Danse , La Scène, Spectacles Danse

L’utopie lettriste d’Isidore Isou revisitée par Olivia Grandville

Plus de détails

Théâtre national de la Colline. 25/I/13. Le cabaret discrépant, d’après Isidore Isou. Spectacle de Olivia Grandville. Collaboration artistique et lumière : Yves Godin. Réalisation de l’installation : Michel Jacquelin et Odile Derbelley. Réalisation sonore : Kareile Ménine, Eric la Casa. Réalisation graphique : Martin Verdet. Avec Vincent Dupont, Olivia Grandville, Catherine Legrand, Laurent Pichaud, Pascal Quéneau, Manuel Vallade.

Après « Pour un Nouveau Roman », le Théâtre de la Colline continue à revisiter l’histoire littéraire du XXème siècle. , danseuse et chorégraphe, accompagnée d’une joyeuse bande, explore avec fantaisie les œuvres iconoclastes d’un excentrique zazou, arrivé à Paris en 1945.

Original et débridé, le spectacle propose d’abord une déambulation à travers les textes et les mots d’, psalmodiés, déclamés, hurlés ou dansés. Les danseurs occupent naturellement les coursives du paquebot de la rue Malte Brun, que l’on n’avait jamais pris le temps de regarder de si près.

Après cette mise en bouche, danseurs et spectateurs regagnent le plateau de la petite salle, recouvert – c’est inédit – d’un tapis de danse blanc. Et c’est parti pour une demi-heure d’une hilarante conférence dansée, animée tambour battant par de remarquables interprètes.

Impertinentes, les théories d’Isou sur la danse résonnent à nos oreilles contemporaines comme des expériences à tenter. Sur scène, les danses ciselantes de ce Cabaret discrépant tiennent la route et l’on se précipite à la sortie dans la librairie du théâtre pour acquérir les œuvres incomplètes de ce drôle de zouave. Une très précieuse pépite pour les amoureux de l’absurde et du spectacle vivant.

Plus de détails

Théâtre national de la Colline. 25/I/13. Le cabaret discrépant, d’après Isidore Isou. Spectacle de Olivia Grandville. Collaboration artistique et lumière : Yves Godin. Réalisation de l’installation : Michel Jacquelin et Odile Derbelley. Réalisation sonore : Kareile Ménine, Eric la Casa. Réalisation graphique : Martin Verdet. Avec Vincent Dupont, Olivia Grandville, Catherine Legrand, Laurent Pichaud, Pascal Quéneau, Manuel Vallade.

Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.