À emporter, Audio, Musique symphonique

Brahms en version routine avec Zubin Mehta

Plus de détails

Johannes Brahms (1833-1897) : Symphonie n°1 en ut mineur, Op.68 et Symphonie n°3 en fa majeur, Op.90. Orchestre philharmonique d’Israël, direction : Zubin Mehta. 1 CD Helicon. Référence : 02-9630. Code barre : 7 293627 963022. Enregistré en concert en octobre 2009 à Tel Aviv. Notice de présentation en anglais. Durée : 78’08.

 

Le label autoproduit « Helicon » de l’ ne se décourage pas en dépit d’une première fournée des plus mitigées et continue l’exploration du grand répertoire sous la battue de .

Ces deux symphonies de Brahms, captées en concert de manière fort mates, par les ingénieurs du son ne révolutionnera pas la discographie !  Pourtant,  en matière de Brahms, Mehta passerait presque pour un spécialiste avec deux intégrales au compteur ! La première fut gravée à New-York, à la fin des années 1970, pour CBS et n’a jamais été reportée en CD et la seconde, enregistrée à la haute époque du disque classique avec ce même philharmonique d’Israël (Sony) est supprimée des catalogues depuis des lustres et n’a jamais été rééditée, même en collection économique !

Mehta reste fidèle à une approche classique et massive. Les aléas du live font que l’on alterne des moments creux et quelques emballements. Ainsi la Symphonie n°1 commence fort mal, plombée par cinq minutes introductives en forme de tunnel sans fin pour s’agiter progressivement avec  un troisième mouvement assez beau mais trop isolé. Un autre défaut de ces lectures est un manque de fondu des phrasés  et des duretés dans les passages en fortissimo (final de la Symphonie n°3). On ne dépasse donc pas le stade de la routine confortable pour des interprétations peut être convaincantes en concert, mais atones au disque.

Dès lors,  les références sont telles, que cet album devrait être inaudible. Pour ne citer que des références modernes, on en restera à : Abbado (DGG), Haitink (Philips et LSO Live), Colin Davis (RCA) ou dans une autre optique Mackerras (Telarc). Sans oublier les disques légendaires de Karajan disponibles pour moins cher que cette galette éditée en service minimum.

(Visited 112 times, 1 visits today)

Plus de détails

Johannes Brahms (1833-1897) : Symphonie n°1 en ut mineur, Op.68 et Symphonie n°3 en fa majeur, Op.90. Orchestre philharmonique d’Israël, direction : Zubin Mehta. 1 CD Helicon. Référence : 02-9630. Code barre : 7 293627 963022. Enregistré en concert en octobre 2009 à Tel Aviv. Notice de présentation en anglais. Durée : 78’08.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.