Ludus verbalis vol. 2 par l’Ensemble Aedes

À emporter, CD, Musique d'ensemble

Benjamin Britten (1913-1976) : Sacred and Profane ; Philip Lawson (né en 1957) : A Yeats Trilogy ; Frank Martin (1890-1974) : Songs of Ariel ; Bohuslav Martinu (1890-1959) : Quatre Madrigaux ; Maurice Ravel (1875-1937) : Trois Chansons ; Francis Poulenc (1899-1963) : Sept Chansons ; Paul Hindemith (1895-1963) : Six Chansons. Ensemble vocal Aedes ; Mathieu Romano, direction. 1 CD EL 1237. Code barre : 3760107400376. Enregistré en octobre 2011. Livret bilingue (français, anglais). Durée : 70’09.

 

Après un premier enregistrement de chœurs profanes a cappella du XXe et XXIe siècle paru en juin 2011, Eloquentia publie en cette fin d’année 2012 le deuxième volume d’un projet ambitieux (deux disques de musique sacrée sont en effet prévus, sur le même principe) mené par le jeune Ensemble vocal Aedes et son chef . Comme dans le premier volume, le choix du répertoire s’est porté sur des recueils composés à différentes époques (ici entre 1915 à 2011, d’où une grande disparité dans le style d’écriture, l’esthétique) et en plusieurs langues (français, anglais et tchèque), alternant classiques (Britten, Ravel, Poulenc) et œuvres plus rares, voire inédites (une création). Moins original dans son contenu que le premier volume (mais réservant quelques surprises à l’auditeur attentif), l’enregistrement n’en demeure pas moins remarquable par la qualité des interprétations proposées. Le chef a su créer une certaine couleur vocale avec ces jeunes chanteurs (ici jusqu’à dix huit), qui impressionne et convainc. Discipline d’ensemble, soin porté au texte, aux nuances, expressivité, du très beau travail, particulièrement manifeste dans le répertoire chanté en français. Une révélation, et un coup de cœur parmi les recueils choisis : les Quatre Madrigaux (H. 380) de Martinu, œuvre tardive aux accents populaires qui séduit dès la première écoute.

Pratique exigeante que ce répertoire moderne et contemporain a cappella guère « grand public », mais fort bien défendu par un ensemble qui tient toutes ses promesses.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.