ; Pyotr Illich Tchaïkovski (1840-1893) : Variations sur un thème Rococo, Op. 33 ; Joseph Haydn (1732-1809) : extraits du Trio pour deux flûtes et violoncelle, HobIV : 1-4 ; David Popper (1843-1913) : Concerto pour violoncelle en Ut ; Serge Rachmaninov (1873-1943) : Sonate pour violoncelle et piano en sol mineur, Op. 19 ; Johann Nepomuk Hummel (1778-1837) : Septuor avec piano n°1 en Ré mineur, Op. 74 ; Alexandre Borodine (1833-1887) : Quatuor à cordes en ré mineur ; Alexandre Glazounov (1865-1936) : Quintette à cordes en la, Op. 39 G. 84 ; Nikolai Myaskovsky (1881-1950) : Sonate pour violoncelle n°1 en ré, Op. 12 ; Edvard Grieg (1843-1907) : Sonate pour violoncelle en la mineur, Op. 36 ; Johannes Brahms (1833-1897) : Sonate pour violoncelle n°1 en mi mineur, Op. 38 ; Robert Schumann (1810-1856) : Trio avec piano n°2 en fa, Op. 36 ; Arno Babadzhanian (1921-1983) : Trio avec piano. Sviatoslav Knushevitsky, violoncelle ; David Oïstrakh, violon ; Alexander Goldenweiser, piano ; Arno Badazhanian, piano ; Lev Oborine, piano ; Orchestre symphonique de Moscou, direction : Alexander Gauk. 1 Coffret de 5CD Brilliant. Référence : 8924. Code barre : 5 029365 892421. Enregistré entre 1946 et 1953. Notice de présentation en : anglais. Durée : 5h43

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.