Festivals, La Scène, Musique d'ensemble

L’Intercontemporain à l’heure suisse

Plus de détails

Lucerne. 15-VIII-2010. KKL. Dieter Ammann (né en 1962) : pRESTOsOSTINATO pour grand ensemble ; Violation pour violoncelle et ensemble ; Michael Jarrell (né en 1958) : Music for a While pour ensemble ; La chambre aux échos pour ensemble (CM). Pierre Strauch, violoncelle. Ensemble Intercontemporain ; direction : Susanna Mälkki.

Encore peu connu en France, le compositeur suisse est cette année en résidence au Festival de Lucerne qui lui consacre trois concerts dont une soirée avec l’Orchestre de l’Académie de Lucerne sous la direction de qui assurera la création mondiale de Turn, commande du Festival.

C’est qui dirigeait ce dimanche matin 15 Août l’ lors d’un concert qui faisait l’ouverture de l’Académie (120 jeunes musiciens d’orchestre recrutés dans le monde entier venant se frotter à l’écriture contemporaine sous l’autorité du geste de ) : les deux œuvres de inscrites au programme nous introduisaient dans l’univers sonore assez luxuriant de ce musicien, pianiste improvisateur, dont la formation inclut aussi la pratique du jazz. En témoigne sans doute la présence du saxophone parmi les 14 instruments de pRESTOsOSTINATO (2006) dont l’écriture très ouvragée joue sur les mouvements de flux et de reflux de la matière sonore dans un espace bien cerné laissant apprécier toutes les finesses de la texture instrumentale. -magistral – était ensuite sur le devant de la scène dans Violation pour violoncelle et ensemble (1998-1999) : une musique d’humeurs conduite par le soliste et charriant un matériau plus hétérogène. Si le propos est un rien sinueux, l’écriture ménage des rebondissements très opportuns avec une pointe d’humour et des couleurs d’une grande vitalité.

Avant de faire entendre la nouvelle pièce de  (ou du moins l’œuvre-fragment entendue dans son inachèvement non définitif), l’Intercontemporain donnait Music for a While (1995) du compositeur suisse dont le titre fait référence à un Aria de Purcell. Jarrell emprunte quatre mesures de continuo devenant le «matériau-mère» d’une écriture explorant tous les possibles de cette proposition initiale dans une «différenciation continue de la matière» : une musique toute en évocation visuelle voire tactile qui invite à une écoute très fine des micro-variations du tissu sonore auquel les solistes de l’Intercontemporain conféraient une belle aura poétique.

L’Ensemble était pratiquement au complet dans La chambre aux échos 1 et 2, inachevée à ce jour, fruit de la commande faite à Michaël Jarrell par l’Intercontemporain et le Festival de Lucerne. L’œuvre, née de la lecture du roman éponyme de l’écrivain américain Richard Powers, débute dans une énergie vibratile assez peu coutumière au compositeur engageant une écriture virtuose dans l’aigu des registres instrumentaux ; la série d’impacts et de résonance déployant ensuite une palette de couleurs très raffinée induit une certaine dramaturgie au sein du premier volet. Le deuxième mouvement conçu dans un temps plus étiré s’interrompt de façon un peu abrupte, une manière peut-être de laisser l’auditeur dans l’attente d’un prolongement à venir.

Crédit photographique : © Simon Fowler

(Visited 63 times, 1 visits today)

Plus de détails

Lucerne. 15-VIII-2010. KKL. Dieter Ammann (né en 1962) : pRESTOsOSTINATO pour grand ensemble ; Violation pour violoncelle et ensemble ; Michael Jarrell (né en 1958) : Music for a While pour ensemble ; La chambre aux échos pour ensemble (CM). Pierre Strauch, violoncelle. Ensemble Intercontemporain ; direction : Susanna Mälkki.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.