À emporter, CD, Musique symphonique

Florent Schmitt par Yan-Pascal Tortelier et Sao Paulo

Plus de détails

Florent Schmitt (1870-1958) : La tragédie de Salomé, Op.50 ; Le Palais hanté, Op.49 ; Psaume XLVII, Op.38. Susan Bullock, soprano ; São Paulo Symphony Orchestra, direction : Naomi Munakata ; Orchestre Symphonique d’Etat de São Paulo, direction : Yan-Pascal Tortelier. 1 SACD Chandos. Référence : CHSA 5090. Code barre : 0 95115 50902. Enregistré en juillet 2010. Notice de présentation en : anglais, allemand et français. Texte chanté en français, traduction en : allemand et français.

 

Les Clefs ResMusica

La Tragédie de Salomé de est-elle en train de s’imposer au disque ? Après des années de vaches maigres où l’on ne comptait que sur les versions Dervaux (EMI), Martinon (EMI), Paray (Mercury) et Janowski (Erato), cinq nouveaux enregistrements nous sont arrivés en deux ans : Thierry Fischer (Hypérion), Sylvain Cambreling (Hänssler),  Sascha Goetzel (Onyx), Yannick Nézet-Séguin (Atma) et ce nouveau disque de Yan-Pascal Tortelier ! Il faut constater que toutes ces galettes des années 2000 sont le fait d’orchestres, dans la plupart des cas, non-européens : Istanbul (Onyx), Montréal (Atma) et Saõ Paulo (Chandos). L’histoire est cruelle pour ce chef d’œuvre qui continue d’être boudé en France tant au concert qu’au disque (il est vrai qu’en France on préfère graver du russe ou de l’allemand et quand on enregistre désormais de la musique française c’est souvent piteux !).

Yan-Pascal Tortelier a l’opportunité de graver un disque pour l’histoire à la tête de l’Orchestre Symphonique d’Etat de São Paulo qui s’est imposé comme l’un des meilleurs du monde et dans une salle à l’acoustique extraordinaire.

Le chef français relève le défi avec brio et originalité. Sa Tragédie de Salomé est noire et parcourue d’ombres fantomatiques et cauchemardesques mais n’abandonne pas sa filiation française dans le raffinement de ses timbres. La puissance et la précision de l’orchestre permettent au chef de soigner les alliages instrumentaux et les dynamiques pour livrer une interprétation définitive de la partition.

Le Psaume 47, volcan symphonique et choral orientalisant, est une partition de démonstration, qui bénéficie encore de la richesse des timbres de l’orchestre brésilien renforcé de ses forces chorales. Ces dernières, préparées avec minutie par Naomi Munakata, témoignent d’une rare homogénéité et d’un grand sens du style. A l’exception de la lecture pionnière de Martinon (EMI), mais trahie par sa technique, cette prestation surclasse la concurrence grâce à la maitrise architecturale de Tortelier qui gère parfaitement cette houle musicale.

Transition entre ces deux chefs d’œuvres « orientalisants », Le Palais Hanté, tiré de la Chute de la maison Usher, d’Edgar Poe, est un bijou d’orchestration et de puissance orchestrale.

Le fini instrumental est sans équivalent et, à l’exception des orchestres de Paris et de Montréal, aucune formation d’un pays francophone ne peut rivaliser avec l’Orchestre Symphonique d’Etat de São Paulo. C’est donc, un très grand disque d’un compositeur à redécouvrir d’urgence. Par ailleurs, les britanniques de Chandos, après des réussites dans Debussy, Ravel, Pierné et d’Indy, sont en passe de s’imposer comme le label incontournable pour la musique française.

 

Plus de détails

Florent Schmitt (1870-1958) : La tragédie de Salomé, Op.50 ; Le Palais hanté, Op.49 ; Psaume XLVII, Op.38. Susan Bullock, soprano ; São Paulo Symphony Orchestra, direction : Naomi Munakata ; Orchestre Symphonique d’Etat de São Paulo, direction : Yan-Pascal Tortelier. 1 SACD Chandos. Référence : CHSA 5090. Code barre : 0 95115 50902. Enregistré en juillet 2010. Notice de présentation en : anglais, allemand et français. Texte chanté en français, traduction en : allemand et français.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.