À emporter, CD, Musique symphonique

Portrait de Colin Davis en jeune homme

Plus de détails

Œuvres de : Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), Gioachino Rossini (1792-1868), Ludwig van Beethoven (1770-1827), Felix Mendelssohn (1809-1847), Johannes Brahms (1833-1847), Hector Berlioz (1803-1869), Sir Michael Tippett (1905-1998), Richard Wagner (1813-1883), Igor Stravinsky (1882-1971) : Oedipus Rex. Solistes, chœurs et Royal Philharmonic Orchestra, Philharmonia Orchestra et Sinfonia London. 1 coffret de 6 CD EMI. Référence : 50999 4 63989 25. Enregistré entre 1959 et 1962. Notice de présentation en : anglais, français et allemand. Durée : 8h28.

 

Tournant des années 1950-1960 en Grande-Bretagne : la reine Elisabeth II est montée sur le trône depuis bientôt 10 ans ; Harold Macmillan dit Supermac gère, en premier ministre téméraire et volontaire, le déclin mondial de la Grande-Bretagne, et James Bond contre Docteur No n’est pas encore sorti sur les écrans pour revigorer l’égo de l’Albion. Mais EMI offre à jeune chef l’opportunité de graver ses premiers disques : (qui n’est pas encore anobli) affronte déjà un répertoire qui lui restera attaché tout au long de sa grande carrière (le chef fête ce mois ses 85 ans) : Mozart, Beethoven et le Stravinski néo-classique.

En cette fin des années 1950, voit sa carrière s’accélérer après quelques dures années au sortir de ses études : il est chef assistant au BBC Scottish Orchestra et il est monte régulièrement au pupitre du Royal Philharmonic Orchestre et du Salers Wells Opéra. En 1959, Walter Legge, le légendaire producteur d’EMI et faiseur de rois, l’engage pour  remplacer Otto Klemperer malade à la tête du . La série de concerts est un triomphe absolu et la machine du succès est désormais en marche. Elle portera le chef anglais aux sommets de la musique classique.

Pour ce coffret hommage, EMI s’est voulu des plus exhaustifs en ressortant de ses archives des gravures de sérénades, d’ouvertures et symphonies de Mozart, captées en 1959, pour le label Concert Classic, filiale low-cost d’EMI.  Colin Davis s’y montre classieux, élégant mais il doit faire face à des orchestres revêches dans leurs sonorités, d’autant plus que la prise de son EMI ne fait pas dans le gracieux. On retrouve aussi une belle Symphonie n°7 de Beethoven avec le Royal Philharmonic. L’orchestre est guidé par un chef précis mais certainement un peu trop sage. Une petite sélection d’ouvertures de Rossini séduit par son énergie et son humour frais et convulsif.  La galette  dédiée au Colin Davis accompagnateur reprend le célèbre Harold en Italie avec Menuhin à l’alto et le rare Concerto pour piano de Tippett, compositeur dont Colin Davis fut toujours très proche.

L’attrait de ce coffret réside dans une lecture d’Oedipux Rex de Stravinsky gravée avec les forces vocales du Sadler’s Wells et les pupitres du Royal Philharmonic. Le chef anglais évolue comme un poisson dans l’eau dans cet univers tiré au cordeau et balisé par de multiples révérences devant les grands modèles du passé.

Ce coffret attachant est un bel hommage au grand musicien, mais il reste à réserver aux collectionneurs émérites qui recherchent la source du style du chef anglais.

Plus de détails

Œuvres de : Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), Gioachino Rossini (1792-1868), Ludwig van Beethoven (1770-1827), Felix Mendelssohn (1809-1847), Johannes Brahms (1833-1847), Hector Berlioz (1803-1869), Sir Michael Tippett (1905-1998), Richard Wagner (1813-1883), Igor Stravinsky (1882-1971) : Oedipus Rex. Solistes, chœurs et Royal Philharmonic Orchestra, Philharmonia Orchestra et Sinfonia London. 1 coffret de 6 CD EMI. Référence : 50999 4 63989 25. Enregistré entre 1959 et 1962. Notice de présentation en : anglais, français et allemand. Durée : 8h28.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.