Festivals, La Scène, Musique symphonique

Festival Présences 2011 : Salonen aux limites du pays fertile

Plus de détails

Paris, théâtre du Châtelet. 13-II-2011. Anders Hillborg (né en 1954) : Endelss Sky (création française). Esa-Pekka Salonen (né en 1958) : Two Songs from Kalender Rög (création française) ; Concerto pour saxophone alto et orchestre ; Concerto pour piano et orchestre. Ensemble Sequenza 9.3, direction : Catherine Simonpietri. Claude Delangle, saxophone alto ; Bertrand Chamayou, piano ; Orchestre Les Siècles, direction : François-Xavier Roth

Onzième concert de la série «Présences», consacré aux concertos d’, alternant avec des œuvres pour chœur a cappella du même et de son contemporain le Suédois .

Two Songs from Kalender Rög sont dans une rigoureuse tradition d’écriture chorale. Les voix se répondent les unes aux autres, certains pupitres assurent une ligne mélodique pendant que d’autres ont une fonction rythmique. De la composition solide, bien écrite pour les voix, qui ne peut masquer l’influence de Ligeti (Pápainé, Lux Æterna), mais qui souffre d’une interprétation trop mécanique de la part de Sequenza 9. 3 : les sopranos sonnent aigres, l’ensemble manque de souplesse et le pupitre de basse semble en retrait. Ces mêmes défauts se retrouvent dans Endelss Sky de Hillborg, bien que l’écriture en soit plus lyrique. Et une fois encore, Ligeti est appelé à la rescousse créative (on y entend ça et là La Nuit / Le Jour).

Coté orchestral, défendent au mieux deux œuvres parfois bien mal fagotées. Le Concerto pour saxophone alto, œuvre de jeunesse, lorgne vers Maurizio Kagel tout en jouant sur la virtuosité. Malgré des effets saisissants d’orchestration, cette pièce pêche par quelques maladresses (premier mouvement exclusivement joué aux vents et percussions, second mouvement exclusivement dévolu aux cordes) et souffre de longueurs que ni l’orchestre ni le soliste – excellent – ne peuvent faire oublier. Le Concerto pour piano, bien plus récent, est celui des «convictions qui ont fondu comme neige au soleil de Californie». Œuvre longue, boursouflée, kaléidoscope de Gershwin, Ravel, Rachmaninov et John Adams, ni la précision de la direction de ni l’engagement de ne réussissent à élever un morceau d’une telle lourdeur.

Crédit photographique : © N. Roux dit Buisson

Plus de détails

Paris, théâtre du Châtelet. 13-II-2011. Anders Hillborg (né en 1954) : Endelss Sky (création française). Esa-Pekka Salonen (né en 1958) : Two Songs from Kalender Rög (création française) ; Concerto pour saxophone alto et orchestre ; Concerto pour piano et orchestre. Ensemble Sequenza 9.3, direction : Catherine Simonpietri. Claude Delangle, saxophone alto ; Bertrand Chamayou, piano ; Orchestre Les Siècles, direction : François-Xavier Roth

Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.