À emporter, CD, Musique symphonique

Les Borodine en formation historique jouent Weinberg

Plus de détails

Mieczyslaw Weinberg (1919-1996): Quintette pour piano op.18; Quatuor n°8, op. 66. Mieczyslaw Weinberg , piano. Quatuor Borodine : Rostislav Dubinsky, 1er violon ; Yaroslav Alexandrov, 2nd violon ; Dmitry Shebalin, alto ; Valentin Berlinsky, violoncelle. 1 CD Melodya MEL CD 10 01998 Code barre : 4600317119981. Enregistré en 1961 (quatuor) et 1963. ADD. Notice bilingue (russe, anglais). Durée : 55’30

 

Alors que la discographie de Mieczyslaw Weinberg s’est considérablement étoffée ces dernières années avec l’achèvement de la première intégrale de ses quatuors par le Quatuor Danel (2012, chez CPO), la mise en DVD de son opéra le plus important La Passagère (Clef d’Or ResMusica 2011, Neos) et la première intégrale de ses symphonies par un attelage d’orchestres russes et polonais (Naxos, réalisation en cours), Melodya restitue des enregistrements pionniers de sa musique de chambre, le Quatuor n°8  et son Quintette, par rien moins que le accompagné par Weinberg lui-même pour le Quintette. Autant dire que nous sommes à la source la plus pure, et que ces enregistrements sont des maître-étalons.

Le Quintette, composé en 1944, est postérieur de quatre ans au phénoménal Quintette de son ami et maître Chostakovitch. S’il n’a pas l’impact immédiat de son aîné, il date d’une époque qui fut particulièrement prolifique pour Weinberg et marquée par des formules mélodiques et rythmiques plus immédiatement accessibles que dans les œuvres ultérieures. La concurrence discographique est aussi récente que maigre et ne fait pas le poids, seuls les Borodine établissant un climat de tension essentielle, là où le Quatuor Kopelman pêche par romantisme (Nimbus), le Quatuor Szymanovski par alanguissement (Hänssler Classics), et les artistes du Royal Conservatory (RCA) restent à l’extérieur de l’œuvre. Curieusement alors que les Danel, formés par Valentin Berlinsky, assuraient la création parisienne de ce Quintette en 2006, ils ne l’ont pas enregistré dans le cadre de leur intégrale de quatuors.

Pour le Quatuor n°8, seul l’enregistrement des Danel était disponible jusqu’à présent (Vol 3, CPO, Clef ResMusica). La présente publication permet de mesurer à quel point le quatuor français a une compréhension intime de cette musique et la défend aujourd’hui le mieux. Le confort sonore est évidemment supérieur dans l’enregistrement des Danel, mais cette réapparition au catalogue nous rappelle que le des années 1960 n’a rien perdu de sa force et de son actualité artistique.

Plus de détails

Mieczyslaw Weinberg (1919-1996): Quintette pour piano op.18; Quatuor n°8, op. 66. Mieczyslaw Weinberg , piano. Quatuor Borodine : Rostislav Dubinsky, 1er violon ; Yaroslav Alexandrov, 2nd violon ; Dmitry Shebalin, alto ; Valentin Berlinsky, violoncelle. 1 CD Melodya MEL CD 10 01998 Code barre : 4600317119981. Enregistré en 1961 (quatuor) et 1963. ADD. Notice bilingue (russe, anglais). Durée : 55’30

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.